Publié dans Société

Evolution du coronavirus - 15 décès, 742 contaminés en 72 heures

Publié le lundi, 05 avril 2021

La Covid-19 ne cesse de faire des victimes ces derniers temps. En 72 heures, c'est-à-dire du 2 au 4 avril dernier, 15 patients victimes de détresse respiratoire ont succombé. Quatre parmi les malades décédés ont suivi le traitement à Analamanga. La Région de Sava a aussi recensé 3 individus infectés avec des complications au niveau respiratoire qui ont rendu l'âme. Celle d'Atsinanana a également signalé deux décès liés au coronavirus. Les Régions de Diana, Itasy, Boeny, Analanjirofo, et Alaotra-Mangoro ont respectivement annoncé la mort d'un de ses patients qui ont contracté le virus.

Samedi dernier, lors de son intervention télévisée, le Président Andry Rajoelina a précisé qu'en seulement deux semaines, 104 patients ont été emportés par la Covid-19, et cela par rapport aux quelque 300 décès recensés l'année dernière. Effectivement, depuis le début de cette épidémie, 459 décès ont été déplorés sur tout le territoire.

Entre cet intervalle de temps, 742 nouvelles contaminations ont été enregistrées sur 2 560 tests PCR et GèneXpert réalisés. Encore une fois, la Région d'Analamanga prend la tête au niveau du nombre de nouveaux cas positifs à la Covid-19 avec 400 cas déclarés en trois jours.

Malgré tout cela, des centaines de patients ont quand même recouvré la santé après avoir suivi l'un des protocoles de traitement. Le Centre de commandement opérationnel (CCO) - Covid-19 a répertorié 406 porteurs du virus ayant rempli les critères de guérison et qui sont désormais libre de circuler, tout en adoptant les gestes de barrières sanitaires.  

Aux dernières nouvelles, 2 544 personnes suivent toujours le traitement. Malheureusement, le bilan de la Covid-19 sur l'ensemble du pays d'avant-hier a mentionné 268 patients victimes du syndrome de détresse respiratoire. 

Fil infos

  • Paiement des bourses - Solution en cours malgré tout
  • Traitement de Covid-19 - Le couple Rajoelina met du baume au cœur des malades
  • La Fièvre de la Vallée du Rift frappe de nouveau - Un millier de têtes de cheptel atteint
  • Serial killer - Un quinquagénaire récidiviste fut repris
  • Destitution du maire élu de Nosy Be - La décision controversée du Conseil d’Etat suspendue
  • Haute Cour constitutionnelle  - Les nouveaux juges d’Ambohidahy prennent fonction
  • Trafic d’influence et usurpation de titre - Un assistant parlementaire déféré au Parquet
  • Réunion du TIM et RMDM - Trêve ou mauvais coup en préparation ?
  • Prix exorbitants et détournement de médicaments - Des répressions sévères attendent les contrevenants !
  • Un parfum de scandale à Nosy Be - Avec 5% de voix, un candidat déclaré maire

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Et… la vie continue !
    La pandémie de Covid-19, variant sud-africain, assomme le pays. Le dernier bilan affiche la gravité et la dangerosité du virus. On parle, sans ambages, de record de nouveaux cas. La barre de cinq-cent-cinquante (nouveaux cas) est dépassée en une journée (du 8 au 9 avril) ! Et celle du décès atteint même au-delà de dix. La page « nécro » des quotidiens de la Capitale est prise d’assaut. Analamanga détient toujours le triste palmarès avec quatre-cent-trente-neuf (nouveaux cas). Et on n’est pas encore au bout de nos peines. Personne n’est en mesure d’anticiper à quand le bout du tunnel ! Catastrophique ! Apocalyptique ! Mais, attention ! La vie continue ! Et les problèmes classiques sinon « traditionnels » continuent aussi de sévir, redoublent même d’intensité. Que les tenants du pouvoir ne se trompent pas. Au front, ils ont en face non pas un seul « ennemi » (le variant…

A bout portant

AutoDiff