Publié dans Politique

Impostures et mensonges de Ny Rado R. - Des victimes prêtes à la confrontation

Publié le mercredi, 16 janvier 2019

Sans scrupule ! Tel est le mot qui vient à l’esprit pour qualifier les agissements du candidat recalé à la présidentielle et fondateur du « Fanahy no maha olona », Ny Rado Rafalimanana. Suite à l’affaire de la jeune Karenne Ramarojaona – souffrant d’insuffisance rénale chronique au stade terminal – que nous avons rapportée dans nos colonnes, ce prétendant malheureux à la présidentielle a encore eu l’audace de répondre à notre article à travers une annonce payante dans un autre journal.  Rappelons que dans une déclaration tonitruante relayée par les médias, l’opérateur a promis son aide à la jeune femme. Une aide qui est pourtant restée des paroles en l’air jusqu’ici. A travers sa réponse, il affirme que la famille de Karenne l’aurait appelé pour s’excuser, ce qui est totalement faux, dans ce qu’il qualifie de « basse manipulation politique ».

A priori, l’homme se prend pour une victime d’acharnement et met nos dénonciations sur le compte de la politique. Il est pourtant à préciser que Ny Rado Rafalimanana n’a aucun poids politique et ne représente nullement un danger pour que qui que ce soit s’acharne sur lui. En vérité, il s’agit juste de dénoncer des mensonges et des impostures qui ont déjà fait beaucoup de victimes. Des actes qui doivent être dénoncés, peu importe le statut de la personne qui les ont commis. D’ailleurs, le jour même de la parution de notre article, d’autres victimes nous ont contactés pour témoigner. Celles – ci ont déjà fait les frais des mêmes mensonges du tristement célèbre, Ny Rado Rafalimanana. Ces personnes sont même prêtes à la confrontation au cas où ce candidat déchu de la présidentielle aurait encore la prétention de nier.

Promesses d’ivrogne à 16 étudiants

Cette fois – ci, l’histoire se passe dans le milieu universitaire. Il y a quelques années de cela, Ny Rado Rafalimanana était le parrain d’une promotion d’étudiants sortant de la formation MISA (Mathématiques, Informatique et Statistique Appliquées) au sein du département Mathématiques à l’Université d’Antananarivo. Au moment de la cérémonie de sortie de promotion, ledit parrain sort le grand jeu en promettant aux 16 étudiants de la formation un voyage de découverte dans plusieurs universités à Dubaï avec des possibilités d’y poursuivre des études. Une promesse que l’homme a encore réitéré pendant la soirée organisée après la cérémonie de sortie de promotion. Mais avant ledit voyage, il a suggéré à ce que les étudiants apprennent l’anglais. Flattés et impressionnés par cette promesse alléchante, les étudiants se sont alors débrouillés pour apprendre le plus vite possible la langue de Shakespeare.  Trois mois se sont écoulés après la sortie de promotion, toujours pas de voyage à Dubaï. Jusqu’à maintenant, l’homme n’a donné aucune suite à la promesse et les étudiants ont été laissés dans l’expectative.

Une autre affaire, parmi une très longue liste, qui témoigne des nombreuses frasques de Ny Rado Rafalimanana qui n’a aucun scrupule à tromper les gens rien que pour jouer les vantards.

La Rédaction

Fil infos

  • Présidents en exercice à Madagascar - Au moins quatre attentats manqués depuis 1975
  • Conjoncture - Une inflation à surveiller de très près !
  • Tentative d'élimination physique du Président - 11 gendarmes dont 4 GSIS et deux généraux auditionnés
  • Mobilisation pour le Sud - Vers la capitalisation des ressources en eau
  • Armée Malagasy - Haro sur les conspirations
  • Preuves accablantes contre Paul R. et consorts - « Madagascar Oil » confirme le projet de coup d’Etat
  • Christian Ntsay sur la tentative d’assassinat du Président - « Ce n’est pas du cinéma, il est question de vie ! »
  • Emprisonné en Roumanie - Radu Mazère conteste son extradition de Madagascar
  • Frontières malagasy - Réouverture incertaine 
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - L’Etat-major des armées françaises lâche les deux officiers arrêtés
Pub droite 1

Editorial

  • Liaisons dangereuses !
    Sans vouloir aller trop loin pour décrypter l’œuvre épistolaire écrite par le français Pierre Choderlos de Laclos intitulée « Liaisons dangereuses » et publiée le 23 mars 1782 (Wikipédia), nous nous intéressons tout de même à certain parallélisme des faits. Dans la vie d’un ménage au sein de la petite famille, les tentations aux aventures ou à des liaisons extra-conjugales menacent à tout moment la solidité de la vie d’un couple et la cohésion familiale. Elles mettront toujours en danger l’avenir immédiat et à long terme de tous les membres de la famille (parents et enfants). Evitant de mettre les pieds dans la plate-bande des autres ou s’immiscer dans les affaires des directeurs des âmes ou des juges, nous nous limitons à dire que les liaisons dangereuses nuisent à la sérénité et à l’unité de la famille.Le parallélisme des faits entre la vie d’un couple au sein d’une famille avec…

A bout portant

AutoDiff