Publié dans Politique

Ministre des Finances - Attendue à Dakar la semaine prochaine

Publié le mercredi, 11 mai 2022

La ministre de l'Economie et des Finances, Rindra Hasimbelo Rabarinirinarison, ou son éventuel représentant, est prévue rejoindre la capitale sénégalaise, Dakar, où se déroule du 11 au 17 mai la 54e session de la Conférence des ministres africains des finances, de la planification et du développement économique (CoM2022).

L'événement hybride est organisé conjointement par la Commission économique pour l'Afrique (CEA) et le gouvernement du Sénégal et a pour thème « Financement de la relance de l'Afrique : Atteindre de nouveaux horizons ». La réunion ministérielle aura lieu les 16 et 17 mai.

La conférence officiellement ouverte par le président sénégalais Macky Sall, l'actuel président en exercice de l'Union africaine, attirera des panélistes chevronnés et de haut niveau, issus de gouvernements, d'universités, du secteur privé, ainsi que des gouverneurs de banques centrales d'Afrique et d'ailleurs.

Un comité d'experts se réunit du 11 au 13 mai pour débattre sur des sujets techniques ayant trait au thème de ladite conférence et certaines questions statutaires de la CEA. Un certain nombre d'événements parallèles seront également organisés les 14 et 15 mai pour aborder des questions liées à la santé, aux infrastructures, à l'éducation, à l'action climatique et à la mobilisation des ressources à l'appui d'une relance inclusive et durable pour les pays africains.

La CoM2022 comportera le lancement du Rapport économique phare de la CEA sur l'Afrique (ERA), la Conférence annuelle Adebayo Adedeji de la CEA, qui portera cette année sur le rôle de l'enseignement supérieur et du développement du capital humain dans la transformation de l'Afrique et une série de discussions et le point sur la situation de l'intégration régionale, du commerce et de la ZLECAf.

Le choix du thème de la CoM2022 a été largement influencé par le fait que les déficits de financement du développement se sont considérablement creusés depuis le déclenchement de la pandémie.

Pour l'Afrique, le Fonds monétaire international estime que les dépenses annuelles liées aux Objectifs de développement durable augmenteront de 154 milliards de dollars par an, en raison de la pandémie, et de 285 milliards de dollars supplémentaires au cours des cinq prochaines années pour assurer une réponse adéquate à la Covid-19.

La CEA estime que la réduction du coût du crédit commercial sera essentielle pour atténuer les vulnérabilités liées à l'endettement. La Commission avance également que l'augmentation du financement nécessitera des mesures qui créent des synergies entre le financement intérieur et extérieur provenant de sources publiques et privées.

La Conférence annuelle des ministres africains des finances, de la planification et du développement économique (CoM) est le plus grand événement annuel de la CEA. Elle offre aux participants l'occasion de débattre des questions clés sur le développement de l'Afrique et de discuter du rendement du groupe de réflexion dans l'exécution de son mandat.

Il s'agit d'une excellente occasion pour les ministres africains et les experts du monde entier d'avoir des discussions approfondies sur les questions d'actualité pertinentes pour le développement économique du continent.

Recueillis par M.R.

 

Fil infos

  • Vol d’or au ministère des Mines - Les responsables successifs s’en lavent les mains
  • Drame à Nosy Varika - Une mère de famille et ses fillettes meurent calcinées
  • Accident routier au fasan’ny Karàna - Un motocycliste broyé par un poids lourd
  • Autoroute Antananarivo - Toamasina Contrat signé incessamment
  • Assassinat d’une jeune fille à Moramanga - L’ex-petit ami à Tsiafahy
  • Commune urbaine d’Antananarivo - Un millier de caméras pour surveiller les rues de Tana
  • Tribunal de Nîmes - Un Malagasy condamné à 7ans d’emprisonnement pour agression sexuelle
  • Paiement des bourses universitaires - Trente milliards d’ariary d’économies grâce à la digitalisation
  • Moramanga - Le sosie de Jerry Marcoss décapité
  • Fête de l’indépendance - Circulation perturbée à Anosy et Mahamasina

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Identité nationale
    Que la fête commence ! Que les choses sérieuses débutent ! Bref, que le plat de résistance soit servi ! Le clou des cérémonies de la célébration de la Fête nationale arrive ce jour de 25 juin, la veille de la date du Soixante-deuxième anniversaire du retour à la souveraineté nationale. En effet, après avoir été colonisée pendant 64 ans, la Grande île accède le 26 juin 1960 à l’autodétermination.

A bout portant

AutoDiff