Publié dans Politique

Drame familial en Egypte - Un Malagasy tue ses deux fils et se suicide

Publié le lundi, 13 mars 2023

Trois cadavres d’un seul coup ! Les tristes faits survenus le 11 mars dernier dans la ville d’Alexandrie, en Egypte, concernent une famille Malagasy. La jeune mère de famille étudie à l’université Senghor d’Alexandrie, depuis deux ans déjà. Mais récemment, son époux, un employé d'un organisme international et qui est resté dans la Grande île, a décroché une formation pour un stage d’une semaine dans cette même université égyptienne. 

Profitant de l’occasion qui lui était offert, le jeune chef de famille décide alors, d'un commun accord avec son épouse, d’emmener aussi ses deux jeunes fils qui n’ont pas vu leur mère depuis un certain temps.

Dans la soirée du 11 mars, le père et ses deux fils sont rentrés à l'hôtel après un dîner familial concocté par la mère qui, elle, est restée dans la résidence universitaire. Des sources avancent qu'une dispute aurait éclaté entre les époux après que le père a refusé d'accéder à la demande de sa femme de lui laisser pour la nuit les deux enfants. Personne n'est en mesure d'expliquer les gestes du père de famille qui a tué ses deux fils avant de se suicider. Inquiète de ne pas pouvoir joindre son mari au téléphone, l'épouse a demandé à la réception de l'hôtel, par le biais d'une amie, d'aviser sa famille de ses appels téléphoniques incessants sans réponse. C'est de cette manière que les employés de l'hôtel ont fait la découverte des trois corps sur le lit. L'enquête a conclu un suicide pour le père contrairement aux deux petits garçons qui auraient été asphyxiés.

Les trois corps se trouvent à la morgue dans l'attente de leur rapatriement au pays...

 

Franck R.

Fil infos

  • Assemblée nationale - 16 députés indépendants rejoignent l’IRMAR
  • Primature - Christian Ntsay y est et y reste !
  • Tsimbazaza - Les têtes dirigeantes du perchoir élues par une forte majorité 
  • ACTU-BREVES
  • Gouvernement Ntsay Christian - Démission validée
  • Actu-brèves
  • Siteny, chef de l’Opposition à la Chambre basse - Colère des députés du TIM
  • Mairie d’Antananarivo - Des candidats se prononcent
  • Actu-brèves
  • Bureau permanent de l’Assemblée nationale - 12 places à pourvoir
Pub droite 1

Editorial

  • Au suivant … !
    Au suivant de ces de ces mesdames et messieurs !L’Assemblée nationale a scellé dans la journée d’avant-hier la touche finale du processus de sa mise sur les rails. Bien que les procédures aient pris un peu du temps, « rien ne sert de courir, il faut partir à point » (La Fontaine), les choses sérieuses se précisent. Le perchoir revient, à l’unanimité, à Justin Tokely, député élu à Sambava qui succède à Christine Razanamahasoa. Les six vice-présidents pour les six chefs-lieux des provinces désignés à l’unanimité aussi : Augustin Andriamananoro, élu dans le 1er arrondissement de Tanà-ville (Antananarivo), Mamangy Norbert , élu à Sambava (Antsiranana), Fomendraza Elisette, députée élue d’Ambositra, Fianarantsoa, Soafilira Princia (Mahajnga), Lucien IrmahNaharimamy, élue de Toamasina I (Atsinanana), Tinoka Roberto Rahariroarilala, élu à Toliary I (Toliary). Notons au passage que tous ces heureux plébiscités ont été tous présentés par la plate-forme présidentielle IRMAR. Ensuite, il faut faire…

A bout portant

AutoDiff