Publié dans Société

Outrage envers les représentants de la loi - Un ressortissant chinois arrêté

Publié le mercredi, 20 octobre 2021

Hier, la Gendarmerie a arrêté un Chinois à Andranovelona, District d’Ambohidratrimo. Puis, le concerné a dû être traduit devant le Parquet pour outrage envers les représentants de la loi, ainsi que rébellion. Les faits sont survenus vers 7h du matin lorsque des éléments de la brigade de police routière de la Gendarmerie ont immobilisé trois véhicules faisant route vers la Capitale, à leur check point à Andranovelona, sur la RN4.

Lors du contrôle, les Forces de l’ordre ont alors réalisé que la visite technique des véhicules a déjà expiré et les conducteurs n’avaient même pas leurs permis. Les documents à la disposition des suspects, c’est-à-dire la visite technique, etc., leur ont été retirés immédiatement. C’était dans ces circonstances que le ressortissant chinois, en cause, a vivement réagi comme pour témoigner sa protestation.  Sans autre forme de procès, il s’est emparé de force de la clé du véhicule de la Gendarmerie avant de jeter l’objet au sol. De plus, il a fait autant avec les fiches de travail se trouvant à une table lorsqu’il a voulu retrouver ses propres papiers.

Du coup, les Forces de l’ordre ont arrêté le Chinois avant qu’elles ne le placent en garde à vue afin de le soumettre à une enquête, selon la loi en vigueur. L e concerné risque gros dans la mesure où il devra répondre de ses actes à propos de trois chefs d’inculpation : une période de visite technique expirée pour ses véhicules, le non-port de permis de conduire, qui représente une infraction grave au code de la route, enfin et surtout outrage, rébellion et injures envers des agents dépositaires de la force publique. Sans tarder un instant, la Gendarmerie a également informé le procureur d’Antananarivo sur cette situation.

Pour l’heure, on ne sait pas encore sur le compte du chinois en cause. On ignore ses activités au pays, encore moins où il réside. De toute façon, une source auprès de la Gendarmerie de la localité où les faits se sont produits s’est simplement contentée d’affirmer ignorer cette situation, Andranovelona, n’appartenant pas à sa circonscription, selon ses dires. Affaire à suivre !

Franck R.

Fil infos

  • Nécrologie - Le Père Sylvain Urfer décède en France à l’âge de 80 ans
  • La Vérité de la semaine
  • Lutte contre la Covid-19 - Les mesures prises par Madagascar font école
  • Projets de développement - Le Président sollicite le soutien et l'expertise allemande
  • Le Gouvernement Ntsay face aux députés - Les sujets socio-économiques au menu !
  • Approvisionnement en eau à Antananarivo  - La qualité et la distribution reviendraient à la normale
  • Destruction de forêt - Six individus déférés à Moramanga
  • Hausse des cas de Covid-19 - Des gouverneurs bousculent les mauvaises habitudes
  • Restrictions mondiales liées à la Covid-19 - L’assistante d’Antonio Guterres annule sa mission à Madagascar
  • Marc Ravalomanana - Précampagne sous couvert de redynamisation

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • La CENI opérationnelle !
    Enfin, les neuf nouveaux membres de la CENI entrent en fonction. Comme l’exige la loi, ils ont prêté serment devant la Cour suprême ce mercredi 1er décembre et ce en présence du Chef de l’Etat Rajoelina Andry et du ministre de la Justice Imbiky Herilaza.Arrivés au terme de leur mandat, les anciens commissaires électoraux durent plier bagage. Me Hery Rakotomanana et son équipe cèdent la place à Dama Andrianarisedo Retaf Arsène, Randrianarivonantoanina Tiana Ifanomezantsoa, Ravalitera Jacques Michael, Andriamazaray Andoniaina, Razafindrabe Guy Georges, Abdallah Houssein, Razafimamonjy Laza Rabary, Fidimiafy Roger Marc, Ralaisoavimanjaka Andriamarotafikatohanambahoaka. Victime de certain dysfonctionnement dans le mécanisme interne, l’ancienne Instance d’Alarobia chargée d’organiser les élections à Madagasikara avait dû se débattre durement pour esquiver les boulets rouges de certains acteurs politiques. Me Rakotomanana dut user de son talent d’Avocat pour plaider la cause de ses anciens confrères. Il fallait défendre à tout prix l’intégrité et la crédibilité de…

A bout portant

AutoDiff