Publié dans Société

Baccalauréat à Antananarivo - Les résultats publiés ce week-end

Publié le jeudi, 12 novembre 2020

Seules les deux ex-Provinces d’Antsiranana et d’Antananarivo n’ont pas encore publié les résultats du baccalauréat 2020. Aux dernières nouvelles, les enseignants- correcteurs déployés à l’université d’Antananarivo passent ce jour à l’étape des délibérations. Une organisation qui ne dicte à aucun cas la date exacte de la proclamation des résultats. Au début, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (MESUPRES) a déjà avancé que les candidats pourraient connaitre les résultats du baccalauréat entre les 14 et 17 novembre prochains.

Effectivement, les correcteurs vont délibérer la moyenne d’admission. Mais rien n’indique encore que les résultats sortiront demain, il faut tenir compte des dates annoncées par le ministère de tutelle. Les membres de jury doivent d’abord passer à la dernière vérification. Mais une fois les résultats finaux connus, les concernés peuvent se rendre auprès des centres d’examen respectifs pour voir les affichages. En collaboration avec des opérateurs téléphoniques, les candidats peuvent aussi recourir au sms. A cela s’ajoute le support « papiers journaux » explique Razafindraleva, directeur des examens nationaux Tana.  Si l’on tient compte des écoles supérieures publiques à Fianarantsoa, Toamasina, Mahajanga et Toliara, tous les candidats obtenant la moyenne supérieure ou égale à 9,75 sur 20 décrocheront ce premier diplôme universitaire.

Il est à noter que Toliara a été le dernier département venant de sortir les résultats du baccalauréat 2020. La série générale a enregistré un taux de réussite de 41%. Quant aux séries technique et technologique, un taux de 56% est noté. Le trophée du District qui a le meilleur taux de réussite est décerné à Belo/Tsiribihina avec un taux de 73%.

K.R.

Fil infos

  • Secteur halieutique - Des investisseurs « abandonnés » implorent le ministère
  • Nouvelle hausse des cas de Covid-19 - Appliquons les gestes qui sauvent !
  • Président de la République - Trois magistrats et un ancien ministre parmi les désignés sénateurs
  • Campagne de reboisement 2021- Coup d’envoi par le couple présidentiel à Taolagnaro
  • Trafic de 73,5 kg d’or - L’Opposition divague
  • Covid-19 - Un reconfinement pas à l’ordre du jour
  • Exécutif - Aucun remaniement gouvernemental à l’horizon - Halte à la désinformation dans l’affaire des 73.5kg d’or !
  • Sénateur Rakotondrainibe Andrianantenaina - « Le MMM sera une force de proposition au Sénat »
  • Cour administrative d’appel - Mise en place demandée par la Cour suprême
  • Donald Trump - Mis en accusation pour la seconde fois et isolé par les médias !
Pub droite 1

Editorial

  • Pour qui sonne… !
    Pour qui sonne le glas ! Le jour fatidique arrive. La session extraordinaire (la première d’ailleurs) du Sénat se tient en ce deuxième mardi comme le veut la Constitution. En effet, dans l’Art 78, par analogie aux dispositions légales qui régissent l’Assemblée nationale, le Sénat se réunit le deuxième mardi qui suit la proclamation des résultats. Une session spéciale qui, pour le cas présent, met fin définitivement à l’existence du Sénat (ancienne formule) et met sur les rails définitivement le Sénat (la nouvelle formule). Le Sénat est mort, vive le Sénat ! Et pour qui sonne… la sonnerie de la mort ? Le dernier bastion du régime HVM s’écroule et le dernier bataillon radicalisé défendant les causes de l’ancien régime bleu et surtout du Président déchu Rajaonarimampianina évacué. En 2015, au point culminant de la puissance sans partage du parti au pouvoir HVM, le régime Rajaonarimampianina saccagea la Chambre haute.…

A bout portant

AutoDiff