Publié dans Société

Covid-19 - 16 nouvelles contaminations à Sainte-Marie

Publié le dimanche, 10 janvier 2021


Le danger frappe toujours à nos portes. Effectivement, le coronavirus continue de faire des victimes à Madagascar. En deux semaines, 16 personnes ont contracté la Covid-19 à l’île Sainte-Marie. Après l’identification de deux cas positifs vers la fin de l’année 2020, 14 autres porteurs du virus ont été également découverts. D’après les explications des autorités sanitaires locales, une fois que la contamination de deux individus s’est avérée, 27 cas contacts ont effectué des prélèvements et dont les résultats ont révélé ces 14 autres cas positifs à la Covid-19. A la date d’hier, avec les deux porteurs déjà en traitement, il existe 16 individus infectés à Sainte-Marie dont 5 patients qui sont pris en charge médicalement à Toamasina. « Nous ne savons pas d’où est-ce que les deux premières personnes testées positives ont contracté le virus. Cependant, nous avons appris que l’un d’eux revenait d’un voyage à Antananarivo. Par la suite, il a présidé un évènement le jour de Noël dans son église. Et après quelques jours, quelques fidèles de sa chapelle sont déclarés officiellement positifs au coronavirus. Entre-temps, il a déjà contaminé sa femme et ses enfants ainsi que son personnel », nous a révélé une autre source locale. D’après ses dires, seul un individu ayant contracté le virus développe des symptômes, les patients restants étant donc des porteurs sains. Et d’ajouter que des équipes sont déjà mobilisées pour le « tracing contact » afin d’identifier à temps leurs cas contacts respectifs, permettant ainsi de rompre la chaîne de transmission. Particulièrement, ce jour, d’autres prélèvements sont programmés à Sainte-Marie. Aux dernières nouvelles, cette île a comptabilisé 25 cas positifs depuis le début de cette épidémie.
Le non-respect des gestes barrières sanctionné
Comme il a été souvent recommandé, les gestes de barrières sanitaires représentent les principales armes pour lutter contre le coronavirus. Une raison de plus pour les autorités de Sainte-Marie de sanctionner le non-respect des mesures de sécurité sanitaire, à savoir le port de masque obligatoire ou encore la distanciation sociale d’un mètre ainsi que le lavage systématique des mains. Jusqu’à nouvel ordre, les lieux de rassemblement, en particulier les bars et karaokés restent fermés. Par contre, les lieux de culte peuvent maintenir leur messe mais tout en considérant la distanciation sociale d’un mètre et le port de masque. Le transport maritime se poursuit également, mais doit suivre bien évidemment les protocoles sanitaires.
Par ailleurs, Fénérive-est se trouve toujours épargnée par la Covid-19. A la date du samedi dernier, aucun cas confirmé n’y est recensé.
K.R.

Fil infos

  • Recrudescence de la Covid-19 à Nosy-Be - Suspension des vols internationaux envisageable
  • Trafic des 73,5 kg d’or - La Justice sud-africaine déboute la société de Dubaï et les trois trafiquants malagasy
  • RMDM - Une plateforme adepte de la désinformation
  • Université de Toamasina - Son président aspire à devenir ministre
  • Transport par câble à Antananarivo - Les deux premières lignes opérationnelles en 2023
  • Route Nationale 44 - Les travaux avancent lentement…mais sûrement
  • Andry Rajoelina - Un Président respectueux de la démocratie
  • Diffamations envers les enfants du Président Rajoelina - Des mesures seront prises !
  • Université de Toamasina - Malgré tout, le président toujours en place
  • Forum économique international sur l’Afrique - Le Président Rajoelina plaide pour le secteur sanitaire et médical

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • A plaindre !
    Le microcosme politique dans lequel évolue l’Opposition à Madagasikara est médiocrement dominé par des hommes et des femmes à plaindre. Des leaders politiques qui souffrent lamentablement de perspicacitéet du sens de discernement. Ils conduisent les brebis vers l’échafaud. Fort heureusement que les simples militants sont plus intelligents voire plus malins que les dirigeants. Ils savent faire la différence entre le bon grain de l’ivraie. En effet, les supposés sympathisants ne se laissèrent guère manipuler par des dirigeants en manque d’objectif sérieux. La population de la Capitale atteint déjà un certain niveau de maturité politique, elle rejette toute tentative de livrer le pays au caprice de la crise ni de se faire avoir aux griffes du piège tendu.A tout seigneur, tout honneur ! Ravalomanana Marc, fondateur du parti TIM, le chef de file de l’opposition, en étant le président du RMDM, un ancien Chef de l’Etat, de son état, un ex-…

A bout portant

AutoDiff