Publié dans Société

Professeur Vololontiana Hanta Marie Danielle - Une année de travail méritant autour du coronavirus

Publié le vendredi, 25 décembre 2020

2020 a été une année pas comme les autres pour le Professeur Vololontiana Hanta Marie Danielle. Elle est devenue un visage très familier après s’être engagée en tant que porte-parole du Centre de commandement opérationnel Covid-19 Ivato. De par l’importance de l’information qu’elle partage et grâce au ton qu’elle utilise pour parler aux téléspectateurs, en tissant des liens avec la population malagasy, le journal La Vérité la considère « Femme de l’année 2020 ».

 

Tous les jours, à treize heures depuis le 23 mars dernier jusqu’ au 14 octobre derniers, elle fait le point sur l'épidémie de Covid-19 à Madagascar. Chargée de faire état de l’évolution quotidienne du coronavirus à Madagascar, ce professionnel de santé a consacré exactement 204 jours non-stop afin de rapporter les statistiques sur la Covid-19 à Madagascar sous le regard des 25 millions d’habitants. Que ce soit un week-end, ou encore jour férié, et même durant les fêtes, le Professeur Vololontiana, connue pour sa bonne humeur à chaque nouvelle encourageante ou les petites émotions en cas de décès, entre autres, n’a jamais manqué le direct sur le plateau de la Télévision nationale malagasy dont l’émission est relayée par les médias dans tout Madagascar. Tout son temps tourne autour de la Covid-19. Dès 7 heures du matin jusqu’à très tard dans la nuit, en dehors des réunions exceptionnelles et ses interventions télévisées, elle est scotchée à son téléphone pour obtenir toutes les informations portant sur le coronavirus au niveau national et à l’échelle mondiale. Elle ne manque pas aussi de vérifier de temps en temps ses e-mails. Il arrive souvent qu’elle s’échange avec des Professeurs en médecine pour avoir des conseils, partager des découvertes ou simplement pour s’épauler mutuellement. En tant que porte-parole, elle se doit de rester en contact permanent avec les responsables hiérarchiques au niveau de la Présidence de la République ou encore l’Institut Pasteur de Madagascar.

Pour le Professeur Vololontiana Hanta Marie Danielle, le rôle de porte-parole du Centre de commandement opérationnel Covid-19 Ivato a été une expérience personnelle et professionnelle positive. Il s’agit d’une sorte d’abnégation, patience, confiance, passion ainsi que la grâce de Dieu. Certes, la pression en tant que porte-parole était bien présente notamment dans la gestion des statistiques qui requièrent un grand professionnalisme. Mais avec les bagages qu’elle a acquis durant toute sa carrière professionnelle, elle l’a assuré avec fierté. En réponse aux attaques à son encontre publiées sur les réseaux sociaux, elle a toujours souligné qu’elle assume en toute honnêteté son engagement. D’autant plus qu’elle n’a jamais été intimidé, encore moins ayant subi une pression. 

KR.

Fil infos

  • Préfet de police d’Antananarivo - Le territoire de son ressort
  • Ministère de la Culture et de la Communication - Un tremplin vers la professionnalisation des artistes
  • Election du président de la Confédération africaine de football - La honte pour l’Afrique !
  • Construction illicite - Un Nabab nargue la Mairie d’Antananarivo
  • Indisponibilité de Soamandrakizay - Tant pis pour l’Opposition
  • Conseil des ministres - Le président de l’Université de Toamasina limogé
  • Etudes universitaires - L'époque où les bourses n'étaient pas systématiques !
  • Caisse de retraites civiles et militaires - Un déficit de 213 % l'année dernière
  • Barea de Madagascar - Ne tirez pas sur l’artiste Dupuis !
  • Tests Covid-19 - Attention aux faux négatifs !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Un couple battant
    Le jeune couple ne se laisse guère abattre. Moralement et physiquement solides, le Chef de l’Etat et la Première dame tiennent bon et ce en dépit des attaques sordides.

A bout portant

AutoDiff