Publié dans Société

Obligation vaccinale au sein des entreprises - Aucune autorisation délivrée par le ministère du Travail 

Publié le vendredi, 07 janvier 2022

Divers employés travaillant dans des sociétés privés ont dernièrement fait un témoignage à propos de l'obligation vaccinale contre la Covid-19 qui leur est infligée. Que ce soit dans les zones franches ou encore des enseignes dirigées par des patronats malagasy, cette obligation s'impose. Questionné à ce sujet, le ministère du Travail, de l'Emploi, de la Fonction publique et des Lois sociales a confirmé qu'aucune autorisation allant dans ce sens n'a été délivrée pour le moment.

« L'employeur peut inciter et encourager ses équipes à se faire vacciner, mais en aucun cas faire pression sur eux ou les contraindre. Nous-mêmes, nous contribuons à la lutte contre la propagation de la Covid-19 à travers une sensibilisation dans le cadre d'une campagne vaccinale », a souligné un responsable au sein du ministère du Travail. Et d'ajouter que ledit ministère n'est pas encore informé sur cette vaccination obligatoire au sein des entreprises à Madagascar. Des décisions seront prises après qu'une enquête soit menée, a essayé de rassurer ce responsable. 

De son côté, le ministère de la Santé publique, représentant des autorités sanitaires malagasy, estime que cette affaire n'est pas de son ressort. Il a quand tenu à préciser que la vaccination à Madagascar se fait toujours à titre de volontariat. Pour les sociétés mises en cause, il ne s'agit pas d'une obligation mais d'une mesure de protection des uns et envers les autres. « Les employés qui ne sont pas vaccinés doivent manger en dehors de la cantine. Toutefois, ils ne seront pas renvoyés. Ils peuvent toujours venir sur le lieu de travail. Cette mesure a été prise afin de limiter les menaces de contamination du virus dans la cantine. Nous pourrions peut-être nous tromper, mais nous ne prenons aucun risque face à la recrudescence de cette pandémie », a argumenté une entreprise concernée. 

Rappelons que des organisations particulières ont été accordées aux entreprises privées pour qu'elles puissent vacciner leurs employés. Des doses de vaccin y ont été offertes par la Direction du programme élargi de vaccination au sein du ministère de la Santé publique depuis l'année dernière. A ces occasions, de nombreux salariés ont pu être immunisés. Depuis le lancement officiel de la campagne de vaccination, le 10 mai 2021 jusqu'à avant-hier, les chiffres partagés par les autorités sanitaires font état de 989 000 personnes cibles vaccinées dans tout Madagascar.

K.R. 

Fil infos

  • Maharante Jean de Dieu - Un présumé auteur de détournement accueilli comme un VIP
  • Massacre à Iabohazo-Farafangana - Le chef de bande éliminé
  • Tanamasoandro-Tsimahabeomby - L’abattoir aux normes inauguré
  • Circulation dans la Capitale - 16 cas d’accidents mortels en un mois
  • Série de kidnappings - L’Alaotra-Mangoro toujours sur le qui-vive
  • Développement local - Descente du Premier ministre dans l’Atsimo-Atsinanana
  • 3e décennie du développement de l’industrie en Afrique - Le Président Rajoelina adoubé par l’ONUDI
  • Massacre à Farafangana  - 7 enfants tués à coups de couteau
  • Massacre à Ankazobe - Elimination d’un présumé meurtrier dangereux
  • Projet « cuisson propre et reboisement » - Andry Rajoelina et Abdulhamid Alkhaifa sur la même longueur d’onde
Pub droite 1

Editorial

  • Paradis des faux prophètes !
    La Grande île serait-elle l’endroit idéal pour l’épanouissement des activités des charlatans religieux ? En réalité, l’Afrique francophone et anglophone confondue est le dépotoir des faux prophètes !Un confrère titrait un jour son Edito « Les faux prophètes pullulent dans les rues ». Effectivement, le pays grouille d’escrocs qui s’autoproclament pasteurs et qui s’enrichissent sur le dos pauvres gens. Ce jeune vendeur d’appareils de sonorisation d’occasion dans les Arcades, au début des années 90, qui devient par magie pasteur. Trente ans après, il se trouve à la tête d’une puissante église nommée « Apokalypsy ». Mailhol André Christian Dieudonné, car il s’agit de lui, membre d’un nébuleux groupe « Eksodosy », ex- fidèle de l’église adventiste qui, par la suite, se dit prophète continue d’embobiner des milliers de fidèles malgré le ratage de sa prophétie annonçant qu’il sera Président de la République, selon la volonté divine, en 2013. Sa communauté…

A bout portant

AutoDiff