Publié dans Politique

Gouverneur de Betsiboka - La lutte contre le grand banditisme érigée en priorité

Publié le dimanche, 17 octobre 2021

Jean Roger Randrianjafinindrina est un homme pressé. Nommé lors du dernier Conseil des ministres, le gouverneur de Betsiboka est déjà au charbon pour la population de sa Région. L’adjectif « vite » lui sert de credo. Le dernier nommé des gouverneurs, en fin de semaine dernière, a annoncé vouloir agir au plus vite pour combattre le grand banditisme dans son gouvernorat.

Un domaine qu’il s’est fixé comme prioritaire à côté de la réalisation d’infrastructures publiques et la mise en œuvre des Velirano du Chef de la République. « Aucun développement ne sera possible sans sécurité », indique le gouverneur de Betsiboka devant la presse. Il annonce ainsi des entretiens à venir avec les responsables à tous les échelons pour discuter de la stratégie à mettre en place pour lutter contre cette insécurité. Une lutte pour laquelle l’ancien chef de cette Région sous la transition, appelle d’ores et déjà la collaboration de toute la population de Betsiboka.

Parlant des sujets d’actualité brûlants, Jean Roger Randrianjafinindrina s’est fait le porte-parole des desiderata de la population de la Région concernant la société d’Etat d’exploitation de chrome implantée à Tsaratanàna, un des Districts composant de Betsiboka. « Ce ne sont pas seulement les employés qui souffrent lorsque cette société ne tourne pas », regrette le gouverneur. Et lui de souligner que la société bénéficie également à la population locale et surtout celle de la Commune de Brieville. C’est la Région et tout Madagascar qui bénéficient également des rentrées de devises permises grâce à cette société, indique-t-il. Le numéro un du gouvernorat de Betsiboka réitère ainsi les demandes déjà formulées par les employés de ce « poumon » de la Région. Les minerais déjà extraits devraient être exportés et les employés devraient être réintégrés pour faire tourner la société, estime le gouverneur en s’adressant au ministère de tutelle. Lui qui indique en outre que la fermeture de cette société participe à la hausse du taux de chômage, ce qui concourt à la hausse du taux de l’insécurité dans sa Région.

Recueillis par L.A.

Fil infos

  • Entrepreneuriat - Le Président Rajoelina partage ses secrets pour réussir
  • Arrestation de Raoul Arizaka Rabekoto  - Les autorités judiciaires se contredisent
  • Manifestation à la Réunion - Des « indignés » aux attitudes indignes !
  • Poursuite d’anciens hauts dirigeants - Les députés devant leurs responsabilités
  • Relations bilatérales Egypte-Madagascar - Les grands projets de Rajoelina séduisent Fattah Al-Sissi
  • 21ème sommet du COMESA - Le Président Rajoelina vante les mérites du numérique
  • Sècheresse à Madagascar - L’eau, un produit de luxe
  • Trafic de drogue - La Gendarmerie intercepte 600 kilos de cocaïne pure
  • Exportation de girofle - Crainte d'immixtion des spéculateurs
  • Covid-19 à Madagascar - Inquiétude et peur suite à la hausse des cas de contamination

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Come back tant redouté !
    La bête noire est là de retour. Comme il fallait s'y attendre, la 3 ème vague de la Covid-19, pas forcément du variant Delta, frappe à nos portes et entre sans avoir été conviée. Elle contamine déjà certaines localités du pays. Tout commençait à Ivato lors du premier débarquement du premier vol en provenance de l'Europe ce 6 novembre. Deux cas importés ont été constatés après les tests et contrôles d'usage parmi les passagers. Ce retour pour la troisième vague de la Covid-19 relance le débat sur la pertinence ou non de la réouverture des frontières. Nous étions tous témoins de la forte la résistance des détenteurs du pouvoir, au sommet de l'Etat, concernant l'éventuelle réouverture de notre ciel au trafic international. On garde encore vive dans les mémoires la virulence de la toile quand Iavoloha accorda une dérogation spéciale d'entrée sur le territoire de trois vols conduisant des passagers…

A bout portant

AutoDiff