Publié dans Politique

Secteur foncier - L’Etat déclare la guerre aux réseaux mafieux !

Publié le mercredi, 08 juin 2022


Tolérance zéro. Telle est la consigne du Président de la République, Andry Rajoelina au ministre de la Justice, hier. Ce fut à l’occasion de la cérémonie d’ouverture du Colloque national du foncier au Centre de Conférence International (CCI) à Ivato. « Les litiges fonciers ne doivent laisser aucune place à l’amitié, aux liens familiaux, ni à la crainte des élus. Vous devez prendre les mesures adéquates au niveau de la Justice afin de démanteler les réseaux mafieux qui œuvrent en toute impunité », a déclaré fermement le Président. Il n’a pas manqué de souligner que les litiges fonciers constituent un problème d’envergure nationale car touchent toutes les couches sociales, toutes les religions.
Le Président a été particulièrement virulent dans ses propos en accablant la Justice. « Le problème c’est qu’il y a des personnes dont l’occupation est l’accaparement de terrain. Souvent, lorsque les litiges fonciers passent devant le tribunal, soit les personnes qui accaparent les terrains obtiennent gain de cause, soit les victimes récupèrent leur propriété. Dans tous les cas, ceux qui volent des terrains ne subissent aucune sanction pénale », constate le Président avec désolation. Le Chef de l’Etat révèle l’existence de plusieurs réseaux mafieux qui œuvrent en toute illégalité pour accaparer les terrains des gens. D’après toujours le Chef de l’Etat, les réseaux sont constitués d’élus, de nommés, d’opérateurs économiques, des magistrats.
Source de maladies voire de décès
Le Président souligne particulièrement le fait que les litiges fonciers sont source de tension voire de dissension dans les familles. Certaines personnes en tombent même malades, pire décèdent à cause des conflits fonciers. « A chacun de mes déplacements, aucune région ne fait exception en termes de doléances liées au secteur foncier. Nombreux sont ceux qui sont en pleurs, d’autres viennent même me voir en emmenant leur parent en fauteuil roulant, victime d’accident vasculaire – cérébral, car leur terrain a été accaparé de manière injuste », a encore déclaré le Président. Il ne manque pas de souligner que certaines personnes de mauvaise foi profitent de l’illettrisme de certains concitoyens.
Ce fut l’occasion pour le numéro un de l’Exécutif de rappeler l’objectif du Colloque national qui s’étendra sur trois jours : celui d’arriver à définir des solutions et une stratégie durable pour assainir le secteur foncier à Madagascar. Les députés présents lors de la cérémonie d’hier ont insisté sur le fait que les résolutions doivent avoir des impacts palpables sur la vie de la population. Pour sa part, le Président a promis qu’il veillerait particulièrement à ce que les résolutions ne restent pas lettre morte et soient concrétisées sitôt après leur adoption.
Sandra R.

Fil infos

  • Maharante Jean de Dieu - Un présumé auteur de détournement accueilli comme un VIP
  • Massacre à Iabohazo-Farafangana - Le chef de bande éliminé
  • Tanamasoandro-Tsimahabeomby - L’abattoir aux normes inauguré
  • Circulation dans la Capitale - 16 cas d’accidents mortels en un mois
  • Série de kidnappings - L’Alaotra-Mangoro toujours sur le qui-vive
  • Développement local - Descente du Premier ministre dans l’Atsimo-Atsinanana
  • 3e décennie du développement de l’industrie en Afrique - Le Président Rajoelina adoubé par l’ONUDI
  • Massacre à Farafangana  - 7 enfants tués à coups de couteau
  • Massacre à Ankazobe - Elimination d’un présumé meurtrier dangereux
  • Projet « cuisson propre et reboisement » - Andry Rajoelina et Abdulhamid Alkhaifa sur la même longueur d’onde
Pub droite 1

Editorial

  • Paradis des faux prophètes !
    La Grande île serait-elle l’endroit idéal pour l’épanouissement des activités des charlatans religieux ? En réalité, l’Afrique francophone et anglophone confondue est le dépotoir des faux prophètes !Un confrère titrait un jour son Edito « Les faux prophètes pullulent dans les rues ». Effectivement, le pays grouille d’escrocs qui s’autoproclament pasteurs et qui s’enrichissent sur le dos pauvres gens. Ce jeune vendeur d’appareils de sonorisation d’occasion dans les Arcades, au début des années 90, qui devient par magie pasteur. Trente ans après, il se trouve à la tête d’une puissante église nommée « Apokalypsy ». Mailhol André Christian Dieudonné, car il s’agit de lui, membre d’un nébuleux groupe « Eksodosy », ex- fidèle de l’église adventiste qui, par la suite, se dit prophète continue d’embobiner des milliers de fidèles malgré le ratage de sa prophétie annonçant qu’il sera Président de la République, selon la volonté divine, en 2013. Sa communauté…

A bout portant

AutoDiff