Publié dans Politique

Rocade d’ « Iarivo » - Le Président Rajoelina inaugure un projet initié en 2009

Publié le jeudi, 24 juin 2021


« Nous avons initié ce projet, puis nous l’avons poursuivi. Aujourd’hui, nous avons la chance de procéder à l’inauguration », a souligné le Président Andry Rajoelina lors de l’inauguration de la « Rocade d’Iarivo » sise à Andranobevava hier. A l’annonce de la fin des travaux et de la réception officielle d’hier, les détracteurs du régime se sont encore hâtés, d’alimenter la polémique quant aux initiateurs de ce projet. Il parait ainsi nécessaire de faire un chronogramme pour en arriver à l’inauguration de cette rocade qui s’inscrit dans le cadre du plan d’urbanisme pour un désengorgement d’Antananarivo. 
Après une série d’études de faisabilité, l’étude de l’avant-projet sommaire du tronçon Nord-Est a été à l’appui de la préparation des documents nécessaires à l’expropriation et à une première définition du tracé en 2009, soit durant la période transitoire. En 2010, les premiers piquets délimitant l’axe ont été posés, et les arrêtés d’occupation, ainsi que le gel de cession des terrains ont été diffusés.
Les procédures pour l’exécution des travaux proprement dits ont été engagées à partir de l’année 2011. Le projet a été soumis à l’AFD sur demande du ministère en charge de l’Aménagement du territoire. Au terme de nombreuses démarches, les travaux ont débuté de manière effective en 2018.
Fluidification du trafic urbain
L’objectif dans la mise en place de cette infrastructure est aussi de fluidifier le trafic interurbain en provenance et à destination des principales provinces et ports de Madagascar comme celui de Toamasina, sur la RN2 selon les précisions du ministre de l’Aménagement du territoire, Hajo Andrianainarivelo. Ainsi, l’infrastructure comprend plusieurs parties. D’abord, la Rocade Est qui relie la RN2 au boulevard de Tokyo s’étendant sur 3,8 km pour une largeur totale de 60 m. Cet endroit comprend 2 giratoires de 25m de diamètre à Ambohimahitsy et à Amoronankona, 9 arrêts-bus avec abris – bus, 7 traversées piétonnes et deux escaliers de jonction, ainsi qu’un pont de 20m enjambant la rivière Ampasimbe.
Pour sa part, la Rocade Nord-Est s’étend sur 3,426 km et comporte 2 giratoires de 25m de diamètre à Masay-Andranobevava et à Nanisana, 8 arrêts-bus avec abris-bus, 7 traversées piétonnes, accessibles par des escaliers de jonction munis de rampe, 21 ouvrages hydrauliques, un pont de 47m à Soamanandrariny.
Le raccordement urbain de 1km en longueur commence au niveau de Nanisana et se termine par un carrefour à Ankadindramamy. Il s’agit d’une route à double voie de 3,5m de large chacune, bordée en RG par une voie cyclable et en RD par une voie piétonnière, larges chacune de 1,5m, 4 abris-bus et une traversée piétonne, 4 ouvrages hydrauliques.
La Rédaction

Fil infos

  • Nécrologie - Le Père Sylvain Urfer décède en France à l’âge de 80 ans
  • La Vérité de la semaine
  • Lutte contre la Covid-19 - Les mesures prises par Madagascar font école
  • Projets de développement - Le Président sollicite le soutien et l'expertise allemande
  • Le Gouvernement Ntsay face aux députés - Les sujets socio-économiques au menu !
  • Approvisionnement en eau à Antananarivo  - La qualité et la distribution reviendraient à la normale
  • Destruction de forêt - Six individus déférés à Moramanga
  • Hausse des cas de Covid-19 - Des gouverneurs bousculent les mauvaises habitudes
  • Restrictions mondiales liées à la Covid-19 - L’assistante d’Antonio Guterres annule sa mission à Madagascar
  • Marc Ravalomanana - Précampagne sous couvert de redynamisation

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • La CENI opérationnelle !
    Enfin, les neuf nouveaux membres de la CENI entrent en fonction. Comme l’exige la loi, ils ont prêté serment devant la Cour suprême ce mercredi 1er décembre et ce en présence du Chef de l’Etat Rajoelina Andry et du ministre de la Justice Imbiky Herilaza.Arrivés au terme de leur mandat, les anciens commissaires électoraux durent plier bagage. Me Hery Rakotomanana et son équipe cèdent la place à Dama Andrianarisedo Retaf Arsène, Randrianarivonantoanina Tiana Ifanomezantsoa, Ravalitera Jacques Michael, Andriamazaray Andoniaina, Razafindrabe Guy Georges, Abdallah Houssein, Razafimamonjy Laza Rabary, Fidimiafy Roger Marc, Ralaisoavimanjaka Andriamarotafikatohanambahoaka. Victime de certain dysfonctionnement dans le mécanisme interne, l’ancienne Instance d’Alarobia chargée d’organiser les élections à Madagasikara avait dû se débattre durement pour esquiver les boulets rouges de certains acteurs politiques. Me Rakotomanana dut user de son talent d’Avocat pour plaider la cause de ses anciens confrères. Il fallait défendre à tout prix l’intégrité et la crédibilité de…

A bout portant

AutoDiff