Publié dans Politique

Reboisement - Le WWF encourage les efforts du ministère de l’Environnement

Publié le mercredi, 18 janvier 2023


Une performance ! C’est ainsi que le WWF ou Fonds Mondial pour l’environnement qualifie les efforts réalisés par le ministère de l’Environnement et du Développement durable à l’issue de la campagne de reboisement en 2022. Dans un communiqué publié récemment, cette organisation internationale souligne que d’après les statistiques du ministère, le pays a reboisé plus de 73.000 hectares sur l’objectif de 75.000 hectares fixé. Des résultats notoires par rapport aux années précédentes. Cela « traduit les efforts et les investissements de tous ceux qui travaillent pour reverdir la Grande île », selon toujours le WWF qui ne manque, néanmoins, pas d’interpeller sur la nécessité de redoubler d’efforts car « nous perdons plus que nous ne plantons, en quantité mais aussi en qualité ».
D’après Voahirana Randriambola du WWF, « nous devons redoubler d’efforts pour protéger les forêts naturelles qui restent, restaurer ce qui est dégradé, planter plus que ce qui est brûlé, et s’assurer que ce qui est planté devient des forêts.  Si tout ceci appelle au courage et au dévouement des défenseurs de la nature, il n’en demeure pas moins qu’il faut aussi prendre les mesures et mettre les moyens pour pérenniser le fruit de tous ces efforts. Aujourd’hui, nous savons que les forêts sont une solution à portée de main pour rendre nos sols plus fertiles, pour assurer notre approvisionnement en nourriture et en énergie, pour purifier notre air ».
Un nouveau défi pour 2023
En ce début d’année, le WWF voit en la campagne de reboisement de 2023 une occasion de continuer à « reverdir Madagascar ». Une étape sur laquelle dépend la survie pour notre pays. Initialement prévu ce jour à Seranandavitra, Commune rurale Ilaka-Est, District Vatomandry, le lancement officiel de la campagne pour cette année a été reporté pour le 28 janvier prochain. A cette occasion, le ministère de l’Environnement et du Développement durable vise à couvrir une parcelle de 100 hectares à cet endroit. 
Outre la question de nécessité pour le pays, le reboisement constitue également un devoir citoyen pour chaque malgache. Ainsi, pour atteindre l’objectif commun de reverdir la Grande île, le WWF appelle à une mobilisation nationale ainsi qu’une stratégie efficace pour un reboisement durable. Cela implique tout un processus qui, certes, commence par la mise en terre des jeunes plants mais également par le suivi de leur pousse jusqu’à l’obtention d’un résultat concret, les arbres, d’ici quelques jours, mois et années. Un vibrant appel est ainsi lancé dans le but de restaurer ensemble ce qui a été brûlé.
S.R.

Fil infos

  • Christian Ntsay - "La priorité de l'Etat est la population"
  • Ville de Moramanga - Parfum d’abus de fonction et de corruption
  • Vanille - Les fossoyeurs de la filière démasqués !
  • Pacte national pour l’alimentation et l’agriculture - Le Président Rajoelina convainc et obtient 534 millions de dollars des partenaires
  • Conjoncture politique - L’Opposition concocte un plan machiavélique
  • Sommet sur l’alimentation en Afrique - Le Président Rajoelina défend la cause des agriculteurs
  • Exportation de crabes - Redevances quadruplées en une année
  • Maroc - Le Parlement décide de reconsidérer ses relations avec le Parlement européen
  • Embardée d’un taxi-brousse sur la RN5 - Un bébé décède sur le coup
  • Présidentielle - Le vote de la diaspora malagasy se dessine

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Du déjà entendu !
    Redite. Ibidem. Récidive. La communauté internationale revient à la charge avec quelques nuances près. Une subtile note qui sonne après tout en litanie ou refrain du déjà entendu et qui, passez-nous les termes, frise à certains égards l’arnaque !SEM Arnaud Guillois, l’ambassadeur de France, en résidence à Antananarivo, au cours d’une conférence de presse tenue ce lundi 23 janvier à la Résidence de France, devait s’étaler au moins sur deux sujets essentiels relatifs aux défis et enjeux de l’année en cours. En fait, sur les deux thèmes majeurs évoqués à savoir l’élection (présidentielle) et les îles Eparses, Arnaud Guillois annonçait la couleur concernant la position officielle affichée par le Quai d’Orsay.De l’élection, notamment présidentielle, qui se tiendra normalement au cours du dernier trimestre de l’année 2023, l’ambassadeur Arnaud Guillois a bien voulu émettre son avis qui devait, soulignons-le encore une fois, légitimement refléter la position officielle de la France dont…

A bout portant

AutoDiff