Publié dans Société

Université d’Antananarivo - Les indemnités de technicité du PET intégrées dans les salaires

Publié le lundi, 18 octobre 2021



Un grand « ouf » de soulagement pour les étudiants autant que le Personnel administratif et technique(PAT) de l’université d’Antananarivo. Une étape a été franchie pour résoudre les problèmes qui minent l’enseignement supérieur à Madagascar. Après la rencontre entre les membres du bureau syndical du personnel administratif et technique (PAT) et la ministre de l’Enseignement supérieur, Assoumacou Elia Béatrice, cette dernière a annoncé le rétablissement des indemnités de technicité dans les salaires du PET. D’après la ministre, le Conseil du Gouvernement a permis de signer le décret donnant gain de cause à ses revendications.

Elle de rappeler dans son discours que ces indemnités de technicité sont versées dans les salaires du PAT depuis 2003. Puis, elles ont été suspendues pendant un certain temps à cause de la non-conformité avec les textes y afférents.  Une bombe à retardement qui a déclenché la grève du PAT, engendrant ainsi l’interruption des inscriptions au sein du campus et le début des cours. En contrepartie, ce dernier souhaite le début de la rentrée universitaire 2020-2021 dans la sérénité totale. Entre-temps, la cérémonie officielle pour la rentrée universitaire 2020-2021 s’est tenue hier à l’université de Fianarantsoa.

Faut-il rappeler que cette grève du personnel administratif et technique de l’université a duré deux semaines. Ces agents de l’Etat ont réclamé leur salaire du mois de septembre ainsi que leurs indemnités de technicités. Hier, la grève s’est poursuivie jusqu’au niveau des arrêts bus 119 à Ankatso. Il a fallu l’intervention des Forces de l’ordre pour que la situation revienne à la normale. La rentrée universitaire 2020-2021 a été déjà plusieurs fois reportée. Elle était prévue le 30 août dernier, puis le 4 octobre, le 12 octobre et dernièrement le 25 octobre pour l’Ecole normale supérieure.
La semaine dernière, une rencontre entre le PAT Antananarivo et la ministre de l’Enseignement supérieur a déjà eu lieu. Les deux parties ont discuté sur les mesures déjà prises pour résoudre le problème des salaires et des indemnités techniques. Selon la ministre Assoumacou Elia Béatrice, son département ne se contente pas seulement d'examiner les nombreux problèmes des universités qui durent depuis des décennies, mais également de chercher leur résolution. Une étape est déjà franchie quant à la résolution du litige entre l’université d'Antananarivo et le service du contrôle financier concernant le retard des salaires. Après la rencontre, les deux parties ont convenu de travailler ensemble et de se prêter main-forte.
Anatra R.



Fil infos

  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales
  • Montée des eaux à Antananarivo - Le BNGRC pris de court ?
  • Président Rajoelina aux côtés des sinistrés - « Nous devons rester unis dans les moments difficiles »
  • Sinistrés des intempéries à Antananarivo - Le Président Rajoelina appelle à la solidarité de tous 
  • Drame maritime de Soanierana-Ivongo - L'armateur demeure introuvable !
  • Inondations des plaines d’Antananarivo - 53,2 milliards d’ariary investis en 2017-2020
  • Montée des eaux à Antananarivo - Les remblayages illicites pointés du doigt
  • Décès du Général de corps d’armée Herilanto Raveloharison - La République perd un grand serviteur

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Un front de trop !
    Alors que les dirigeants du pays s’affairent à affronter l’urgence sanitaire et l’urgence de la reforestation, deux urgences nationales, voilà qu’une troisième urgence nationale pointe son nez : la montée des eaux. Bref, le régime se trouve en face de trois fronts de guerre qu’il faille attaquer en simultané. Evidemment, il faut avoir la tête posée et les reins solides. En somme, c’est l’avantage pour un pays d’avoir un dirigeant jeune en pleine possession de ses facultés intellectuelles et physiques.

A bout portant

AutoDiff