Publié dans Politique

Sinistrés des intempéries à Antananarivo - Le Président Rajoelina appelle à la solidarité de tous 

Publié le mercredi, 19 janvier 2022

Une réunion d'urgence dirigée par le Président de la République, Andry Rajoelina, s'est tenue hier au Palais d'Etat d'Ambohitsorohitra en vue de mettre en place une stratégie face à la situation à Antananarivo notamment la montée des eaux. Le Premier ministre, le ministre de l'Intérieur et de la Décentralisation, le ministre de la Santé, Le ministre de la Population, de la Protection sociale et de la Promotion de la femme, le ministre de l'Education nationale, mais également le maire de la Commune urbaine d'Antananarivo ainsi que différents autres responsables notamment ont participé à cette réunion. Un rencontre pour discuter de la riposte face à la montée des eaux, et au cours de laquelle un appel à la solidarité de tous a été lancé par le Chef de l'Etat en faveur des concitoyens sinistrés par les intempéries. 

Des mesures jugées " prioritaires " ont été également prises par l'Exécutif face aux événements qui se sont déroulés dans la Capitale, deux jours de suite, après des pluies torrentielles inhabituelles survenues à Antananarivo. 18 Centres d'accueil pour les 8.457 sinistrés recensés sont ainsi mis en place. Des endroits dans lesquels des repas chauds, des couvertures et des intrants de protection contre la Covid seront disponibles, selon les précisions. Des lieux desservis par l'eau potable et où seront installés des cliniques mobiles ainsi que des médecins qui permettront aux victimes de bénéficier de soins d'urgence.

Des motopompes seront en outre déployées pour pomper l'eau stagnante au niveau des quartiers inondées de la Capitale. Toujours dans cette optique, des opérations d'assainissement des canaux d'évacuation d'eaux d'Antananarivo obstrués par les détritus et les ordures se poursuivront, opérations déjà débutées par la Commune Urbaine d'Antananarivo. Des décisions ont également été prises par rapport aux habitations menacées de destruction à cause des glissements de terrain et des éboulements. 

Des opérations de réhabilitation des routes endommagées et affaissées à cause des pluies seront également menées dès que possible. Pour préserver les écoliers et éviter tout accident, une décision a été prise pour suspendre les cours pendant deux jours.

Prévu être à Mahanoro afin de présider au lancement officiel de la campagne de reboisement pour cette année, le Président de la République Andry Rajoelina a décidé finalement de ne pas se rendre sur place hier. Il a également décidé d'annuler l'événement de lancement officiel de la campagne de reboisement à Iavoloha. Le mauvais temps mais aussi et surtout la solidarité avec les sinistrés ont été évoqués pour expliquer l'annulation du déplacement présidentiel dans la Région Atsinanana. 

L.A.

Fil infos

  • Coopération - Des émissaires de la JICA à Ambohitsorohitra
  • Révélation au procès de Mbola Rajaonah - L’Etat spolié de 125 milliards d’ariary
  • Décentralisation - Beaucoup de Communes en infraction
  • Travailleurs migrants - Régulation stricte des sorties du territoire
  • Fihariana - Intervention d’experts en génétique pour la filière laitière
  • Président Rajoelina à Ihosy - « Un homme politique pense aux élections, un homme d’Etat pense aux futures générations »
  • Blocage des routes à Taolagnaro - Des agents des Forces de l’ordre séquestrés puis relâchés
  • Désinformation - Des outils de vérification à la portée de tous
  • La « Vérité » de la semaine
  • Réhabilitation de la RN13 - Feu vert de l’Union européenne !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Le jeune prodige !
    Phénomène Oboy ! Quart de siècle tapant, Oboy séduit mieux encore et enivre les jeunes. A travers ses textes et de par son style, Oboy est unique en son genre. Succès phénoménal en France et sur le plan international, le jeune prodige force l’admiration mais également suscite la jalousie ! En effet, Oboy fait des jaloux même dans son propre pays, Madagasikara. Son tout récent passage à Tanà explose l’enthousiasme et déchaine les fantasmes dans tous ses états. Oboy a fait vibrer le mythique Palais des sports et de la culture de Mahamasina.D’un parcours atypique, le jeune prodige gravite et entre, sans coup férir, dans la cour des grands. Né le 6 janvier 1997 à Madagasikara, Mihaja Ramiarinarivo de son nom d’Etat civil, Oboy grandit à Val-de-Marne, plus précisément à Villeneuve-Saint-Georges. Il se lance dans le rap, cette danse urbaine moderne en 2015, à l’âge de 18 ans. Très vite,…

A bout portant

AutoDiff