Publié dans Société

Outrage envers les représentants de la loi - Un ressortissant chinois arrêté

Publié le mercredi, 20 octobre 2021

Hier, la Gendarmerie a arrêté un Chinois à Andranovelona, District d’Ambohidratrimo. Puis, le concerné a dû être traduit devant le Parquet pour outrage envers les représentants de la loi, ainsi que rébellion. Les faits sont survenus vers 7h du matin lorsque des éléments de la brigade de police routière de la Gendarmerie ont immobilisé trois véhicules faisant route vers la Capitale, à leur check point à Andranovelona, sur la RN4.

Lors du contrôle, les Forces de l’ordre ont alors réalisé que la visite technique des véhicules a déjà expiré et les conducteurs n’avaient même pas leurs permis. Les documents à la disposition des suspects, c’est-à-dire la visite technique, etc., leur ont été retirés immédiatement. C’était dans ces circonstances que le ressortissant chinois, en cause, a vivement réagi comme pour témoigner sa protestation.  Sans autre forme de procès, il s’est emparé de force de la clé du véhicule de la Gendarmerie avant de jeter l’objet au sol. De plus, il a fait autant avec les fiches de travail se trouvant à une table lorsqu’il a voulu retrouver ses propres papiers.

Du coup, les Forces de l’ordre ont arrêté le Chinois avant qu’elles ne le placent en garde à vue afin de le soumettre à une enquête, selon la loi en vigueur. L e concerné risque gros dans la mesure où il devra répondre de ses actes à propos de trois chefs d’inculpation : une période de visite technique expirée pour ses véhicules, le non-port de permis de conduire, qui représente une infraction grave au code de la route, enfin et surtout outrage, rébellion et injures envers des agents dépositaires de la force publique. Sans tarder un instant, la Gendarmerie a également informé le procureur d’Antananarivo sur cette situation.

Pour l’heure, on ne sait pas encore sur le compte du chinois en cause. On ignore ses activités au pays, encore moins où il réside. De toute façon, une source auprès de la Gendarmerie de la localité où les faits se sont produits s’est simplement contentée d’affirmer ignorer cette situation, Andranovelona, n’appartenant pas à sa circonscription, selon ses dires. Affaire à suivre !

Franck R.

Fil infos

  • Vanille - Les fossoyeurs de la filière démasqués !
  • Pacte national pour l’alimentation et l’agriculture - Le Président Rajoelina convainc et obtient 534 millions de dollars des partenaires
  • Conjoncture politique - L’Opposition concocte un plan machiavélique
  • Sommet sur l’alimentation en Afrique - Le Président Rajoelina défend la cause des agriculteurs
  • Exportation de crabes - Redevances quadruplées en une année
  • Maroc - Le Parlement décide de reconsidérer ses relations avec le Parlement européen
  • Embardée d’un taxi-brousse sur la RN5 - Un bébé décède sur le coup
  • Présidentielle - Le vote de la diaspora malagasy se dessine
  • Îles éparses - La France veut « un développement commun »
  • Route nationale numéro 4 - Le transport terrestre suspendu jusqu’ à nouvel ordre
Pub droite 1

Editorial

  • Guéguerre fratricide 
    Quelle mouche a donc piqué la majorité présidentielle ? Apparemment, il semble qu'un insecte non identifié la contamina d'un dangereux virus déclenchant une bizarre crise. Une crise qui ne dit pas son nom, provoquant une scission en interne, menace la cohésion ou l'unité des dirigeants du régime Orange.

A bout portant

AutoDiff