Publié dans Société

Campagne de vaccination anti-Covid-19 - La dose additionnelle autorisée à Madagascar !

Publié le dimanche, 16 janvier 2022


Aval du rappel et du « boost ». L’Académie nationale de médecine de Madagascar (ANAMEM) recommande, enfin et à titre officiel,  aux personnes vaccinées une dose additionnelle ou une « dose boost ». Désormais, les personnes affichant un schéma vaccinal complet peuvent recevoir une autre dose de vaccin anti-Covid-19, notamment cinq mois après été inoculées de la première dose. Autrement dit, les personnes qui ont reçu les deux premières doses « d’AstraZeneca » ou « Covishield » pourront se faire vacciner d’une dose « boost » du vaccin « Pfizer ». Pour les individus ayant reçu le « Jensen » en primo vaccination, elles peuvent se faire vacciner avec le « Pfizer » en guise de dose de rappel. Et enfin, pour les primo-vaccinés en double doses de « Pfizer », le même vaccin est recommandé pour une troisième dose additionnelle.
Ces recommandations de l’ANAMEM, datant du 7 janvier dernier et qui ont été clairement validées par le Groupe technique de travail national (GTTN), le 12 janvier tant attendues, vont être appliquées dès cette semaine. Cependant, d’après un responsable auprès du ministère de la Santé, la mise en œuvre de cette nouvelle campagne ne débutera pas le même jour au niveau des Districts, et cela en raison de quelques détails à régler au niveau technique et logistique. « Le statut vaccinal des cibles doit être systématiquement vérifié afin d'identifier les doses de vaccin reçues lors de la primo-vaccination et de déterminer ainsi le vaccin recommandé pour la dose additionnelle », mentionne la Direction du programme élargi de vaccination (DPEV) au sein du ministère de la Santé publique, et ce à travers des directives sur les doses additionnelles.
Pour toutes ces raisons donc, il y aura deux circuits au niveau des vaccinodromes, à savoir le passage des individus qui viennent se faire vacciner pour la première fois et un autre pour la dose additionnelle.
Il faut savoir que depuis quelques temps, plusieurs membres du Corps médical et même des simples citoyens qui n'ont jamais remis en question de la nécessité ou non d’une dose de rappel du vaccin anti-covid-19, ont déjà renforcé leur immunité, entre autres grâce à l’injection d’une troisième dose de ce vaccin.
Recueillis par K.R.


Fil infos

  • Cryptomonnaie africaine - Des souscripteurs de Madagascar victimes
  • Pollution - Antananarivo étouffe
  • Akamasoa - Inauguration de l’Institut d’Excellence culinaire Guillaume Gomez
  • Energie fossile - Les ressources locales remises en question
  • Drame familial - Il assassine froidement sa tante
  • Axe Toamasina-Foulpointe - Coup d’envoi d’une réhabilitation en béton !
  • Trafic d’or aux Comores - Un directeur des aéroports et un fils de procureur devant la barre
  • Kidnapping et agressions - Le cas des albinos malagasy préoccupe les Nations Unies
  • Usine « Pharmalagasy » - Une ambition locale et internationale confirmée
  • Ivato - Un camp au nom du Général Ismaël Mounibou 
Pub droite 1

Editorial

  • Un leadership mérité !
    La Grande île recevra le prochain Panel international Cacao fin en juin 2023 à Antananarivo. Pour ceux ou celles qui sont branchés dans ce secteur porteur, il s'agit d'une victoire gagnée à bras le corps par le ministère de l'Industrie, du Commerce et de la Consommation (MICC). Au cours de la 106 ème réunion du Conseil de l'Organisation du Cacao (ICCO) à Abidjan, le mois dernier, le 29 septembre, la délégation malagasy conduite par le ministre Razafindravahy Edgard s'était livrée à une bataille acharnée et un pari de taille pour remporter ce prochain rendez-vous à Antananarivo. De facto, Madagasikara s'est adjugé la première place mondiale dans la production de cacao. Un rang que la Grande île mérite.

A bout portant

AutoDiff