Publié dans Politique

60ème anniversaire du Sénat - Rivo Rakotovao, le nouvel Icare ?

Publié le jeudi, 18 juillet 2019

Sous l’impulsion de Rivo Rakotovao, la chambre haute va célébrer sa 60ème anniversaire la semaine prochaine. 5 jours de festivités qui s’apparentent à un défi mal placé d’un enfant gâté ayant perdu son vache à lait  5 jours de liesse. Quelle mouche a pu bien piquer le président du Sénat Rivo Rakotovao à tel point qu’il veut contre vents et  marrées célébrer une 60ème anniversaire d’une institution ? Du 22 au 26 juillet prochain, diverses activités seront au menu : messe d’ouverture, conférences débats, rencontres sportives, spectacles, stands d’expositions, don de sang, etc. Rivo Rakotovao s’entête pour cette célébration malgré les réticences dans les rangs même des sénateurs. En effet, il s’agit d’un non respect flagrant à l’encontre des valeurs républicaines. Le 60ème anniversaire d’une institution se fêtent-elles ? Et si la fièvre de la célébration piquaient les autres institutions, les ministères notamment en cette période remaniement, les régions et les communes ? Cette situation prouve sans ambages le niveau politique de celui-ci.

Le niveau est tellement bas que l’on peut affirmer que seul le hasard l’a poussé dans les hautes sphères étatiques, et non sa qualité d’homme d’Etat. Une qualité qui lui fait défaut, quoi qu’il fasse, quoi qu’il décide. Cette célébration va également à l’encontre de la politique d’austérité  prônée par le Président de la République. Déjà que le budget du Sénat a été revu à la baisse dans la Loi des Finances Rectificative, sans gêne et sans honte le président du Sénat gaspille le budget y afférent. Un budget payé par le citoyen lambda dont l’utilisation doit être destinée à une mission précise, utile et efficiente. En somme, il s’agit d’un défi lancé à l’encontre du Président Andry Rajoelina en ces temps où la dissolution du Sénat a été lancée sur la place publique. Rivo Rakotovao pense à tort et à travers qu’il est le sauveur de cette chambre en défiant le
Président de la République de la sorte.

Fil infos

  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu
  • Norbert Lala Ratsirahonana - “ Non à l’impunité ! ”
  • Gouverneur de Betsiboka - La lutte contre le grand banditisme érigée en priorité

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • L’inévitable rappel !
    La Présidence fonce dans le tas. Conscient du degré alarmant du laxisme dans certains secteurs de l’administration, le sommet de l’Etat se décide, enfin, à prendre la situation en main. Un ministre fait même l’objet d’un rappel à l’ordre de la Présidence. Il fallait à tout prix prendre le taureau par les cornes.

A bout portant

AutoDiff