Publié dans Société

Réveillon 2020 - Querelle ouverte entre Big MJ et Stéphanie

Publié le mardi, 29 décembre 2020

« Changer l’affiche originale de l’organisateur parce qu’il n’est pas en tête est tout simplement honteux. Cet artiste devrait assurer une autre organisation pour faire ce qu’il veut ». Cette publication de Stéphanie sur sa page Facebook a fait le buzz sur les réseaux sociaux, hier en début d’après-midi. Cette chanteuse-interprète n’a pourtant pas donné le nom de l’artiste en question, mais a montré l’affiche d’origine. Il a fallu quelques minutes pour que la personne « pointée du doigt » réplique sur sa page Facebook, avec un clash à l’encontre de sa consœur. « J’ai conçu, avec mes propres moyens, une affiche plus professionnelle, sans pour autant réclamer être au centre... Au lieu de montrer publiquement ton caractère qui est à déplorer, tu devrais plutôt concevoir ou sortir des tubes et entretenir ta célébrité, actuellement en déclin », répond Big MJ. Apparemment, une querelle semble ouverte entre les deux artistes, du moins à ce qu’ils laissent apparaître sur les réseaux sociaux.
La plupart des internautes se sont amusés à partager leurs publications, ayant un air diffamatoire. D’autres ont produit de nouvelles affiches, avec le troisième artiste au centre. « Je me demande comment ils vont animer la soirée du Réveillon 2020 avec cette tension créée à cause d’une affiche. L’ambiance n’y sera certainement pas conviviale », s’exprime Aurélie R., parmi les internautes qui ont commenté les posts. « Je pense plutôt qu’il s’agit d’un buzz créé expressément pour faire connaître l’évènement, comme c’est le cas à l’étranger. Il s’agit d’un genre de stratégie marketing pour mieux faire connaître et lancer leur soirée. Ils font semblant de se quereller pour avoir le maximum de réactions, de commentaires et de partages », analyse Manantena R., étudiante. Joint au téléphone, l’organisateur de la soirée a avancé que le différend entre les deux artistes a été résolu hier même, après un dialogue et des arrangements. Chaque célébrité pourrait utiliser l’affiche qui lui convient…
P.R.

Fil infos

  • Recrudescence de la Covid-19 à Nosy-Be - Suspension des vols internationaux envisageable
  • Trafic des 73,5 kg d’or - La Justice sud-africaine déboute la société de Dubaï et les trois trafiquants malagasy
  • RMDM - Une plateforme adepte de la désinformation
  • Université de Toamasina - Son président aspire à devenir ministre
  • Transport par câble à Antananarivo - Les deux premières lignes opérationnelles en 2023
  • Route Nationale 44 - Les travaux avancent lentement…mais sûrement
  • Andry Rajoelina - Un Président respectueux de la démocratie
  • Diffamations envers les enfants du Président Rajoelina - Des mesures seront prises !
  • Université de Toamasina - Malgré tout, le président toujours en place
  • Forum économique international sur l’Afrique - Le Président Rajoelina plaide pour le secteur sanitaire et médical

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • A plaindre !
    Le microcosme politique dans lequel évolue l’Opposition à Madagasikara est médiocrement dominé par des hommes et des femmes à plaindre. Des leaders politiques qui souffrent lamentablement de perspicacitéet du sens de discernement. Ils conduisent les brebis vers l’échafaud. Fort heureusement que les simples militants sont plus intelligents voire plus malins que les dirigeants. Ils savent faire la différence entre le bon grain de l’ivraie. En effet, les supposés sympathisants ne se laissèrent guère manipuler par des dirigeants en manque d’objectif sérieux. La population de la Capitale atteint déjà un certain niveau de maturité politique, elle rejette toute tentative de livrer le pays au caprice de la crise ni de se faire avoir aux griffes du piège tendu.A tout seigneur, tout honneur ! Ravalomanana Marc, fondateur du parti TIM, le chef de file de l’opposition, en étant le président du RMDM, un ancien Chef de l’Etat, de son état, un ex-…

A bout portant

AutoDiff