Publié dans Politique

Tanamasoandro - Des députés défendent le projet

Publié le jeudi, 17 octobre 2019

Après Christine Razanamahasoa, président de l'Assemblée nationale, des députés du groupe parlementaire Isika rehetra miaraka amin'i Andry Rajoelina ont défendu le bienfondé du projet présidentiel Tanamasoandro, appelant également au dialogue et au recadrage du débat. Au cours d'une conférence de presse à Tsimbazaza hier, le député Johnny Rakotoarisoa, élu à Ambohidratrimo, a notamment tenu à affirmer que le débat devrait tourner sur les retombées du projet pour la population. L'important est que l'Etat et les populations concernées trouvent chacun leur compte dans le projet Tanamasoandro. Les habitants d'Ambohitrimanjaka devraient ainsi bénéficier notamment des logements sociaux à construire dans le cadre du projet Tanamasoandro et les personnes expropriées devraient être indemnisées correctement.

Toutefois dans le contexte actuel, un dialogue entre la population concernée et l'Etat doit avoir lieu pour aplanir la mésentente. Le député élu dans l'Atsimondrano, Andry Ratsivahiny, affirme que le dialogue permettra notamment de satisfaire les desiderata de chacun. Le dialogue permettra aux contestataires de connaître les tenants et aboutissants réels du projet, renchérit pour sa part l'élu d'Ambohidratrimo, dénonçant par ailleurs une entreprise de désinformation autour du projet. Les députés IRD ont également tenu à répondre aux critiques sur leur présumé attentisme dans cette histoire.

« En tant que solombavambahoaka, notre rôle est de porter la voix du peuple vers les dirigeants. Nous avons également le devoir de transmettre les bonnes choses provenant des dirigeants vers le peuple », réplique le député élu dans l'Atsimondrano, Andry Ratsivahiny. Il soutient que les députés jouent ainsi un rôle de médiation, dans le cadre de cette affaire. Par ailleurs, le député IRD évoque des dessous politiques derrière la contestation. Il pointe du doigt notamment la présence d'un ancien congressiste de la Transition, n'ayant aucun intérêt sur le périmètre du projet, à la tête des mouvements de contestation à Ambohitrimanjaka.  « Allons-nous avancer, ou allons-nous reculer ? », lance-t-il aux politiciens derrière ces contestations. Il affirme en effet que certains politiciens veulent bloquer le projet et le velirano du Président, afin d'empêcher que le pouvoir en place perdure.

La Rédaction

Fil infos

  • Exportation illicite - 15 kilos d'or interceptés par les autorités
  • Projet Tana-Masoandro - Le site idéal a toujours été Imerintsiatosika
  • Rapatriement de devises - 3250 sociétés en situation d'irrégularité
  • Lutte contre le Kere dans le Sud - Les partenaires techniques et financiers derrière le régime
  • Coopération Madagascar – Nations unies - Un plan cadre pour la période 2021 – 2023 en gestation
  • Sénatoriales - La liste IRMAR lance sa campagne
  • Projet Ambatovy - Production de 3000 tonnes de nickel au cours du premier trimestre 2021
  • Détournement au ministère de la Population - Des hauts fonctionnaires et des complices placés sous mandat de dépôt
  • Betainomby Toamasina - La plus grande minoterie de l'Océan Indien ouvre ses portes
  • La République Coopérative de Guyana retire sa reconnaissance de la pseudo “rasd”

Editorial

  • Miami démarre !
    Le « Velirano » est en marche. Le Chef de l’Etat ne chôme pas. Accompagné de son épouse Mialy, fidèlement à ses côtés, Rajoelina Andry arpente monts et vallées et veille à la concrétisation de ses engagements. En homme de parole, le Président ne baisse pas les bras. Certains curieux se posent même la question « notre Président dispose-t-il un instant pour un petit somme réparateur dans la journée ? »

A bout portant

AutoDiff