Publié dans Société

Cyclones Batsirai et Emanti - Tous les sites d’hébergement de la Capitale libérés !

Publié le mardi, 01 mars 2022


Quelques semaines après le passage des cyclones Ana et Batsirai dans le pays, les sites d’hébergement de la Capitale sont tous vides. Les sinistrés ayant été hébergés dans les sites mis en place par la Commune urbaine d’Antananarivo et le Bureau national de gestion des risques et de catastrophes (BNGRC) sont déjà rentrés chez eux. Il faut savoir que l’accueil au niveau de ces endroits est limité pour une quinzaine de jours en général. La plupart de ces gens ont déjà repris leurs activités quotidiennes, tandis que d’autres n’ont pas encore nulle part où aller. « Même si nous n’avons plus rien, on préfère rentrer chez nous afin de pouvoir réparer notre maison avec les planches et tôles que nous avons déjà achetés avec le peu d’argent que nous gagnons chaque jour », soutient Eulalie, habitant à Andranomahery.
Malgré les pluies diluviennes qui se sont abattues ces derniers jours, aucune menace n’est encore à craindre dans la ville des mille, en particulier la montée des eaux. Par contre, dans les autres Régions, 43 602 personnes issues de 9 834 ménages sont déplacées dont le plus grand nombre a été recensé dans la Région d’Atsimo-Atsinanana avec 21 977 personnes. Elles sont encore hébergées dans les 92 sites répartis dans plusieurs Régions de Madagascar, à savoir Amoron’i Mania, Androy, Anosy, Atsimo-Andrefana, Fitovinany, Ihorombe, Matsiatra-Ambony, Sofia, Vakinankaratra et Vatovavy.
Par ailleurs, les activités d’urgence entamées par le BNGRC se poursuivent encore. Dans le District de Mananjary, une équipe est déployée pour la distribution de repas chauds pour les sinistrés, tandis qu’une autre a été dépêchée à Manakara afin d’évaluer la faisabilité de la distribution d’aide alimentaire après le passage du cyclone Emnati. Une équipe médicale polonaise est également arrivée à Manakara et Vohipeno. Dans le cadre de la riposte Batsirai mais dans la zone affectée par Emnati, l’Office national de la nutrition (ONN) a distribué de la farine enrichie pour les enfants et les femmes enceintes dans les Districts de Mananjary, Manakara, Vohipeno et Ifanadiana. Par ailleurs, un hélicoptère Mi-8 d’une capacité maximale de 20 passagers ou 2,6 tonnes a été déployé pour acheminer des aides d’urgence dans quelques localités de Mananjary.
Anatra R.

Fil infos

  • Opération d’harcèlement de la Police à Anosibe - 5 personnes en état d’arrestation
  • Trophée « Champion de l’industrialisation » - Madagascar jugé pour le leadership du Président
  • Giovanni Di Girolamo, ambassadeur de l'UE - "Il faut que Madagascar puisse continuer dans la paix et la stabilité"
  • Maharante Jean de Dieu - Un présumé auteur de détournement accueilli comme un VIP
  • Massacre à Iabohazo-Farafangana - Le chef de bande éliminé
  • Tanamasoandro-Tsimahabeomby - L’abattoir aux normes inauguré
  • Circulation dans la Capitale - 16 cas d’accidents mortels en un mois
  • Série de kidnappings - L’Alaotra-Mangoro toujours sur le qui-vive
  • Développement local - Descente du Premier ministre dans l’Atsimo-Atsinanana
  • 3e décennie du développement de l’industrie en Afrique - Le Président Rajoelina adoubé par l’ONUDI

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Désuète ruse
    Déstabilisés dans leur manœuvre de déstabilisation. Désarmés dans leur entêtement d’abattre le régime. Et affaiblis par une volonté insatiable non soutenue par le peuple de contester, les membres de l’Opposition s’obstinent. Ils tentent leur chance par une autre pièce de rechange, une autre stratégie, une autre ruse à savoir semer de folles rumeurs. Nul n’ignore qu’une telle ruse ne vaut plus la chandelle. Dépassée par les évènements, elle est frappée de désuétude !

A bout portant

AutoDiff