Publié dans Politique

Transport aérien - Madagascar Airlines renforce sa flotte avec un Embraer neuf 

Publié le mercredi, 07 décembre 2022

La compagnie aérienne Madagascar Airlines consolide sa flotte. Elle va réceptionner un nouvel appareil, en l'occurrence un Embraer E190 E2, en début d'année prochaine, en formule dry lease. Le contrat de partenariat entre Madagascar Airlines, l'avionneur Embraer et le loueur d'avions américains Azzorra, a été signé hier au Palais d'Etat d'Iavoloha, au cours d'une cérémonie officielle. Une cérémonie qui « symbolise et témoigne de notre volonté et notre engagement de redresser notre compagnie nationale », note le Président de la République Andry Rajoelina.

« Que ce soit Air Madagascar ou Madagascar Airlines, on ne nous enlèvera jamais notre amour pour Madagascar et pour notre compagnie nationale », rajoute-t-il. Ce partenariat pour l'acquisition de ce nouvel appareil Embraer E190 E2, qui renforcera la flotte de Madagascar Airlines composée seulement de 6 ATR jusqu'ici, s'inscrit dans la volonté de l'État malgache de moderniser le secteur aérien, un secteur porteur pour le développement économique du pays. « Le secteur aérien représente un fort levier de croissance en stimulant les secteurs pour Madagascar tels que le tourisme, l'industrie, le commerce et a plus large effet joue une part importante pour promouvoir les investissements à Madagascar », indique a ce titre le Président Rajoelina. 

Et lui d'appeler à cette occasion la mobilisation derrière la compagnie aérienne nationale qui affronte des problèmes actuellement. 

« Concentrons-nous sur ce qui nous rassemble et éloignons-nous de tout ce qui nous divise », lance-t-il devant l'assistance. L'Embraer neuf va desservir les zones régionales et domestiques. L'E190 E2 va ainsi desservir Antananarivo vers Nosy Be, Antsiranana, Toliara, Taolagnaro, en moins d'une heure contre 1h45 à 2 heures avec les ATR. L'aéronef fera également les liaisons d'Antananarivo vers Maurice, La Réunion, les Comores, l'Ethiopie, l'Afrique du Sud et même Dubaï sans escales.

Stabilité financière 

En rejoignant la famille Embraer, Madagascar Airlines va devenir la première ligne aérienne à opérer la nouvelle génération dans l'océan Indien, selon Michal Nowak, le directeur des marchés Europe Middle East & Africa d'Embraer. La compagnie aérienne malgache rejoint également ainsi le groupe des opérateurs E2 dans le monde, un groupe qui compte KLM, Helvetic en Suisse, Azul au Brésil, Royal Jordania en Jordanie. Le nouvel appareil va permettre à la compagnie aérienne nationale d'améliorer la connectivité nationale - régionale du pays et ouvrir de nouveau marché. Deux autres Embraer devraient compléter la flotte d'ici deux ans.

L'E190 E2 a une capacité de 96 sièges dans une configuration de deux classes. Il a une autonomie approximative de 6 heures de vol, et peut potentiellement permettre de relier Antananarivo - Dubaï. 

« Cela va permettre d'appuyer la stabilité financière de la ligne aérienne », soutient Michal Nowak. L'avion va améliorer l'expérience des clients grâce à l'absence de sièges au milieu et le niveau de bruit le plus faible parmi les jets commerciaux. Cela va permettre à Madagascar Airlines de se démarquer de ses concurrents. Cet avion qui a la bonne taille va permettre la réduction de la consommation de fuel et ainsi donc permettre des économies comparé à la génération précédente. L'arrivée de cet aéronef sera fera avec l'appui des équipes techniques d'Embraer pour la formation des équipages, des mécaniciens ainsi que pour les pièces détachées de l'avion afin d'assurer une entrée en service sans problèmes. 

 

Recueillis par Lalaina A.  

Fil infos

  • Christian Ntsay - "La priorité de l'Etat est la population"
  • Ville de Moramanga - Parfum d’abus de fonction et de corruption
  • Vanille - Les fossoyeurs de la filière démasqués !
  • Pacte national pour l’alimentation et l’agriculture - Le Président Rajoelina convainc et obtient 534 millions de dollars des partenaires
  • Conjoncture politique - L’Opposition concocte un plan machiavélique
  • Sommet sur l’alimentation en Afrique - Le Président Rajoelina défend la cause des agriculteurs
  • Exportation de crabes - Redevances quadruplées en une année
  • Maroc - Le Parlement décide de reconsidérer ses relations avec le Parlement européen
  • Embardée d’un taxi-brousse sur la RN5 - Un bébé décède sur le coup
  • Présidentielle - Le vote de la diaspora malagasy se dessine

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Du déjà entendu !
    Redite. Ibidem. Récidive. La communauté internationale revient à la charge avec quelques nuances près. Une subtile note qui sonne après tout en litanie ou refrain du déjà entendu et qui, passez-nous les termes, frise à certains égards l’arnaque !SEM Arnaud Guillois, l’ambassadeur de France, en résidence à Antananarivo, au cours d’une conférence de presse tenue ce lundi 23 janvier à la Résidence de France, devait s’étaler au moins sur deux sujets essentiels relatifs aux défis et enjeux de l’année en cours. En fait, sur les deux thèmes majeurs évoqués à savoir l’élection (présidentielle) et les îles Eparses, Arnaud Guillois annonçait la couleur concernant la position officielle affichée par le Quai d’Orsay.De l’élection, notamment présidentielle, qui se tiendra normalement au cours du dernier trimestre de l’année 2023, l’ambassadeur Arnaud Guillois a bien voulu émettre son avis qui devait, soulignons-le encore une fois, légitimement refléter la position officielle de la France dont…

A bout portant

AutoDiff