Publié dans Société

Maladie d’Alzheimer - Aucun traitement adapté, malgré l’avancée de la science

Publié le mercredi, 15 septembre 2021

Une maladie difficile à accepter. La maladie d’Alzheimer est encore méconnue de la majorité de la population dans le pays. Et dans certains cas, c’est difficile à admettre puisqu’elle est considérée comme une maladie honteuse. En effet, des familles cachent les patients atteints de la maladie. Malgré l’avancée de la science, il n’y a pas encore de traitement adapté à l’Alzheimer.

Même dans les pays développés, les chercheurs se concentrent toujours sur la recherche des solutions pour alléger la souffrance des personnes atteintes de la maladie. Cette maladie constitue un problème de santé dans le monde entier et notamment en Afrique. Pour Madagascar, les dernières statistiques publiées en 2020 ont avancé plus de 40 000 personnes atteintes de cette maladie.

 Dans le cadre de la célébration du mois de l’Alzheimer, l’Organisation non gouvernementale (ONG) Masoandro Mody organise une journée portes-ouvertes en son siège à Fenomanana Mahazoarivo. Celle-ci se tiendra le mardi 21 septembre avec au programme les dépistages de l’hypertension artérielle et du diabète, le diagnostic de l’Indice de masse corporelle, l’oxymétrie et pouls et test de psychologie. Or, la maladie d’Alzheimer peut être précoce et liée à des facteurs de risque tels que l'hypertension artérielle, le diabète, l'alcoolisme ou encore le tabagisme. Elle survient généralement après 65 ans. Ainsi, un conseil-orientation sur la maladie aura lieu durant cette journée, afin de soutenir les victimes et leurs familles. Elle n'est pas héréditaire, au stade actuel de la recherche, même s’il est possible que plusieurs cas soient enregistrés dans une même famille.

L’Alzheimer est une maladie mortelle du cerveau. L’un des signes les plus courants est la perte de mémoire. Il y a aussi d’autres symptômes dont la  difficulté à planifier ou à résoudre des problèmes, la difficulté pour accomplir les tâches quotidiennes, des problèmes de langage, une désorientation dans le temps et dans l’espace, des pertes d’objets, une altération du jugement.

Anatra R.

Fil infos

  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu
  • Norbert Lala Ratsirahonana - “ Non à l’impunité ! ”
  • Gouverneur de Betsiboka - La lutte contre le grand banditisme érigée en priorité

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • L’inévitable rappel !
    La Présidence fonce dans le tas. Conscient du degré alarmant du laxisme dans certains secteurs de l’administration, le sommet de l’Etat se décide, enfin, à prendre la situation en main. Un ministre fait même l’objet d’un rappel à l’ordre de la Présidence. Il fallait à tout prix prendre le taureau par les cornes.

A bout portant

AutoDiff