Publié dans Société

Météo - Le cyclone « ANA » débarque ce week-end

Publié le vendredi, 21 janvier 2022

Imminent.  Le futur cyclone « ANA » pourrait atterrir sur les côtes Est de Madagascar d'ici dimanche ou lundi, a indiqué les prévisionnistes. Tous les habitants des Régions de Sava, Analanjirofo et Atsinanana devront déjà se préparer à de très fortes pluies. Ainsi, les localités d'Antalaha, Analanjirofo, Atsinanana sont placées en alerte verte ou avis d'avertissement. « Cette matinée, les  pluies persistent sur Sava, Analanjirofo, Atsinanana, Vatovavy, Sofia et Diana, tandis qu'elles sont rares sur les Régions restantes.

Ainsi, une vigilance relative à des fortes pluies est lancée. Des pluies abondantes sont attendues sur Sambava, Antalaha, Analanjirofo, Atsinanana et la partie Est de la Région d'Alaotra-Mangoro. Quelques averses sur Sofia, Boeny, Betsiboka, Melaky, Bongolava et Ankavandra. Temps nuageux avec pluies faibles locales sur Diana, la partie nord de Sava, les hautes-terres, Vatovavy, Fitovinany et Atsimo-Atsinanana. Ailleurs, le temps sera partiellement nuageux », a confirmé Météo Madagascar. Et d'ajouter que cet après-midi, Météo Madagascar prévoit un temps graduellement nuageux sur Menabe, Ihorombe, Atsimo-Andrefana, Androy et Anosy. Des pluies faibles à modérées se manifesteront ailleurs. Néanmoins, elles seront abondantes sur Antalaha, Analanjirofo et Atsinanana.

Hier, « ANA » était en train de se former à 700 km à l'Est de Sainte-Marie. Mais ce cyclone s'approche dangereusement de Madagascar. Le risque d'impact pour la Grande île est  ainsi d'actualité. Cyloneoi,  le blog dédié aux cyclones dans l'océan Indien a estimé qu'il était encore impossible de dire s'il y aura une tempête ANA, ni quel sera le timing d'impact, ni quel sera son intensité au moment de l'impact. « Tout ce qu'il est possible d'envisager, c'est un système au stade de dépression ou de tempête tropicale, une zone d'atterrissage potentielle entre Vohémar au Nord et Mahanoro au Sud, ce qui est encore très large », a souligné ce blog dédié aux cyclones dans l'océan Indien. Et de préciser qu'une significative dégradation pluvieuse avec des cumuls totaux importants sont donc envisageables. Là encore, tout dépendra des zones impactées. Si  l'Est et le Nord-est semble être les Régions potentiellement les plus affectées, les données d'ensemble donnent du crédit au scénario d'une ressortie et une ré-intensification en mer au niveau du canal du Mozambique, en fin du week-end ou au début de la semaine prochaine.

Recueillis par K.R. 

Fil infos

  • Agression meurtrière - Le tueur cache le corps sous des cosses de riz
  • Liaison aérienne Afrique du Sud - Madagascar - Airlink s'impatiente
  • Grève au MAE - Les syndicats désavouent les propos du ministre
  • Hausse des prix du carburant - âpres négociations Etat–Compagnies pétrolières
  • Association de malfaiteurs - Ninie Donia et ses co-accusés condamnés
  • Les actus en bref
  • Disparition de 36 kg d’or et 64.000 litres de gasoil - Des "magiciens" à Madagascar !
  • Lutte antiacridienne - Un pesticide controversé utilisé à Madagascar
  • Face-à-face entre les députés et le Gouvernement - La JIRAMA sous le feu des critiques !
  • Ministère des Affaires étrangères - Les grévistes veulent changer d’interlocuteur

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Psychose prématurée !
    Panique avant terme ! Depuis un certain temps, l’ombre d’une éventuelle augmentation des prix à la pompe pèse lourdement. Avant que les autorités compétentes, de concert avec les patrons des Compagnies pétrolières, n’annoncent les nouveaux prix la panique des flambées de prix des carburants envahissent déjà les esprits. Les stations-service sont prises d’assaut. Un réflexe très dangereux dans la mesure où il risque d’épuiser avant terme les réserves et d’un. Il portera atteinte aussi et surtout au calcul de projection à la gestion des stocks. Il faussera certainement l’enjeu. Le directeur général de l’Office malgache des hydrocarbures (OMH) a dû prendre la mesure sévère à savoir interdire le stock de carburant. La hantise de l’inflation empoisonne avant coup ! Jusqu’à hier, jeudi 30 juin, les dirigeants au sommet de l’Etat et les décideurs des compagnies pétrolières n’étaient pas encore parvenus à s’entendre sur les nouveaux prix. Evidemment, il s’agit d’un…

A bout portant

AutoDiff