Publié dans Politique

Sommet sur l’agriculture et l’agroalimentaire - Le Président Rajoelina à Dakar la semaine prochaine

Publié le jeudi, 19 janvier 2023



Le Conseil des ministres a approuvé la participation de Madagascar au sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement en Afrique sur l’agriculture et l’agroalimentaire. Ce sommet se tiendra dans la capitale sénégalaise, Dakar, du 25 au 27 janvier 2023. Il sera organisé conjointement par l’Union africaine et la Banque africaine de développement (BAD). Ce sommet dit de Dakar 2 fait suite à la première édition tenue en 2015 qui avait permis de dessiner les contours de la stratégie Nourrir l’Afrique : la Stratégie pour la transformation agricole en Afrique (2016 – 2025) du Groupe de la Banque africaine de développement.  Le programme du sommet Dakar 2 comprendra des tablesrondes présidentielles, des sessions plénières de haut niveau et des sessions pour élaborer des « Pactes pour la fourniture de produits alimentaires et agricoles » pour chaque pays.
Ce sommet qui a pour thème « Nourrir l’Afrique : Souveraineté alimentaire et résilience », constituera la première sortie officielle du Chef de l’Etat malagasy pour cette nouvelle année. Le Président Andry Rajoelina a reçu une invitation spéciale à participer à ce sommet. Et ce, en raison des importants efforts qui ont été entrepris par le Président malagasy dans le domaine de la malnutrition. Notons notamment  l’implantation dans le Sud de Madagascar d’une unité Nutrisud produisant des compléments alimentaires qui sont distribués à titre gratuit dans les écoles du Sud. La malnutrition est en effet une cause du fort taux de déscolarisation dans cette partie de l’île. L’idée est de les inciter à fréquenter l’école ou de les faire revenir d’un côté et de l’autre les sortir dans la situation alimentaire critique. Une initiative qui a permis d’augmenter de 30% le taux de scolarisation. Le pouvoir actuel a également procédé à la distribution du « titre vert » aux 2 000 familles dans le Sud. Notons qu’un projet d’installer le pipeline de 92 km partant de Efaho Taolagnaro à Ambovombe-Androy est également en cours de concrétisation. Ce sommet pourrait également être l’occasion pour la partie malagasy de présenter un projet visant à l’extension de la lutte contre la malnutrition dans cinq Régions pilotes qui devrait être présenté à cette occasion.

L.A.


Fil infos

  • Christian Ntsay - "La priorité de l'Etat est la population"
  • Ville de Moramanga - Parfum d’abus de fonction et de corruption
  • Vanille - Les fossoyeurs de la filière démasqués !
  • Pacte national pour l’alimentation et l’agriculture - Le Président Rajoelina convainc et obtient 534 millions de dollars des partenaires
  • Conjoncture politique - L’Opposition concocte un plan machiavélique
  • Sommet sur l’alimentation en Afrique - Le Président Rajoelina défend la cause des agriculteurs
  • Exportation de crabes - Redevances quadruplées en une année
  • Maroc - Le Parlement décide de reconsidérer ses relations avec le Parlement européen
  • Embardée d’un taxi-brousse sur la RN5 - Un bébé décède sur le coup
  • Présidentielle - Le vote de la diaspora malagasy se dessine

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Du déjà entendu !
    Redite. Ibidem. Récidive. La communauté internationale revient à la charge avec quelques nuances près. Une subtile note qui sonne après tout en litanie ou refrain du déjà entendu et qui, passez-nous les termes, frise à certains égards l’arnaque !SEM Arnaud Guillois, l’ambassadeur de France, en résidence à Antananarivo, au cours d’une conférence de presse tenue ce lundi 23 janvier à la Résidence de France, devait s’étaler au moins sur deux sujets essentiels relatifs aux défis et enjeux de l’année en cours. En fait, sur les deux thèmes majeurs évoqués à savoir l’élection (présidentielle) et les îles Eparses, Arnaud Guillois annonçait la couleur concernant la position officielle affichée par le Quai d’Orsay.De l’élection, notamment présidentielle, qui se tiendra normalement au cours du dernier trimestre de l’année 2023, l’ambassadeur Arnaud Guillois a bien voulu émettre son avis qui devait, soulignons-le encore une fois, légitimement refléter la position officielle de la France dont…

A bout portant

AutoDiff