Publié dans Politique

Sortie officielle de promotion 2019 » -  Le Président Rajoelina remet 75 parachutes à l’ACMIL Antsirabe

Publié le vendredi, 26 juillet 2019

Dans la matinée de ce vendredi 26 juillet, la Place d’Armes de l’Académie militaire (ACMIL) d’Antsirabe a été le théâtre de la sortie officielle de promotion 2019 . Cette cérémonie militaire a été honorée par la présence du Président de la République Andry Rajoelina Chef suprême de l’Armée malagasy, avec à ses côtés le ministre de la Défense nationale, le Général Richard Rakotonirina, le Commandant de l’ACMIL, le Colonel Jean Henri Ramanankavana, ainsi que d’autres officiers généraux de l’Armée malagasy.

 

A noter que cette 40 ème promotion directe porte le nom du Général de Brigade Raymond Randrianaivo. Durant cet évènement proprement militaire, d’autres cérémonies de même genre se sont succédé avant la remise des galons aux 55 jeunes officiers ayant terminé avec succès leur formation militaire « Ho an’ny Tanindrazana » ou « Pour la patrie » qui n’est autre que la devise de l’Armée malagasy.

De ces cérémonies, à relever entre autres, la passation du drapeau de l’ACMIL au major de la 42ème promotion spéciale, ainsi que la bénédiction de tous les élèves officiers de cette promotion portant le nom du Général de Corps d’Armée Monibou Ismaël. Venait par la suite la remise des galons aux 55 jeunes officiers de la promotion « Faneva » qui a été ouverte officiellement par le Président Andry Rajoelina, dont l’honneur était attribué au major de cette promotion.

Après la tradition du grand défilé militaire qui clôturait la cérémonie, il y eut lieu des inaugurations par le Président de la République Andry Rajoelina des infrastructures au sein de l’ACMIL nouvellement rénovées et réhabilitées comme la grande salle de Farimbona, la salle d’honneur et la bibliothèque. Pour terminer et ce selon les explications du Président Andry Rajoelina, la formation militaire au sein de l’ACMIL sera renforcée par la formation en parachute qui ces derniers temps n’a pas été approfondie.  L’avion CASA récemment acquis par l’Armée malagasy sera ainsi à la disposition de tous les sortants de cette école. Le Chef suprême de l’Armée malagasy a également remis 75 parachutes à l’ACMIL. Des dotations qui entrent dans le cadre de la revalorisation de l’Armée malagasy entrepris depuis ces six derniers mois, stipule le Président Andry Rajoelina.

J.R – L.A.

Fil infos

  • Descente inopinée à la maison de force de Tsiafahy - Le traitement de faveur de Mbola Rajaonah démasqué
  • Lutte contre la malnutrition - L'usine promise par le Président de la République embarquée
  • Assassinat de Danil Radjan - Des révélations de la famille en vue 
  • Sénatoriales - Sans surprise, le parti TIM officialise son boycott
  • Extradition de Raoul Arizaka Rabekoto - La partie malagasy attend la réaction des autorités françaises et suisses
  • Encadrement juridique des élections - La CENI avance des « amendements »
  • Détournements à la CNAPS - L’Exécutif amorphe contre Raoul Arizaka Rabekoto
  • Palais d'Iavoloha - L'ambassadeur « malgachophone » fait ses adieux
  • Carburants - L’Etat doit encore 83 milliards d’ariary aux pétroliers
  • KMF-CNOE – Etat malagasy - Le Conseil d’Etat se déclare incompétent

Editorial

  • En avant, la relance !
    Le pays suffoque. L'économie s'agenouille. La pandémie de Covid-19, la faucheuse, menace toujours. C'est dans une telle atmosphère moribonde que le peuple malagasy est appelé à avancer, à relever ensemble le défi de la relance. L'Etat desserre l'étau du confinement. Apparemment, le bilan de la Covid s'améliore au fil des jours. Le nombre de décès diminue considérablement jusqu'à descendre à zéro ces derniers jours. Certes, le bilan des nouveaux cas de contamination continue à garder son rythme mais les chiffres restent modérés jusqu'alors. Raison pour laquelle les décideurs politiques au niveau de l'Etat osent prendre des mesures courageuses dans le sens du déconfinement. Il en faut bien du fait que tout le pays risque de payer trop cher le coût d'un confinement continu.

A bout portant

AutoDiff