Publié dans Société

Accident d’un Sprinter à Andohasana - Une personne tuée, plusieurs autres blessées

Publié le vendredi, 22 octobre 2021



Et le cauchemar n’en finit pas à propos de ces accidents mortels imputés aux taxis-brousse Mercedes-Benz Sprinter sur les routes nationales ! Pas plus tard que jeudi soir, vers 18h, la RN7 au niveau d’Andohasana, dans le District du Lalangina, a été le théâtre d’un autre accident routier ayant coûté la vie à un passager du minibus concerné. Par ailleurs, 21 autres personnes, c’est-à-dire la majorité des passagers du minibus, sur un total de 22, sont blessées. Elles ont été toutes évacuées à l’hôpital de Tambohobe, Fianarantsoa. L’une d’elles - une femme - se trouverait encore dans le coma, du moins jusqu’au moment où nous écrivons ces lignes, tandis que les cinq passagers restants ont été aussi gravement touchés, selon une information de la Région.

Ce soir-là, une délégation composée d’une cinquantaine de personnes et qui venait de participer à un atelier se rapportant sur la production agricole à Antsirabe, devait rentrer à Fianarantsoa. Ces personnes ont voyagé à bord de trois minibus Sprinter qui se suivaient à la queue leu leu. A un moment donné, le minibus qui se trouvait au milieu de la file a voulu doubler celui qui se trouvait en tête. C’était dans ces circonstances que le pire s’est produit. « Le conducteur ne s’était donc pas attendu à ce que son véhicule allait se retrouver nez-à-nez avec un autre minibus Mazda qui a roulé en sens inverse. N’ayant plus le temps d’esquiver ce dernier, le chauffeur imprudent a ainsi perdu totalement le contrôle de son véhicule, rendant ainsi la collision inévitable », explique cette source.

Le Fonds d’intervention pour le développement (FID) a pris en charge les frais médicaux et d’hospitalisation de toutes les victimes de ce drame.  Alors que la cicatrice occasionnée par l’accident qui est survenu la veille sur la RN 44 à cause d’un Sprinter-fou de la coopérative FIFIZAM et ayant fait 8 morts dont ce nourrisson de 8 mois, est encore loin d’être fermée, voilà donc que l’axe du Sud a de nouveau connu une effusion de sang. Mais dans tous ces accidents, il y a un dénominateur commun : l’imprudence probante des conducteurs en cause. Matière à réflexion !

Franck R.

Fil infos

  • Vol d’or au ministère des Mines - Les responsables successifs s’en lavent les mains
  • Drame à Nosy Varika - Une mère de famille et ses fillettes meurent calcinées
  • Accident routier au fasan’ny Karàna - Un motocycliste broyé par un poids lourd
  • Autoroute Antananarivo - Toamasina Contrat signé incessamment
  • Assassinat d’une jeune fille à Moramanga - L’ex-petit ami à Tsiafahy
  • Commune urbaine d’Antananarivo - Un millier de caméras pour surveiller les rues de Tana
  • Tribunal de Nîmes - Un Malagasy condamné à 7ans d’emprisonnement pour agression sexuelle
  • Paiement des bourses universitaires - Trente milliards d’ariary d’économies grâce à la digitalisation
  • Moramanga - Le sosie de Jerry Marcoss décapité
  • Fête de l’indépendance - Circulation perturbée à Anosy et Mahamasina
Pub droite 1

Editorial

  • Identité nationale
    Que la fête commence ! Que les choses sérieuses débutent ! Bref, que le plat de résistance soit servi ! Le clou des cérémonies de la célébration de la Fête nationale arrive ce jour de 25 juin, la veille de la date du Soixante-deuxième anniversaire du retour à la souveraineté nationale. En effet, après avoir été colonisée pendant 64 ans, la Grande île accède le 26 juin 1960 à l’autodétermination.

A bout portant

AutoDiff