Publié dans Politique

Association Tsiky Mahajanga - Les 10 ans de bénévolat et de dévouement de Gilles Tavernier reconnus

Publié le dimanche, 16 janvier 2022


 
L'émotion était au rendez-vous jeudi dernier à l'EMTH Mangarivotra. L'association Tsiky a  rendu hommage à Gilles Tavernier, soignant référent à l'EPP d’Amborovy pour le compte de l'association depuis sa création il y a 10ans. Gilles Tavernier est un infirmier à la retraite établi à Amborovy et qui, chaque jour, s’engage à veiller à la santé des autres, de son entourage sans distinction de classe sociale, riches ou pauvres, enfants, personnes âgées, mais surtout au sein de l’association Tsiky, dans 6 EPP de Mahajanga, soit plus de 4 000 enfants.
Un  acte de bénévolat et de dévouement apprécié quotidiennement  par la population locale et récompensé à sa juste valeur par l’Etat malagasy jeudi dernier. Gilles Tavernier a été décoré chevalier de l’Ordre national malagasy par Bachir Sojay Adéhame, membre du conseil national et représentant à l’occasion du Président de la République Andry Rajoelina. La cérémonie amicale de jeudi s’est déroulée, Covid-19 oblige, devant une assistance assez réduite et a été honorée par des personnalités locales. Entre autres, le consul honoraire de France, Karim Hiridji, la présidente de l'association des Français de l'étranger, Raharimanana Annick, les présidents de l'association Tsiky de la Réunion et Mahajanga ainsi que des partenaires de l’association Tsiky Mahajanga. Les orateurs, lors de cette cérémonie ont, à l’unanimité, loué l'engagement passionné de Gilles Tavernier durant ces dix années. Le sens critique, l’expérience, l’engagement sans faille  de celui que l’association Tsiky considère comme un « Ray aman-dreny » ont été utiles  pour ajuster au mieux l’intervention à l'égard des enfants.
L’association Tsiky propose un système de santé de proximité gratuit par la prévention, l’éducation sanitaire des parents et des élèves, les soins au quotidien et de première urgence.


Vanessa Zafimahova

Fil infos

  • Maharante Jean de Dieu - Un présumé auteur de détournement accueilli comme un VIP
  • Massacre à Iabohazo-Farafangana - Le chef de bande éliminé
  • Tanamasoandro-Tsimahabeomby - L’abattoir aux normes inauguré
  • Circulation dans la Capitale - 16 cas d’accidents mortels en un mois
  • Série de kidnappings - L’Alaotra-Mangoro toujours sur le qui-vive
  • Développement local - Descente du Premier ministre dans l’Atsimo-Atsinanana
  • 3e décennie du développement de l’industrie en Afrique - Le Président Rajoelina adoubé par l’ONUDI
  • Massacre à Farafangana  - 7 enfants tués à coups de couteau
  • Massacre à Ankazobe - Elimination d’un présumé meurtrier dangereux
  • Projet « cuisson propre et reboisement » - Andry Rajoelina et Abdulhamid Alkhaifa sur la même longueur d’onde

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Paradis des faux prophètes !
    La Grande île serait-elle l’endroit idéal pour l’épanouissement des activités des charlatans religieux ? En réalité, l’Afrique francophone et anglophone confondue est le dépotoir des faux prophètes !Un confrère titrait un jour son Edito « Les faux prophètes pullulent dans les rues ». Effectivement, le pays grouille d’escrocs qui s’autoproclament pasteurs et qui s’enrichissent sur le dos pauvres gens. Ce jeune vendeur d’appareils de sonorisation d’occasion dans les Arcades, au début des années 90, qui devient par magie pasteur. Trente ans après, il se trouve à la tête d’une puissante église nommée « Apokalypsy ». Mailhol André Christian Dieudonné, car il s’agit de lui, membre d’un nébuleux groupe « Eksodosy », ex- fidèle de l’église adventiste qui, par la suite, se dit prophète continue d’embobiner des milliers de fidèles malgré le ratage de sa prophétie annonçant qu’il sera Président de la République, selon la volonté divine, en 2013. Sa communauté…

A bout portant

AutoDiff