Publié dans Politique

Arnaques via des appels depuis l’étranger - Des vols de crédit déguisés selon la Police

Publié le mercredi, 04 septembre 2019

 Depuis un certain temps, des appelants domiciliés à l’extérieur ont trouvé un nouveau moyen pour voler du crédit de certains clients des différents opérateurs en téléphonie  mobile locale. Le stratagème de ces malins s’avère simple mais gare à ceux  tombant dans leur piège et verront alors leurs crédits épuisés en quelques secondes seulement. Face à cette situation, le département de la cybercriminalité de la Police nationale, à Anosy, est sorti du silence. Le  commissaire Hyacinthe, chef de ce service, s’exprime ainsi : « Cela fait assez longtemps que le phénomène décrit plus haut existe. Mais ce n’est qu’aujourd’hui qu’il commence à gagner du terrain au pays », déclare-t-il. Pour la Police, le but de ces individus malhonnêtes est de voler simplement votre crédit. Au commissaire Hyacinthe d’ajouter que le procédé est des plus simples. « Cela commence  par un  simple bip. Et lorsque la victime restée au pays mord à l’hameçon car elle croit voir une chose d’intéressant  avec le numéro étranger. En tentant de le rappeler, elle verra tout son crédit épuisé », commente le patron du service de cybercriminalité.

Une victime de la place  raconte : « J’ai répertorié ces numéros. Ils viennent de certains  pays d’Afrique de l’est ou de l’ex-Europe de l’Est. Le plus dangereux, c’est que lorsque vous rappeliez, celui qui se trouve à l’autre bout de la ligne pourra copier le répertoire de vos contacts personnels en quelques secondes seulement », confie une jeune bureaucrate. Une autre confesse : « Je ne m’étais aperçue que tardivement le fait que mon interlocuteur détourne votre attention sur son principal but avec une conversation inutile. »  Seul bémol, la Police assure n’avoir reçu aucune plainte des victimes de cette arnaque, du moins pour le moment. De leur côté, les opérateurs téléphoniques conseillent les victimes de s’en remettre rapidement à la Justice. Malheureusement, on ignore si ces conseils avaient été suivis ou non.
Face également à d’éventuel risque de voir le phénomène s’aggraver, les Forces de l’ordre sensibilisent les gens à être vigilants lorsqu’ils devront se trouver devant de telle situation, c’est-à-dire lorsqu’un numéro de pays étranger tente de les contacter.  En bref, il s’agit tout simplement d’une nouvelle forme d’arnaque qui a fait déjà des victimes dans le pays en cette ère de l’avancée de la technologie des télécommunications.
 F.R

Fil infos

  • Procès sur le détournement à la CNAPS - Les principaux accusés absents à la barre !
  • Président Rajoelina à Ivato - Bilan d'un déplacement positif et concluant
  • Détournement à la CNAPS - Procès d’Arizaka Raoul Rabekoto et 7 autres co – accusés ce jour
  • Elections de l’OJM - Une seule liste en compétition
  • Meurtre d’un opérateur économique français - Le principal suspect extradé de Madagascar
  • AG des Nations unies - Renforcement des capacités pharmaceutiques de l’Afrique souhaité
  • 332 millions $ d’aide non remboursable du FMI - La plaidoirie de Rajoelina fait mouche
  • Membres du Gouvernement - La descente sur le terrain continue
  • Lu sur le Net - Madagascar, pays sans Covid et sans dictature vaccinale
  • Andry Rajoelina sur les îles Eparses - Appel à une veille « bienveillante et cohérente » des Nations unies

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Problématique de l'émergence !
    L'heure de la relance sonne ! La pandémie de Covid-19 cède progressivement la place au cours normal de la vie quotidienne. Sous d'autres cieux, dans les pays au climat tempéré et hivernal, la contamination du Sras-Cov2 résiste et continue de faire des ravages. Le variant Delta sévit encore et ce malgré une campagne intense de vaccination. Madagasikara, un pays tropical baignant dans un climat ensoleillé, dans l'ensemble de l'année, semble être épargné de grandes catastrophes humaines.

A bout portant

AutoDiff