Publié dans Société

Match des Barea - Des embouteillages partout !

Publié le jeudi, 02 septembre 2021


Encore plus de monde dans la Capitale. Hier, dès la matinée jusque tard dans la nuit, des bouchons interminables ont été constatés dans plusieurs axes menant vers le centre-ville. Il fallait près de deux heures pour effectuer un trajet d’un kilomètre, notamment du côté de 67 Ha, Ambanidia, Ankorondrano, Antanimena et Anosy. Outre les bouchons quotidiens, cette situation a été due à la tenue du match opposant les Barea de Madagascar et l’équipe de Bénin au stade de Mahamasina. En effet, l’heure d’ouverture de l’enceinte a été avancée afin d’éviter la bousculade, de même que la plupart du public a décidé d’arriver en avance pour admirer l’infrastructure. L’entrée vers le centre-ville a été quasiment impossible, bien que le marché du jeudi à Mahamasina ait été suspendu, autant que d’autres marchés aux alentours de cet axe. Le nombre de véhicules qui ont effectué des allers-retours à Anosy a doublé, voire triplé. Et comme d’habitude, en pareille circonstance, les "taxis-be" en ont tiré profit. Néanmoins, certains bus ont fait un demi-tour à Anosy ou Analakely, utilisant comme excuse les énormes bouchons. Beaucoup d’autres automobilistes ont également décidé de rebrousser chemin en voyant les embouteillages. « Je préfère rentrer plutôt que de perdre trop de temps dans les embouteillages. Je sais déjà que j’arriverai très en retard à mon rendez-vous si je décide d’y aller  », se plaint un père de famille. Dans l’après-midi, les Tananariviens se sont empressés de rentrer chez eux pour suivre le match à la télé ou rejoindre les fan-zones.

Des routes coupées

Comme dans la journée d’hier, des coupures de route sont aussi prévues dans la journée du samedi 4 septembre où se tiendra l’inauguration du stade Barea. Il s’agit de la rue Rabozaka, la rue Mahtma Gandhi devant le Palais des Sports, la rue Ramanankirahana près du stade de Mahamasina, la rue Rajoelina devant Kot Foods, la rue Andriba menant vers Gerb’Or, la rue Rakotobe devant le Commissariat de police du 5ème Arrondissement, la rue Pascal jusqu’à celle de Mohamed V - devant le Sénat et le mur de clôture du collège Saint-Michel, ainsi que la rue Dr Razafindratandra venant d'Amparibe, devant le lycée Sainte-Famille jusqu’à Mahamasina.
Sur ce, tous les véhicules venant de Tsimbazaza devront emprunter la rue Andriamanantena Georges, Fiadanana puis Soanierana et Analakely ou 67 Ha. Ceux venant d'Analakely devront prendre la rue des Anciens Combattants pour se rendre à Anosy. Pour les voitures venant d'Anosibe et d'Ankadimbahoaka, elles pourront circuler dans la rue Ranaivo Jules - devant le Tribunal d’Anosy. Concernant les véhicules venant d’Ampefiloha et Isotry, ils devront passer par la rue des Anciens-combattants pour rejoindre Ambohidahy.
Anatra R.

Fil infos

  • Les actus en bref
  • Couple Rajoelina - Echange convivial avec le couple Biden
  • Pénurie d’eau - Le pire est à craindre
  • Affaire 73,5 kilos d’or - Le procès remis aux calendes grecques 
  • Rapport de la mission de suivi électoral  - L’UE insiste sur la mise en œuvre des recommandations 
  • JIRAMA - Andekaleka se dote d’un quatrième générateur
  • Commerce - L’Algérie lorgne sur la vanille malagasy
  • Rajoelina à la tribune des Nations Unies - Interpellation sur le prix du baril de pétrole
  • Disparition du plus petit primate au monde - La honte pour Madagascar !
  • Discours à la tribune des Nations unies - Rajoelina dans le même panel que Biden et Kagamé

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Fia…ble !
    On ne peut pas passer inaperçu l’évènement majeur de la semaine dernière, la FIA. En fait de jeudi à dimanche, la Foire internationale de l’agriculture (FIA) s’est tenue au Parc des expositions à Tanjombato. Quand on parle d’Agriculture, ce grand ensemble qui englobe toutes les activités du monde rural dans tous ses états. Sont inclus à l’intérieur de ces activités dites agricoles la culture, la pêche et l’élevage qui se souscrit au sein de l’économie « verte » et « bleue ». Avec l’évolution des activités exigées par la demande sans cesse croissante des besoins de l’homme, l’agribusiness apparait et commence à occuper du terrain. De toute façon, l’agriculture représente un domaine de priorité surtout pour un pays comme Madagasikara. L’initiative entrant dans le cadre pour l’épanouir est toujours très appréciée et fiable. Les actions de l’Agence Première Ligne font partie des stratégies à encourager. En principe, l’agriculture est un…

A bout portant

AutoDiff