Publié dans Politique

Président Andry Rajoelina à Addis-Abeba - Sortie internationale, politique et économique

Publié le mercredi, 13 février 2019

La valise pleine de promesses. Le nouveau Président de la République de Madagascar a regagné la Grande île après un bref, intense et fructueux séjour à Addis-Abeba. Pour sa première sortie internationale depuis son investiture, le Président a multiplié les rencontres et mené plusieurs plaidoiries pour financer les conventions de l’Initiative pour l’Emergence de Madagascar traduite en projets présidentiels du pays. Ayant quitté Antananarivo samedi dernier, avec une délégation réduite, le Président Andry Rajoelina a d’abord assisté au 32e  Sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union Africaine à Addis-Abeba en fin de semaine dernière. Sur le plan politique, ce séjour a permis à Madagascar d’asseoir encore plus sa place sur le plan international. Pour le nouveau Chef d’Etat, ce déplacement lui a permis d’entrer sur la scène continentale par la grande porte. Notons que durant cette visite, le Chef d’Etat malgache, a rencontré certains de ses homologues du Continent. Le Président Andry Rajoelina s’est ainsi entretenu  avec la présidente de l’Ethiopie Sahle-Work Zewde et le président de la Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara. Avec la première, il a surtout été question de transport aérien via « Ethiopian Airlines » tandis qu’avec le second, le domaine du cacao a été abordé. Des sujets qui portent surtout sur le domaine économique. Cette participation du Chef de l'Etat au sommet des Chefs d’Etat lui a permis d'avoir des entretiens fructueux avec des partenaires bilatérales de Madagascar.


Il a successivement rencontré le Secrétaire exécutif du NEPAD  ou Agence de Planification et de coordination du nouveau Partenariat pour le développement de l’Afrique, Brahim Assane Mayaki, la Secrétaire exécutif de l’UNECA, Vera Songwe, le Directeur général de la Banque africaine de Développement, Akinwumi, le Directeur Général d’Africa 50, Alain Ebiboss, le Vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique Hafez Ghanem, le Directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus et le Directeur général de l’Afreximbank Docteur Benedict Oramah. Ces échanges de vue ont couvert un large éventail des secteurs clés de développement. L’accès à l’énergie surtout renouvelable a été un sujet récurrent des discussions. Des entrevues à l’issue desquelles le locataire d’Iavoloha a pu obtenir des promesses de financement et de soutien dans la mise en œuvre de différents projets. L’UNECA a notamment annoncé l’envoi avant la fin de cette année 2019 des travaux d’installation des 100 premiers mégawatts d’énergie renouvelable. Ces partenaires techniques et financiers de Madagascar ont répondu favorablement au plaidoyer du Chef de l’Etat malagasy et à sa politique générale. Convaincus de la volonté expresse du nouveau numéro Un de l’Etat, ces Ptf ont assuré leur soutien à la mise en œuvre de l’Initiative pour l’Emergence de Madagascar.
 La Rédaction

Fil infos

  • La Vérité de la semaine
  • Saisie de 22,5 kg d’or aux Seychelles - Soupçons de laxisme au sein des organes de contrôle malagasy
  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Cas désespéré !
    Quand quelqu’un détruit un des biens personnels à la maison, il est à plaindre. Mais quand il s’amuse à démolir sa propre maison en sapant irrémédiablement les fondations, il est malade voire un cas désespéré !Les désastres par le feu continuent. Des incendies ravageurs se déclarent un peu partout sur le territoire national presque au même moment. Des feux involontaires ou actes criminels ? Les résultats des enquêtes nous fixeront sur les détails. Dans tous les cas de figure, l’incendie détruit à jamais ! Des crimes de sang à la destruction totale des patrimoines nationaux en passant l’anéantissement d’une partie non négligeable des zones protégées pour en finir aux habitations humaines et d’animaux d’élevage défraient les chroniques. Des villages entiers disparaissent avec ce que cela suppose de dégâts humains, matériels et d’ordre moral. Des familles perdent en un seul moment tout ce qu’elles ont durement épargné des années. Tout récemment,…

A bout portant

AutoDiff