Publié dans Politique

Sinistrés des intempéries à Antananarivo - Le Président Rajoelina appelle à la solidarité de tous 

Publié le mercredi, 19 janvier 2022

Une réunion d'urgence dirigée par le Président de la République, Andry Rajoelina, s'est tenue hier au Palais d'Etat d'Ambohitsorohitra en vue de mettre en place une stratégie face à la situation à Antananarivo notamment la montée des eaux. Le Premier ministre, le ministre de l'Intérieur et de la Décentralisation, le ministre de la Santé, Le ministre de la Population, de la Protection sociale et de la Promotion de la femme, le ministre de l'Education nationale, mais également le maire de la Commune urbaine d'Antananarivo ainsi que différents autres responsables notamment ont participé à cette réunion. Un rencontre pour discuter de la riposte face à la montée des eaux, et au cours de laquelle un appel à la solidarité de tous a été lancé par le Chef de l'Etat en faveur des concitoyens sinistrés par les intempéries. 

Des mesures jugées " prioritaires " ont été également prises par l'Exécutif face aux événements qui se sont déroulés dans la Capitale, deux jours de suite, après des pluies torrentielles inhabituelles survenues à Antananarivo. 18 Centres d'accueil pour les 8.457 sinistrés recensés sont ainsi mis en place. Des endroits dans lesquels des repas chauds, des couvertures et des intrants de protection contre la Covid seront disponibles, selon les précisions. Des lieux desservis par l'eau potable et où seront installés des cliniques mobiles ainsi que des médecins qui permettront aux victimes de bénéficier de soins d'urgence.

Des motopompes seront en outre déployées pour pomper l'eau stagnante au niveau des quartiers inondées de la Capitale. Toujours dans cette optique, des opérations d'assainissement des canaux d'évacuation d'eaux d'Antananarivo obstrués par les détritus et les ordures se poursuivront, opérations déjà débutées par la Commune Urbaine d'Antananarivo. Des décisions ont également été prises par rapport aux habitations menacées de destruction à cause des glissements de terrain et des éboulements. 

Des opérations de réhabilitation des routes endommagées et affaissées à cause des pluies seront également menées dès que possible. Pour préserver les écoliers et éviter tout accident, une décision a été prise pour suspendre les cours pendant deux jours.

Prévu être à Mahanoro afin de présider au lancement officiel de la campagne de reboisement pour cette année, le Président de la République Andry Rajoelina a décidé finalement de ne pas se rendre sur place hier. Il a également décidé d'annuler l'événement de lancement officiel de la campagne de reboisement à Iavoloha. Le mauvais temps mais aussi et surtout la solidarité avec les sinistrés ont été évoqués pour expliquer l'annulation du déplacement présidentiel dans la Région Atsinanana. 

L.A.

Fil infos

  • Agression meurtrière - Le tueur cache le corps sous des cosses de riz
  • Liaison aérienne Afrique du Sud - Madagascar - Airlink s'impatiente
  • Grève au MAE - Les syndicats désavouent les propos du ministre
  • Hausse des prix du carburant - âpres négociations Etat–Compagnies pétrolières
  • Association de malfaiteurs - Ninie Donia et ses co-accusés condamnés
  • Les actus en bref
  • Disparition de 36 kg d’or et 64.000 litres de gasoil - Des "magiciens" à Madagascar !
  • Lutte antiacridienne - Un pesticide controversé utilisé à Madagascar
  • Face-à-face entre les députés et le Gouvernement - La JIRAMA sous le feu des critiques !
  • Ministère des Affaires étrangères - Les grévistes veulent changer d’interlocuteur

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Psychose prématurée !
    Panique avant terme ! Depuis un certain temps, l’ombre d’une éventuelle augmentation des prix à la pompe pèse lourdement. Avant que les autorités compétentes, de concert avec les patrons des Compagnies pétrolières, n’annoncent les nouveaux prix la panique des flambées de prix des carburants envahissent déjà les esprits. Les stations-service sont prises d’assaut. Un réflexe très dangereux dans la mesure où il risque d’épuiser avant terme les réserves et d’un. Il portera atteinte aussi et surtout au calcul de projection à la gestion des stocks. Il faussera certainement l’enjeu. Le directeur général de l’Office malgache des hydrocarbures (OMH) a dû prendre la mesure sévère à savoir interdire le stock de carburant. La hantise de l’inflation empoisonne avant coup ! Jusqu’à hier, jeudi 30 juin, les dirigeants au sommet de l’Etat et les décideurs des compagnies pétrolières n’étaient pas encore parvenus à s’entendre sur les nouveaux prix. Evidemment, il s’agit d’un…

A bout portant

AutoDiff