Publié dans Société

Violent affrontement à Saronanala Mahabo - 13 personnes tuées dont la plupart des dahalo

Publié le vendredi, 13 novembre 2020

Une effusion de sang ! Une dizaine de victimes a perdu la vie, en quelques heures seulement. Le District de Mahabo, dans le Menabe, a été le théâtre d’une razzia de dahalo, au nombre de 60, et qui étaient lourdement armés,  jeudi dernier. Six villageoises ont été prises en otage par les bandits. Un gendarme ainsi qu’un otage ont perdu la vie au cours de ce raid brutal dans lequel le bétail du Fokonolona fut volé soit une centaine de bœufs.  Pas plus tard qu’hier, sitôt informés, les gendarmes, les militaires du 3/RM5 mais aussi ceux de la ZRPS bravo d’Ankilizato,  ainsi que les membres du Fokonolona ont déclenché une chasse à l’homme, dans la volonté d’attraper les agresseurs.
C’était dans ces circonstances que, vers 9h du matin, les poursuivants ont pu atteindre leur objectif et accrocher immédiatement les assaillants à Toraparà, Fokontany d’Andranomandevy, situé dans la Commune rurale de Befotaka. L’accrochage fut tel qu’un gendarme de la brigade de Mahabo et trois civils ont été tués. L’un de ces derniers est une femme - prise en otage- qui a succombé d’un coup de couteau. Enfin, deux assaillants ont également rendu l’âme.

Appui aérien 

Puisque l’affaire a ainsi dégénéré, le pouvoir en place, par le truchement de l’etat-major de l’Armée, a mobilisé un hélicoptère en vue d’un appui aérien des troupes au sol, donc dans la traque des brigands. De plus, des éléments de gendarmerie du Centre d’aguerrissement ou CSAO de Malaimbandy ont été également mobilisés.
L’opération de ratissage s’est donc prolongée au point qu’elle s’était transformée en une nouvelle escalade, vers le début de l’après-midi hier. Cette fois, l’affrontement s’est produit à Ambohitsimatipandrea, Fokontany de  Patifaty, toujours dans la Commune rurale de Befotaka. Cette fois, les Forces engagées sur le terrain ont réagi avec poigne, permettant ainsi de délivrer les cinq femmes otages tandis que les militaires de la ZRPS ont capturé un assaillant. De leur  côté, les gendarmes ont pu neutraliser 9 autres.
D’après la Gendarmerie, l’identité des dahalo ayant perpétré l’assaut est maintenant connue. A part cela, gendarmes et militaires ont promis de mettre, coûte que coûte,  les premiers dans leur filet.  Actuellement encore, ils sont sur le terrain pour rechercher les fugitifs. Au final, les Forces de l’ordre saluent l’initiative du pouvoir pour cet appui aérien tout en adressant leur reconnaissance au Fokonolona pour le succès de l’opération.

Franck R.

  

Fil infos

  • Campagne de reboisement 2021 - 75 000 hectares à couvrir d’arbres !
  • Chambre haute du Parlement - Razafimahefa Herimanana, élu président du Sénat
  • Secteur halieutique - Des investisseurs « abandonnés » implorent le ministère
  • Nouvelle hausse des cas de Covid-19 - Appliquons les gestes qui sauvent !
  • Président de la République - Trois magistrats et un ancien ministre parmi les désignés sénateurs
  • Campagne de reboisement 2021- Coup d’envoi par le couple présidentiel à Taolagnaro
  • Trafic de 73,5 kg d’or - L’Opposition divague
  • Covid-19 - Un reconfinement pas à l’ordre du jour
  • Exécutif - Aucun remaniement gouvernemental à l’horizon - Halte à la désinformation dans l’affaire des 73.5kg d’or !
  • Sénateur Rakotondrainibe Andrianantenaina - « Le MMM sera une force de proposition au Sénat »

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • De la matière grise !
    Madagasikara se trouve à la croisée des chemins pour le recrutement de certains postes-clés et hautement stratégiques. D’emblée, une cynique mais légitime question intervient : « le pays dispose-t-il suffisamment de matière grise pour satisfaire ses besoins ? ». La Compagnie nationale malagasy de transport aérien « Air Madagascar » recrute son directeur général (DG). Elle est à la recherche depuis une semaine d’un oiseau rare. Depuis le départ volontaire du DG Besoa Razafimaharo en décembre 2019, Air Mad n’a plus de DG titulaire. La Direction générale a été assurée par une intérimaire, en la personne de Hanitra Rasetarinera, et ce depuis le 15 janvier 2020. Elle n’est autre que le directeur général adjoint, chargé de la finance. Evidemment, la mission que le Conseil d’administration entend confier à l’oiseau rare (le DG) consiste à relever la Compagnie. En effet, le divorce forcé avec la Compagnie réunionnaise Air Austral portait un…

A bout portant

AutoDiff