Publié dans Politique

Décentralisation et Aménagement du territoire - Naina Andriantsitohaina fait le topo sur ses réformes

Publié le jeudi, 08 février 2024

Rétablir la confiance de la population envers l’administration. Telle est la mission que s’est fixée  Naina Andriantsitohaina, ministre de la Décentralisation et de l’Aménagement du territoire. Une mission que le ministre a tenu à réitérer hier au cours d’une une rencontre avec des gens des médias au siège du Fonds de développement local à Anosy. L’occasion pour le ministre de faire le topo sur les réformes menées au niveau de son département ministériel. 

L’un des points fixés par le ministre est notamment de faire en sorte que la machine administrative fonctionne à plein régime et de permettre au plus grand nombre d’avoir accès aux services au sein de son ministère. Il annonce à ce titre notamment la mise en place du Plan local d’occupation foncière (PLOF) pour déterminer les statuts des terres, ou encore l’installation à large échelle d’une cellule de bonne gouvernance et de lutte contre la corruption. Des mesures qui cadrent avec l’objectif qui est de rétablir cette confiance de la population envers l’administration. 

Toujours dans cette ligne d’idée, le ministre informe de l’adoption d’une note relative à la suspension de toutes les nouvelles demandes concernant des terrains appartenant à l’Etat, pour permettre d’effectuer un inventaire et de traiter des dossiers en instance au sein des services fonciers. Il est prévu l’élaboration d’un catalogue foncier. Le ministère de la Décentralisation et de l’Aménagement du territoire entend continuer également les opérations de certification foncière massives déjà entreprises. 

Parlant de décentralisation, le ministre annonce l’adoption du décret fixant les modalités de fonctionnement des Communes jusqu’à la mise en place des nouveaux élus en Conseil de Gouvernement. En ce qui concerne le cas d’Antananarivo, la nomination d’un président de délégation spéciale attendra la promulgation de la loi 001/2024 du 24 janvier 2024 récemment adoptée par les parlementaires.  

Au sujet des élections communales et législatives, le ministre indique que la position du Gouvernement n’est pas encore connue. Autour du sujet des remblais, le ministre réitère son intransigeance. Des mesures sont prises, non seulement par rapport aux prestataires et aux donneurs, qui doivent payer des amendes et dont les camions sont placés à la fourrière. Mais aussi aux propriétaires qui seront obligés de remettre en état les terrains remblayés.

 

Recueillis par L.A.

Fil infos

  • Castration des violeurs - L’Etat malagasy choisit le camp des enfants
  • Déplacement présidentiel en Turquie - Nouvelle offensive économique et diplomatique en vue
  • Castration des violeurs d’enfants - Ingérence de l’Union européenne
  • Arena Rajoelina - Critiques infondées sur ses activités
  • Actu-brèves
  • Forces armées - Pluie d’étoiles chez les officiers
  • Toamasina - Le corps d'un étranger retrouvé dans l'océan
  • Actu-brèves
  • Epidémie de choléra - Un paquebot en escale à Nosy Be suspecté
  • Peine pour les violeurs de mineures - La HCC approuve la castration chirurgicale

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • ODOF, oui mais … !
    La mise sur pied des unités de production dans le cadre du projet gouvernemental ODOF avance à grand pas. L’industrialisation, parmi les trois piliers, 3 Andry, sur lesquels s’appuie la Politique générale de l’Etat (PGE) reprend du souffle, du concret. Le projet One district, one factory, ODOF, est l’un des projets-phare du régime Orange. Un des projets qui marchent à une vitesse grand « V ». Tout porte à croire et au rythme actuel des actions, le projet ODOF couvrira le territoire national à la fin du second mandat de Rajoelina. Et la devise « aucun district n’est oublié » sera atteinte ! D’après certains observateurs de la vie nationale, la concrétisation dudit Projet entre dans la nécessité de la continuité du régime pour un second mandat. Elle justifie la réélection du Président sortant Rajoelina Andry en décembre 2023. Evidemment, il existe d’autres projets en marche qu’il faut, à tout…

A bout portant

AutoDiff