Publié dans Société

Polyclinique d’Ilafy - Fondation « Help Me See » - La première promotion des ophtalmologistes retournera en provinces

Publié le jeudi, 19 mai 2022


Madagascar compte 200 000 aveugles à cause de la cataracte bilatérale. Cependant, le nombre de chirurgiens ophtalmologistes est encore insignifiant dans le pays. Il compte seulement 25 dont 20 d’entre eux se concentrent à Antananarivo. En Australie, 7 000 patients par an sont opérés de la cataracte, contre 370 à Madagascar, selon la statistique de 2019. Dans le cadre du projet « Mazava », initiée par la Fondation « Help Me See », le ministère de la Santé publique, celui de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique et la Polyclinique d’Ilafy organisent une formation en chirurgie de la cataracte. L’objectif est d’opérer au moins 1 000 patients par an et de former 100 nouveaux chirurgiens, spécialistes en opération de la cataracte. Ces apprenants venant des autres Provinces devront y retourner une fois leur formation terminée. « Outre un statut de médecin généraliste au niveau des Centres hospitaliers publics, ils sont fonctionnaires, avoir moins de 45 ans et avoir réussi une évaluation sur simulateur psychomotrice et vision de relief », explique le docteur Jean Marie André, de la Fondation « Help Me See ».
Cette première promotion accueille 30 apprenants issus de diverses Régions comme Sambava, Vakinankaratra, Fianarantsoa, Antsiranana, Nosy Be, Haute-Matsiatra. A la fin de la formation, ils vont décrocher le diplôme universitaire de chirurgie oculaire essentielle (DUCOE) et pourront exercer en tant que chirurgiens oculaires ou ophtalmologistes. La formation dure deux ans, dont un an de pratique.
La rentrée officielle de la première promotion a eu lieu, hier, au centre de formation technologique en chirurgie de la cataracte, sise à la Polyclinique d’Ilafy.
En rappel, une signature de convention a été signée en mars dernier entre la Fondation américaine « Help Me See », la Polyclinique d'Ilafy, le ministère de la Santé publique et  le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique pour la mise en place d’un centre de formation technologique en chirurgie de la cataracte. Considéré comme le pionnier en Afrique, ledit centre de formation est abrité par la Polyclinique d'Ilafy. Des simulateurs de chirurgie, développés durant plus de 8 ans dans le cadre de la technique « Manual Small Incision Cataract Surgery » (MSICS), y sont installés.

Anatra R.



Fil infos

  • Vol d’or au ministère des Mines - Les responsables successifs s’en lavent les mains
  • Drame à Nosy Varika - Une mère de famille et ses fillettes meurent calcinées
  • Accident routier au fasan’ny Karàna - Un motocycliste broyé par un poids lourd
  • Autoroute Antananarivo - Toamasina Contrat signé incessamment
  • Assassinat d’une jeune fille à Moramanga - L’ex-petit ami à Tsiafahy
  • Commune urbaine d’Antananarivo - Un millier de caméras pour surveiller les rues de Tana
  • Tribunal de Nîmes - Un Malagasy condamné à 7ans d’emprisonnement pour agression sexuelle
  • Paiement des bourses universitaires - Trente milliards d’ariary d’économies grâce à la digitalisation
  • Moramanga - Le sosie de Jerry Marcoss décapité
  • Fête de l’indépendance - Circulation perturbée à Anosy et Mahamasina
Pub droite 1

Editorial

  • Identité nationale
    Que la fête commence ! Que les choses sérieuses débutent ! Bref, que le plat de résistance soit servi ! Le clou des cérémonies de la célébration de la Fête nationale arrive ce jour de 25 juin, la veille de la date du Soixante-deuxième anniversaire du retour à la souveraineté nationale. En effet, après avoir été colonisée pendant 64 ans, la Grande île accède le 26 juin 1960 à l’autodétermination.

A bout portant

AutoDiff