Publié dans Société

Menace de mort et extorsion - Un chef de famille complètement terrorisé

Publié le jeudi, 17 juin 2021

Un chef de famille a fait une amère expérience de sa vie lorsque des bandits l’ont menacé de mort et si jamais il ne se plie pas à leur exigence : leur remettre une enveloppe de 10 millions d’ariary. Les faits se sont déroulés à Androndra. Pour la victime, sa terreur était telle qu’elle s’en remettait finalement à la Police, histoire de demander sa protection.

 

Sitôt informée, cette dernière a démarré une enquête. C’était dans ces circonstances qu’un couple formé d’un homme de 24 ans et d’une femme de 34 ans a été arrêté à Androndra. Comme dans un effet d’entraînement, le troisième larron, un homme de 19 ans fut appréhendé à son tour à Ampamantanana. Il était dénoncé par le couple. Les trois avaient été arrêtés avec des amulettes.

Mais comment ce funeste trio a-t-il pu mettre ce chef de famille dans cet état ? Tout a démarré lorsque ce dernier a reçu l’appel d’un inconnu à partir d’un numéro caché. Au bout du fil, l’inconnu déclare au père de famille que son fils a une dette envers lui.  Et qu’ils allaient devoir l’éliminer s’il ne paie pas 10 millions d’ariary dans le meilleur délai. Mais l’inconnu a continué de faire la surenchère de menaces. Cette fois, il déclare connaître le lieu de travail et l’adresse de son interlocuteur. En cas de réticence de sa part, ils allaient devoir les incendier.

Franck R.

Fil infos

  • Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo - « Paul Rafanoharana n’a jamais été conseiller du Président de la HAT »
  • Menaces intérieures et extérieures - Les Forces armées derrière le Président
  • Ralaialitiana Andrianarisoa, témoin d’histoire - « La mise en cause des intérêts économiques de sociétés étrangères entraîne à chaque fois la déstabilisation du régime »
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - « Un tel projet va à l’encontre des valeurs malagasy »
  • Cardinal Tsarahazana Désiré à Iavoloha - « Les catholiques s’opposent à la violence et l’attentat à la vie »
  • Kidnapping à Anjozorobe - Un suspect échappe de la protection des Forces et meurt lynché
  • Présidents en exercice à Madagascar - Au moins quatre attentats manqués depuis 1975
  • Conjoncture - Une inflation à surveiller de très près !
  • Tentative d'élimination physique du Président - 11 gendarmes dont 4 GSIS et deux généraux auditionnés
  • Mobilisation pour le Sud - Vers la capitalisation des ressources en eau

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Trop de princes !
    Que la triste et choquante tentative d’élimination physique de la personne du Chef de l’Etat ne nous voile pas les réalités toujours compliquées et encore difficiles vécues par les concitoyens. Qu’il nous soit permis de dresser sans état d’âme, ni complaisance ou détours le tableau qui met en relief la vie nationale vue surtout sous l’angle du train de vie des « Mpitondra Fanjakana ». Et qu’il nous soit admis également de rappeler, en toute humilité et en toute franchise, les consignes decelui à qui le peuple a confié son pouvoir et son avenir.La population vit dans une ambiance des plus tordues. Les effets délétères de la pandémie corsent tous les secteurs des activités économiques dont le tourisme qui littéralement s’agenouille. Les opérateurs attirent sérieusement l’attention des décideurs que leurs chiffres d’affaires ont baissé d’au moins 56 %. Le nombre des sans-emplois gonflent. Le coût de la vie, de son…

A bout portant

AutoDiff