Publié dans Société

Assainissement à Antananarivo - La Police nationale met la main à la pâte

Publié le mercredi, 06 janvier 2021

Fin de la gabegie pour les marchands ambulants du côté du centre-ville jusqu’à Anosibe et ses alentours. Après avoir profité de la période des fêtes et des bazars de Noël, les commerçants illicites sont obligés de quitter leur endroit habituel. Effectivement, la Police nationale a procédé, depuis hier, à la sensibilisation et l’expulsion des commerçants ambulants qui étalent leurs marchandises le long des trottoirs, allant de Behoririka jusqu’à Soarano et Tsaralalàna. Les Forces de l’ordre de rappeler à maintes reprises que ces commerçants devraient intégrer le secteur formel pour qu’ils ne soient plus victimes des expulsions comme c’est le cas actuellement.

 

D’ailleurs, cette action se poursuit tous les jours jusqu’à ce que les rues de la Capitale soient totalement désengorgées. D’après le commissaire de police au sein du 1er Arrondissement à Analakely, la population de la ville d’Antananarivo doit servir d’un modèle quant au respect des lois et de la propreté, puisqu’elle reflète l’image du pays. L’assainissement consiste en premier lieu à faire respecter la base du Code de la route, stipulant que les trottoirs sont conçus pour les piétons, les rues sont destinées aux véhicules et les marchés sont conçus pour les commerçants.

Du côté d’Anosibe, une équipe dirigée par la Direction régionale de la sécurité publique (DSRP) Analamanga, rassemblant la Police urbaine et celle du 5ème Arrondissement, est à pied d’œuvre pour décongestionner cette partie. En effet, dès la matinée jusqu’au soir, les embouteillages y sont toujours présents. En mettant de côté les sanctions pour cette première journée, ces policiers ont sensibilisé tous les tireurs et les locataires de pousse-pousse et de charrettes à rejoindre le parking qui leur est déjà destiné. Il faut savoir que ces gens ont l’habitude de faire du déchargement au beau milieu de la chaussé, engendrant ainsi des embouteillages monstres dans cet axe, plus précisément du côté du rond-point d’Anosibe jusqu’à l’entrée d’Anosizato.

Anatra R.

Fil infos

  • Préfet de police d’Antananarivo - Le territoire de son ressort
  • Ministère de la Culture et de la Communication - Un tremplin vers la professionnalisation des artistes
  • Election du président de la Confédération africaine de football - La honte pour l’Afrique !
  • Construction illicite - Un Nabab nargue la Mairie d’Antananarivo
  • Indisponibilité de Soamandrakizay - Tant pis pour l’Opposition
  • Conseil des ministres - Le président de l’Université de Toamasina limogé
  • Etudes universitaires - L'époque où les bourses n'étaient pas systématiques !
  • Caisse de retraites civiles et militaires - Un déficit de 213 % l'année dernière
  • Barea de Madagascar - Ne tirez pas sur l’artiste Dupuis !
  • Tests Covid-19 - Attention aux faux négatifs !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Un couple battant
    Le jeune couple ne se laisse guère abattre. Moralement et physiquement solides, le Chef de l’Etat et la Première dame tiennent bon et ce en dépit des attaques sordides.

A bout portant

AutoDiff