Publié dans Politique

TVM - Face-à-face entre les députés Fetra de l’IRD et Fidèle du TIM

Publié le jeudi, 30 septembre 2021

Invités spéciaux. Les députés Razara Pierre Fidèle, élu à Ambatondrazaka, sous la bannière du Tiako i Madagasikara et Rakotondrasoa Fetra, élu à Miarinarivo, sous les couleurs de l’Isika rehetra miaraka amin’ny Prezida Andry Rajoelina seront les hôtes de l’émission « Ady hevitra » sur la Télévision nationale malagasy ce jour. Une émission qui est programmée à 20 heures au cours de laquelle les deux parlementaires issus d’une part de l’opposition et d’autre part du giron du pouvoir, aborderont assurément les sujets d’actualité brûlante de Madagascar. Il sied cependant de noter que ce ne sera pas la première fois qu’une personnalité issue de l’opposition au régime actuel montera sur le plateau de la TVM. Par exemple, Rivo Rakotovao, le précédent président du Sénat et leader du parti d’un ex-Chef de l’Etat, opposant affirmé au pouvoir actuel, avait déjà été l’invité de cette émission « Ady hevitra » qui signifie littéralement « débat », au mois de mai de l’année dernière. En montrant que l’accès au plateau de la TVM n’est pas fermé aux gens de l’opposition, le Gouvernement actuel désavoue ainsi ses détracteurs. En tout cas, il est intéressant de noter que le débat de ce jour verra en face-à-face deux personnalités aux parcours très similaires. Les deux hommes ayant en effet étant chroniqueurs politiques avant d’embrasser une carrière politique en se portant candidats lors des dernières législatives à l’issue desquelles tous deux ont été élus pour représenter leurs Districts respectifs.
Sur un sujet connexe, notons qu’un vent de changement souffle au niveau de la Televiziona malagasy. A la traine par rapport aux chaînes privées selon la perception des téléspectateurs, une réforme structurelle sera apportée au sein de cette chaîne publique. Ainsi, des innovations notoires tant sur la forme que sur le fond seront apportées à la TVM. Un changement qui partira notamment du traitement des informations lors du journal télévisé, lequel sera plus dynamique. L’on annonce notamment l’introduction de nouvelles rubriques au cours de ce journal, à l’exemple de la rubrique « grand dossier », qui viendra agrémenter certaines éditions. La télévision nationale prévoirait également d’inviter plus régulièrement des invités sur le plateau de son journal. Enfin, un créneau sera consacré à l’éducation civique et citoyenne, selon des indiscrétions.
La rédaction

Fil infos

  • Agression meurtrière - Le tueur cache le corps sous des cosses de riz
  • Liaison aérienne Afrique du Sud - Madagascar - Airlink s'impatiente
  • Grève au MAE - Les syndicats désavouent les propos du ministre
  • Hausse des prix du carburant - âpres négociations Etat–Compagnies pétrolières
  • Association de malfaiteurs - Ninie Donia et ses co-accusés condamnés
  • Les actus en bref
  • Disparition de 36 kg d’or et 64.000 litres de gasoil - Des "magiciens" à Madagascar !
  • Lutte antiacridienne - Un pesticide controversé utilisé à Madagascar
  • Face-à-face entre les députés et le Gouvernement - La JIRAMA sous le feu des critiques !
  • Ministère des Affaires étrangères - Les grévistes veulent changer d’interlocuteur

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Psychose prématurée !
    Panique avant terme ! Depuis un certain temps, l’ombre d’une éventuelle augmentation des prix à la pompe pèse lourdement. Avant que les autorités compétentes, de concert avec les patrons des Compagnies pétrolières, n’annoncent les nouveaux prix la panique des flambées de prix des carburants envahissent déjà les esprits. Les stations-service sont prises d’assaut. Un réflexe très dangereux dans la mesure où il risque d’épuiser avant terme les réserves et d’un. Il portera atteinte aussi et surtout au calcul de projection à la gestion des stocks. Il faussera certainement l’enjeu. Le directeur général de l’Office malgache des hydrocarbures (OMH) a dû prendre la mesure sévère à savoir interdire le stock de carburant. La hantise de l’inflation empoisonne avant coup ! Jusqu’à hier, jeudi 30 juin, les dirigeants au sommet de l’Etat et les décideurs des compagnies pétrolières n’étaient pas encore parvenus à s’entendre sur les nouveaux prix. Evidemment, il s’agit d’un…

A bout portant

AutoDiff