Publié dans Société

Echange de tirs à Fianarantsoa - Deux assaillants éliminés

Publié le dimanche, 21 novembre 2021


Tôt hier matin, un gang composé de quelques individus armés, a tenté de prendre d’assaut la maison d’un particulier sise dans le quartier de l’Ivory à Fianarantsoa. Cependant, les malfrats ont eu la désagréable surprise de découvrir que la Police les y a déjà attendus de pied ferme. Rapidement, l’affaire a dégénéré et ce fut une escalade où les policiers ont dû échanger quelques tirs avec les bandits. Selon une source policière, l’affrontement fut bref mais était très brutal. A preuve, deux des assaillants ont été alors mortellement atteints par les balles venant des tirs des Forces de l’ordre.
Outre l’élimination de ces bandits, les Forces de défense ont également confisqué les fusils de fabrication locale, munis de munitions de calibre 12, que les agresseurs ont utilisés. Les amulettes censées produire une protection chez les malfaiteurs, figurent aussi dans la liste des objets douteux.
Dans un sens, les Forces de défense ont pu mener l’opération avec succès, et cela grâce aussi au renseignement fourni par des informateurs civils. On peut dire donc que c’est le plus récent fait sanglant enregistré au cours de ces trois derniers mois dans un autre quartier de la Capitale betsileo. Il y a quelques mois, une action similaire de la Police s’est soldée par la mort d’autres bandits, qui étaient entraînés cette fois-ci dans l’agression mortelle d’un journaliste local, sans parler de celle de riverains à l’époque.

F.R.

Fil infos

  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales
  • Montée des eaux à Antananarivo - Le BNGRC pris de court ?
  • Président Rajoelina aux côtés des sinistrés - « Nous devons rester unis dans les moments difficiles »
  • Sinistrés des intempéries à Antananarivo - Le Président Rajoelina appelle à la solidarité de tous 
  • Drame maritime de Soanierana-Ivongo - L'armateur demeure introuvable !
  • Inondations des plaines d’Antananarivo - 53,2 milliards d’ariary investis en 2017-2020
  • Montée des eaux à Antananarivo - Les remblayages illicites pointés du doigt
  • Décès du Général de corps d’armée Herilanto Raveloharison - La République perd un grand serviteur

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Un front de trop !
    Alors que les dirigeants du pays s’affairent à affronter l’urgence sanitaire et l’urgence de la reforestation, deux urgences nationales, voilà qu’une troisième urgence nationale pointe son nez : la montée des eaux. Bref, le régime se trouve en face de trois fronts de guerre qu’il faille attaquer en simultané. Evidemment, il faut avoir la tête posée et les reins solides. En somme, c’est l’avantage pour un pays d’avoir un dirigeant jeune en pleine possession de ses facultés intellectuelles et physiques.

A bout portant

AutoDiff