Publié dans Politique

Examen du CEPE - Une évaluation finale avant la session officielle

Publié le mardi, 15 juin 2021

Une occasion d’évaluer les candidats qui vont passer leur premier examen officiel. Des milliers de candidats, issus de diverses circonscriptions scolaires (CISCO), ont passé hier à leur « CEPE blanc ». Il s’agit du second examen blanc, du moins pour les CISCO d’Antananarivo ville et d’Antananarivo Avaradrano, puisque le premier s’est tenu à la fin mai dernier.

« Le taux de réussite a tourné autour de 72% durant le premier examen blanc du CEPE. Les résultats sont plus ou moins passables par rapport aux résultats officiels en 2020, soit 80% de réussite. Nous avons ensuite passé aux évaluations afin de combler les failles, avant de tenir cette seconde session », lance Dera Rakotomalala, chef de ladite CISCO. « La session s’est bien déroulée, sans incidents majeurs. Nous avons passé aux dépouillements dès la fin d’après-midi même, avant de faire les analyses des résultats », ajoute Lalaina Ramananantony, chef CISCO de Tanà-ville. Pour sa part, le second CEPE blanc pour les candidats inscrits dans la CISCO d’Antananarivo Atsimondrano se fera la semaine prochaine. « 69% des candidats ont obtenu la moyenne durant le premier examen blanc. Nous nous attendions à ce que ce taux de réussite s’améliore lors de la prochaine session, notamment après les corrections et mises au point effectuées », lance Arsène Ramananjatovo, chef CISCO d’Atsimondrano.

Chaque CISCO a son propre calendrier et planning pour l’organisation des examens blancs, surtout ceux du CEPE et du BEPC. Pour la Direction régionale de l’éducation d’Analamanga, 50% des CISCO ont déjà pu faire leur CEPE blanc, à en croire Tinaina Edinah Andrianarison, directeur des examens auprès du ministère de l’Education nationale. Ce responsable encourage les autres circonscriptions à le faire dans les jours qui viennent, afin que les candidats puissent mieux se préparer à la session officielle. Faut-il rappeler que 546 365 candidats sont en lice pour l’examen du CEPE de cette année. La session y afférente se tiendra le 6 juillet prochain.

Patricia Ramavonirina

Fil infos

  • Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo - « Paul Rafanoharana n’a jamais été conseiller du Président de la HAT »
  • Menaces intérieures et extérieures - Les Forces armées derrière le Président
  • Ralaialitiana Andrianarisoa, témoin d’histoire - « La mise en cause des intérêts économiques de sociétés étrangères entraîne à chaque fois la déstabilisation du régime »
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - « Un tel projet va à l’encontre des valeurs malagasy »
  • Cardinal Tsarahazana Désiré à Iavoloha - « Les catholiques s’opposent à la violence et l’attentat à la vie »
  • Kidnapping à Anjozorobe - Un suspect échappe de la protection des Forces et meurt lynché
  • Présidents en exercice à Madagascar - Au moins quatre attentats manqués depuis 1975
  • Conjoncture - Une inflation à surveiller de très près !
  • Tentative d'élimination physique du Président - 11 gendarmes dont 4 GSIS et deux généraux auditionnés
  • Mobilisation pour le Sud - Vers la capitalisation des ressources en eau

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Trop de princes !
    Que la triste et choquante tentative d’élimination physique de la personne du Chef de l’Etat ne nous voile pas les réalités toujours compliquées et encore difficiles vécues par les concitoyens. Qu’il nous soit permis de dresser sans état d’âme, ni complaisance ou détours le tableau qui met en relief la vie nationale vue surtout sous l’angle du train de vie des « Mpitondra Fanjakana ». Et qu’il nous soit admis également de rappeler, en toute humilité et en toute franchise, les consignes decelui à qui le peuple a confié son pouvoir et son avenir.La population vit dans une ambiance des plus tordues. Les effets délétères de la pandémie corsent tous les secteurs des activités économiques dont le tourisme qui littéralement s’agenouille. Les opérateurs attirent sérieusement l’attention des décideurs que leurs chiffres d’affaires ont baissé d’au moins 56 %. Le nombre des sans-emplois gonflent. Le coût de la vie, de son…

A bout portant

AutoDiff