Publié dans Société

Covid-19 à Madagascar - Le pays maintient l’alerte !

Publié le mardi, 09 février 2021

« Nous sommes en pleine guerre ! ». Cette phrase culte du Professeur Hanitrala Jean Louis Rakotovao, numéro 1 de la Santé publique, face à la crise sanitaire à Madagascar, a été encore entendue hier.

Aux dernières nouvelles, 295 nouvelles contaminations à la Covid-19 - dont 38 patients atteints de difficultés respiratoires - ont été comptabilisées en une semaine sur tout le territoire malagasy. Et c’est toujours la Région d’Analamanga qui enregistre le plus de cas positifs, suivie par les Régions de Haute-Matsiatra, Atsinanana et Menabe. D’après les statistiques, chaque jour, une quarantaine de personnes sont testées positives au coronavirus depuis le début de cette année. C’est pour dire que le virus continue de circuler et de faire des morts. Faut-il rappeler que 285 patients victimes du syndrôme de détresse respiratoire aigüe ont été emportés par le Sars-Cov 2 depuis le début de cette épidémie. Le pays n’a jamais connu une semaine sans avoir déploré un décès lié à la Covid-19.
Cependant, les autorités sanitaires malagasy ont remarqué dernièrement une évolution encourageante de la pandémie dans le pays. Dans une vidéo publiée sur la page Facebook du ministère de la santé Publique, le Professeur Hanitrala Jean Louis Rakotovao a avancé que moins de nouveaux porteurs du virus ont été répertoriés au cours des trois derniers jours. « Nous avons atteint le pic le 21 janvier avec 131 cas confirmés en une journée. Par la suite, ce chiffre s’est réduit à 50 voire 60 contaminés par jour. Actuellement, nous sommes arrivés à une dizaine de cas positifs déclarés en 24 heures », a précisé ce premier responsable de la santé publique de la Grande île. Une bonne raison pour son département de recommander l’application des gestes barrières sanitaires. En outre, le ministère se prépare déjà à la saison hivernale durant laquelle le virus se propage davantage.
Notons que depuis le 19 mars 2020, date de la première contamination du coronavirus dans la Grande île, on a recensé 19 360 individus infectés par le SARS-Cov 2. 18 490 patients ont déjà recouvré la santé. Malheureusement, depuis son apparition à Madagascar, cette maladie virale a emporté 285 patients victimes du syndrôme de détresse respiratoire aigüe.
Recueillis par K.R.

Fil infos

  • Agression meurtrière - Le tueur cache le corps sous des cosses de riz
  • Liaison aérienne Afrique du Sud - Madagascar - Airlink s'impatiente
  • Grève au MAE - Les syndicats désavouent les propos du ministre
  • Hausse des prix du carburant - âpres négociations Etat–Compagnies pétrolières
  • Association de malfaiteurs - Ninie Donia et ses co-accusés condamnés
  • Les actus en bref
  • Disparition de 36 kg d’or et 64.000 litres de gasoil - Des "magiciens" à Madagascar !
  • Lutte antiacridienne - Un pesticide controversé utilisé à Madagascar
  • Face-à-face entre les députés et le Gouvernement - La JIRAMA sous le feu des critiques !
  • Ministère des Affaires étrangères - Les grévistes veulent changer d’interlocuteur

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Psychose prématurée !
    Panique avant terme ! Depuis un certain temps, l’ombre d’une éventuelle augmentation des prix à la pompe pèse lourdement. Avant que les autorités compétentes, de concert avec les patrons des Compagnies pétrolières, n’annoncent les nouveaux prix la panique des flambées de prix des carburants envahissent déjà les esprits. Les stations-service sont prises d’assaut. Un réflexe très dangereux dans la mesure où il risque d’épuiser avant terme les réserves et d’un. Il portera atteinte aussi et surtout au calcul de projection à la gestion des stocks. Il faussera certainement l’enjeu. Le directeur général de l’Office malgache des hydrocarbures (OMH) a dû prendre la mesure sévère à savoir interdire le stock de carburant. La hantise de l’inflation empoisonne avant coup ! Jusqu’à hier, jeudi 30 juin, les dirigeants au sommet de l’Etat et les décideurs des compagnies pétrolières n’étaient pas encore parvenus à s’entendre sur les nouveaux prix. Evidemment, il s’agit d’un…

A bout portant

AutoDiff