Publié dans Société

Scolarisation de 300 enfants malagasy - Les enchérisseurs sollicités !

Publié le vendredi, 06 novembre 2020

Des séjours gastronomiques, des œuvres d'art, des objets dédicacés, des produits du terroir, des visites VIP, des moments magiques en faveur des enfants défavorisés.  C'est une part de rêve que le grand public pourra s'offrir et un geste d'entraide proposé par l'association « Zazakely sambatra ».

 

A vos portefeuilles ! Parrainée par Christophe Michalak, chef pâtissier français et l'Ecole Masterclass, une vente aux enchères solidaires en ligne sera lancée du 13 au 20 novembre prochain par l'association « Zazakely sambatra » avec Drouot Digital, expert dans l'organisation de ces évènements sur le Net. « Nous assurons la scolarisation de 300 enfants issus de familles défavorisées, âgés à partir de 6 ans jusqu'à leur insertion professionnelle vers 24 ans. La recette obtenue à l'issue de cette vente aux enchères servira à poursuivre les programmes d'éducation des jeunes, de formation des enseignants, d'accompagnement des enfants et leurs familles dans une période de grande fragilité et d'urgence sociale à Madagascar. C'est ainsi que nous sollicitons votre collaboration pour nous appuyer et surtout afin de commémorer le triste anniversaire de la disparition de Véronique sous les balles des terroristes en 2015 », a lancé Stéphane de Bourgies, président de ladite association.

Divers lots offerts par de généreux donateurs de l'association « Zazakely sambatra » sont préparés pour les enchérisseurs. Il s'agit d'un atelier culinaire aux côtés du grand chef Lalaina, une photo du célèbre photographe Pierrot Men, une œuvre originale du peintre Mat Li, le maillot signé du célèbre footballeur de l'équipe des Barea - en la personne de Pascal Razak, un moment musical avec Tom Rochet - le jeune prodige finaliste de « The Voice », un vol Paris - Nosy Be offert par l'agence de voyages Jacaranda de Madagascar ou encore deux places pour le spectacle d'Anne Roumanoff. « La mise à prix est de 10 euros pour l'ensemble des lots. A chaque nouvelle enchère d'un lot, un E-mail est adressé aux personnes intéressées pour leur permettre de réagir. Le lot revient à l'acquéreur qui aura misé le montant le plus élevé à la clôture des enchères, prévue le vendredi 20 novembre à 18h », explique l'association « Zazakely sambatra ».

Il est à noter que ladite vente aux enchères va certainement accélérer le mouvement initié depuis 16 ans afin d'atteindre de nouveaux résultats à l'horizon 2025. Il s'agit de toucher directement 50 000 enfants et jeunes malagasy via des programmes spéciaux et plus de 16 000 personnes issues de différentes familles ou de diverses communautés. Une initiative qui va inspirer des millions de personnes, que ce soit au sein de la société civile, des communautés, des parents ou des entreprises.

Recueillis par K.R.

Fil infos

  • Secteur aurifère - Une exportation ciblée peut soutenir la valeur de l’ariary
  • Tournée présidentielle dans le Sud - Andry Rajoelina sème l’espoir
  • Président Rajoelina à Fianarantsoa - « Le budget pour la Santé sera révisé à la hausse »
  • Devises - 400 millions $ « dorment » dans les comptes des résidents à Madagascar
  • Déplacement du Président dans le Vakinankaratra - Soutien au secteur agricole et à la lutte anti – Covid-19
  • Parlementaires - Volume de travail augmenté
  • Lutte contre la Covid-19 - Madagascar mise sur une vaccination ciblée
  • Lalatiana Andriatongarivo - Appel à la responsabilisation accrue des journalistes
  • Crise sanitaire - Prolongation de l'état d'urgence - Fermeture de trois autres Régions avec Analamanga, Atsinanana et SAVA - Réouverture de Boeny et Nosy Be - Reprise des cours pour les élèves en classe d'examen
  • Liberté de la presse à Madagascar - Un grand saut qualitatif mais…

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Par monts et vallées !
    Infatigable, le Président Rajoelina sillonne et arpente monts et vallées et pour cause, la bataille sans merci contre la pandémie de la Covid-19 variant sud-africain. Le jeune commandant en chef de la guerre s’engage à tous les fronts.Selon le bilan officiel, en date du 4 mai, le pays enregistre 127 nouveaux cas, 492 guéris et 8 décès. En tenant compte du bilan du 3 mai, 238 nouveaux cas et 5 décès, force est de reconnaitre que la tendance générale accuse une baisse. Certes, le chiffre des patients victimes garde une certaine « stabilité » mais les efforts conjugués portent leurs fruits. Des résultats que l’on peut qualifier de relatifs toutefois, les espoirs sont permis. L’arrivée très prochainement (vendredi 7 mai) et le début de la campagne vaccinale en début de semaine prochaine (lundi 10 mai) laissent supposer que la lutte va enclencher la vitesse supérieure sinon ils permettent d’entrevoir une…

A bout portant

AutoDiff