Publié dans Société

Meurtre conjugal à Antsirabe - Le mari placé sous MD

Publié le mardi, 05 octobre 2021

Une dispute conjugale a viré au meurtre le 22 août dernier dans le Fokontany de Miandrisoa/Tsarahonenana, Commune Rurale Ambohidranandriana, District d’Antsirabe II. Suite à une altercation, à l’aide d’un tabouret, l’époux a roué de coups son épouse sur la partie crânienne. Malheureusement, deux jours après, la femme âgée de 42 ans et mère de 8 enfants a succombé à ses blessures.

Le meurtrier a pris la fuite après l'acte mais a été retrouvé et capturé lundi dernier à Antsirabe. Lors des enquêtes menées par les éléments de la Gendarmerie de Vakinankaratra, il a totalement reconnu les faits qui lui ont été reprochés. En raison des coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort, cette personne mise en cause a été présentée hier devant le Parquet du Tribunal de première instance d’Antsirabe. A l’issue du déferrement et après l'instruction du juge, il a été placé sous mandat de dépôt à la maison centrale de cette localité.

Au cours de ces deux derniers mois, les disputes conjugales ayant entraîné d’importants dégâts ont été beaucoup plus fréquentes. Au mois de septembre dernier par exemple, le quartier d’Ankofafa, dans la Commune urbaine de Fianarantsoa, a été le théâtre d’une explosion spectaculaire. Sous l'effet de l'alcool et après une série de querelles avec sa conjointe, le mari a fait sauter sa maison avec de la dynamite. Non seulement, l'explosion a provoqué un violent incendie mais l'alimentation en eau dudit quartier a été également perturbée.  Et rappelons-nous que samedi dernier également, un couple s’est disputé et le mari a fini par incinérer la maison appartenant à ses beaux-parents et où il loge avec sa femme. Selon les gens à l’affût de l’actualité, même si les disputes sont inévitables au sein d’un couple, tous ces drames auraient quand même pu être évités.

Recueillis par K.R. 

Fil infos

  • Cryptomonnaie africaine - Des souscripteurs de Madagascar victimes
  • Pollution - Antananarivo étouffe
  • Akamasoa - Inauguration de l’Institut d’Excellence culinaire Guillaume Gomez
  • Energie fossile - Les ressources locales remises en question
  • Drame familial - Il assassine froidement sa tante
  • Axe Toamasina-Foulpointe - Coup d’envoi d’une réhabilitation en béton !
  • Trafic d’or aux Comores - Un directeur des aéroports et un fils de procureur devant la barre
  • Kidnapping et agressions - Le cas des albinos malagasy préoccupe les Nations Unies
  • Usine « Pharmalagasy » - Une ambition locale et internationale confirmée
  • Ivato - Un camp au nom du Général Ismaël Mounibou 
Pub droite 1

Editorial

  • Un leadership mérité !
    La Grande île recevra le prochain Panel international Cacao fin en juin 2023 à Antananarivo. Pour ceux ou celles qui sont branchés dans ce secteur porteur, il s'agit d'une victoire gagnée à bras le corps par le ministère de l'Industrie, du Commerce et de la Consommation (MICC). Au cours de la 106 ème réunion du Conseil de l'Organisation du Cacao (ICCO) à Abidjan, le mois dernier, le 29 septembre, la délégation malagasy conduite par le ministre Razafindravahy Edgard s'était livrée à une bataille acharnée et un pari de taille pour remporter ce prochain rendez-vous à Antananarivo. De facto, Madagasikara s'est adjugé la première place mondiale dans la production de cacao. Un rang que la Grande île mérite.

A bout portant

AutoDiff