Publié dans Politique

Visite présidentielle au Vatovavy - L’éducation et la culture au premier plan

Publié le vendredi, 08 octobre 2021

Le Président Andry Rajoelina était à son deuxième et dernier jour de visite dans la Région Vavotavy hier. Dans la matinée, le numéro un du pays a visité le Canal des Pangalanes qui est au cœur d’un grand assainissement et d’une réhabilitation suivant les normes, dans l’optique d’une promotion de la filière touristique. Le Président de la République a annoncé que les travaux seront accélérés pour mieux optimiser le fort potentiel dans le développement du secteur des transports et du tourisme.
Dans la suite de son programme, le Chef de l’Etat a assisté à plusieurs évènements où l’éducation et la culture étaient à l’honneur.  D’abord, la réception officielle des travaux d’extension de l’EPP de Fangato à dans la Circonscription scolaire de Mananjary. Ledit établissement vient, en effet, d’être doté de deux salles de classe équipées et aux normes avec une capacité de 50 élèves chacune. Le Président Andry Rajoelina concrétise ainsi son quatrième « Velirano » qui vise à offrir une éducation de qualité à tous les enfants malagasy. Pour sa part, le ministre de l’Education, Sahondrarimalala Marie Michelle, a annoncé que 141 écoles « Manarapenitra » sont déjà sur pied, tandis que 360 autres sont en cours de construction et 303 vont encore être bâties dans tout Madagascar. Outre ces infrastructures, des milliers de kits, manuels scolaires et dictionnaires seront distribués dans toute l’île. Toujours dans le but d’offrir une éducation de qualité aux enfants malagasy, le Président Andry Rajoelina a également initié l’édition d’un dictionnaire trilingue dont les exemplaires seront également distribués dans toutes les écoles publiques. L'objectif étant que les élèves acquièrent les notions de base aussi bien pour la langue française que celle anglaise. Les enseignants ne sont pas en reste puisque 147 maîtres FRAM ont reçu leur contrat de recrutement.
Présentation d’un livre sur l’origine des malagasy
Dans le domaine de la culture, le ministère de tutelle a présenté officiellement l’ouvrage intitulé « Ny fiandohan’ny Malagasy » résultat de 2 ans de recherche. La conception du livre s’est faite à l’issue de plusieurs concertations menées auprès des experts, des Académiciens et chercheurs dans le strict respect de la ligne scientifique en ce sens. Des centaines de livres et autres sources de connaissances ont aussi été utilisés. Cet ouvrage sera prodigué gratuitement aux écoles publiques et privées et universités et sera aussi disponible dans les locaux du MCC dans tout le pays. Le Président de la République Andry Rajoelina reconnaît l’effort du ministère dans la promotion de la Culture qui fait partie des engagements présidentiels. Dans son discours, le Président réitère l’appel à l’unité dans la diversité. «Connaître ses origines permet de mieux entrevoir notre futur », selon le Président. Il recommande la promotion conjointe du livre par le ministère de l’Education nationale et celui de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.
Dans un tout autre domaine, le Bureau d’administration minière, sous la tutelle du ministère des Mines et des Ressources stratégiques, a aussi été inauguré à Mahatsinjo, Mananjary. La Région Vatovavy possède de nombreuses richesses minières notamment des pierres précieuses comme l’émeraude. Le bureau d’administration minière aura pour rôle de contrôler et d’enregistrer toutes les opérations d'exploitations minières de la Région et pallier ainsi le trafic illicite de nos richesses.
Après Mananjary, le Chef de l’Etat s’est rendu directement dans la Région Haute Matsiatra, à Fianarantsoa. Au programme, une série d'inaugurations d’infrastructures et lancement de projets en faveur du développement de la Région.
La Rédaction

Fil infos

  • Christian Ntsay - "La priorité de l'Etat est la population"
  • Ville de Moramanga - Parfum d’abus de fonction et de corruption
  • Vanille - Les fossoyeurs de la filière démasqués !
  • Pacte national pour l’alimentation et l’agriculture - Le Président Rajoelina convainc et obtient 534 millions de dollars des partenaires
  • Conjoncture politique - L’Opposition concocte un plan machiavélique
  • Sommet sur l’alimentation en Afrique - Le Président Rajoelina défend la cause des agriculteurs
  • Exportation de crabes - Redevances quadruplées en une année
  • Maroc - Le Parlement décide de reconsidérer ses relations avec le Parlement européen
  • Embardée d’un taxi-brousse sur la RN5 - Un bébé décède sur le coup
  • Présidentielle - Le vote de la diaspora malagasy se dessine

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Du déjà entendu !
    Redite. Ibidem. Récidive. La communauté internationale revient à la charge avec quelques nuances près. Une subtile note qui sonne après tout en litanie ou refrain du déjà entendu et qui, passez-nous les termes, frise à certains égards l’arnaque !SEM Arnaud Guillois, l’ambassadeur de France, en résidence à Antananarivo, au cours d’une conférence de presse tenue ce lundi 23 janvier à la Résidence de France, devait s’étaler au moins sur deux sujets essentiels relatifs aux défis et enjeux de l’année en cours. En fait, sur les deux thèmes majeurs évoqués à savoir l’élection (présidentielle) et les îles Eparses, Arnaud Guillois annonçait la couleur concernant la position officielle affichée par le Quai d’Orsay.De l’élection, notamment présidentielle, qui se tiendra normalement au cours du dernier trimestre de l’année 2023, l’ambassadeur Arnaud Guillois a bien voulu émettre son avis qui devait, soulignons-le encore une fois, légitimement refléter la position officielle de la France dont…

A bout portant

AutoDiff