Publié dans Politique

Population du Grand sud - Enfin de l’eau à portée de main

Publié le dimanche, 30 juin 2019

Confrontés depuis presque toujours aux problèmes d’accès à l’eau potable, les habitants des Districts de Beloha Androy et de Tsihombe ont poussé un ouf de soulagement de voir leur réseau d’eau enfin fonctionnel.  « Une énorme étape vient d'être franchie dans le combat contre le « kere » dans le Sud », selon la Présidence de la République de Madagascar. Les habitants de 121 Fokontany, de six Communes, des Districts  cités supra, dans le Grand Sud de la Grande île, ont désormais de l’eau potable à portée de main avec la réception officielle samedi du renforcement et de l’extension du pipeline de transport
d’eau potable pour le réseau Ampotaka – Tsihombe – Faux cap, qui a vu la présence du Président de la République Andry Rajoelina. 
Ce projet constitue une solution durable aux problèmes d'approvisionnement en eau dans cette partie Sud de Madagascar. Deux Districts, à savoir Beloha Androy et Tsihombe ; six Communes; et 21 Fokontany, sont concernés par ce projet. L'on compte 30 000 bénéficiaires directs qui auront désormais un accès à des points d'eau dans leur village. Par ailleurs, 40 000 autres personnes, résidant dans les quartiers environnants bénéficieront également du service d'eau offert par le pipeline car ils pourront eux aussi s'approvisionner aux réseaux de distribution proches ou aux stations de pompage et d'accumulation qui sont équipés de robinets.  Les travaux se sont faits en deux phases. La première phase consistait à la réactivation des forages par la vérification de la capacité des deux forages existants, la conversion des 5 stations de pompage thermiques en solaire et la construction de deux nouvelles stations de pompage ainsi que d'un nouveau surpresseur, le doublement des conduites sur 50 km, la construction d'une nouvelle extension vers Faux Cap d'une longueur de 40 km portant à 180km de linéaire de pipeline primaire, la construction de 19 réseaux de distribution secondaires, l'ajout d'éléments de régulation du fonctionnement du pipeline adaptés à la conversion à l'énergie solaire, et le traitement de l'eau par chloration.

La deuxième phase qui consiste à l'augmentation de la qualité de service d'eau et à la construction de nouveaux réseaux de distribution débutera par contre dans quelques mois.  Solution aux problèmes de sécheresse sévissant dans le Sud, ce projet a été financé à hauteur de 8,6 millions de dollars par le ministère de l'Energie, de l'Eau et des Hydrocarbures, en collaboration avec l'USAID, le gouvernement du Japon, le gouvernement d'Allemagne, l'UK Aid-DFID et l'UNICEF.  Si auparavant, la population de Beloha Androy et celle de Tsihombe achètent un bidon de 20 litres d'eau à 200 ariary, désormais, la même quantité coûte 120 ariary, soit 40% de réduction. Ayant toujours été mis à l'écart pour les actions au développement, le Sud sera désormais la priorité du régime. Le Président Andry Rajoelina a d'ailleurs profité de cette occasion pour lancer un appel à l'endroit des partenaires techniques et financiers afin de se donner la main pour changer cette triste réalité.  Dans son discours, il a annoncé la mise en œuvre de plusieurs projets d'envergure dans le Sud. Entre autres, la construction d'un autre pipeline de 140 km incluant 12 forages, pouvant servir plus de 100 000 bénéficiaires, mais aussi des projets touchant les domaines de l'éducation, de la santé et la lutte contre l'insécurité. Lors de sa descente à Ampotaka, le Chef de l'Etat a aussi annoncé la construction de salles de classe dans cette Commune reculée du District de Tsihombe. Et lui de réitérer au cours d'une interview à la presse que les travaux de réhabilitation de la route nationale numéro 13 reliant Ihosy – Taolagnaro  débuteront cette année même.
La rédaction

Fil infos

  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu
  • Norbert Lala Ratsirahonana - “ Non à l’impunité ! ”
  • Gouverneur de Betsiboka - La lutte contre le grand banditisme érigée en priorité

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • L’inévitable rappel !
    La Présidence fonce dans le tas. Conscient du degré alarmant du laxisme dans certains secteurs de l’administration, le sommet de l’Etat se décide, enfin, à prendre la situation en main. Un ministre fait même l’objet d’un rappel à l’ordre de la Présidence. Il fallait à tout prix prendre le taureau par les cornes.

A bout portant

AutoDiff