Publié dans Société

Polyclinique d'Ilafy-Fondation BOA - Campagne de dépistage gratuit du cancer du sein 

Publié le vendredi, 04 mars 2022

Le cancer du sein fait partie des cancers les plus meurtriers et les plus courants. Selon la statistique du service oncologie du Centre hospitalier Joseph Ravoahangy Andrianavalona (HJRA), en 2020, 50 % des cancers diagnostiqués sont gynécologiques dont 66 % sont ceux du sein et 29 % du col de l'utérus. Ainsi, 60 % des cancers diagnostiqués sont déjà dans un stade avancé.

Outre le dépistage tardif, beaucoup ont recours à des traitements traditionnels, engendrant ainsi une nouvelle complication et un taux élevé de mortalité. Cependant, selon la constatation de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) à Madagascar, les patients se rajeunissent d'année en année. 

Conscientes du danger qui pèse sur les femmes, la Fondation BOA et BOA Madagascar se joignent à la Polyclinique d'Ilafy pour une campagne de dépistage gratuit du cancer du sein. Ouverte d'ici le mois d'avril prochain, cette campagne s'étalera tout au long de cette année. Elle visera au minimum 500 femmes de 35 à 55 ans. L'objectif est de contribuer à un défi mondial de diminuer le risque de mortalité chez les femmes. Dans un premier temps, 250 femmes  bénéficieront d'une mammographie, échographie de confirmation et une consultation spécialisée avec un oncologue-radiothérapeute. « Nous avons choisi ce partenariat avec la Polyclinique d'Ilafy puisqu'elle dispose des matériels à la pointe de la technologie et un personnel médical compétent », soutient la présidente de la Fondation BOA, Sidika Akbaraly. Actuellement à sa 7ème édition, cette campagne marquera aussi la Journée internationale des droits de la femme. Les premières cibles sont les femmes issues de la Commune d'Ankadikely-Ilafy, le personnel féminin de la BOA Madagascar, ainsi que les épouses des employés. 

D'après le docteur David Khelif, oncologue-radiothérapeute au sein de la Polyclinique d'Ilafy, plus le dépistage est tardif, plus le traitement est lourd comme la chimiothérapie, et le coût devient très exorbitant avec une chance minime de survie. Cependant, s'il est diagnostiqué à un stade précoce, le cancer du sein serait facile à traiter. Dans le monde, plus de 2 millions de nouveaux cas de cancer sont diagnostiqués chaque année.

Anatra R.

Fil infos

  • Maharante Jean de Dieu - Un présumé auteur de détournement accueilli comme un VIP
  • Massacre à Iabohazo-Farafangana - Le chef de bande éliminé
  • Tanamasoandro-Tsimahabeomby - L’abattoir aux normes inauguré
  • Circulation dans la Capitale - 16 cas d’accidents mortels en un mois
  • Série de kidnappings - L’Alaotra-Mangoro toujours sur le qui-vive
  • Développement local - Descente du Premier ministre dans l’Atsimo-Atsinanana
  • 3e décennie du développement de l’industrie en Afrique - Le Président Rajoelina adoubé par l’ONUDI
  • Massacre à Farafangana  - 7 enfants tués à coups de couteau
  • Massacre à Ankazobe - Elimination d’un présumé meurtrier dangereux
  • Projet « cuisson propre et reboisement » - Andry Rajoelina et Abdulhamid Alkhaifa sur la même longueur d’onde
Pub droite 1

Editorial

  • Paradis des faux prophètes !
    La Grande île serait-elle l’endroit idéal pour l’épanouissement des activités des charlatans religieux ? En réalité, l’Afrique francophone et anglophone confondue est le dépotoir des faux prophètes !Un confrère titrait un jour son Edito « Les faux prophètes pullulent dans les rues ». Effectivement, le pays grouille d’escrocs qui s’autoproclament pasteurs et qui s’enrichissent sur le dos pauvres gens. Ce jeune vendeur d’appareils de sonorisation d’occasion dans les Arcades, au début des années 90, qui devient par magie pasteur. Trente ans après, il se trouve à la tête d’une puissante église nommée « Apokalypsy ». Mailhol André Christian Dieudonné, car il s’agit de lui, membre d’un nébuleux groupe « Eksodosy », ex- fidèle de l’église adventiste qui, par la suite, se dit prophète continue d’embobiner des milliers de fidèles malgré le ratage de sa prophétie annonçant qu’il sera Président de la République, selon la volonté divine, en 2013. Sa communauté…

A bout portant

AutoDiff