Publié dans Société

Chocs climatiques à Madagascar - L’aide humanitaire américaine s’enchaîne

Publié le mercredi, 22 juin 2022

D’une valeur de 1,2 million de dollars, soit plus de 432 milliards d’ariary. L’Agence américaine pour le développement (USAID) venait d’envoyer, la semaine dernière, 48,8 tonnes d'aide humanitaire. Celle-ci se compose d’articles non alimentaires dont des bâches en plastique et des kits pour réparer les maisons endommagées. A cela s’ajoutent des articles ménagers tels que des casseroles, des poêles et des seaux, ainsi que des produits de purification de l'eau pour prévenir les maladies dues aux eaux de crue contaminées.

Cette aide américaine va profiter à 25 000 personnes réparties dans 5000 ménages. Transportés à bord de 2 vols, ayant atterri les 29 et 31 mai derniers, les victimes des cyclones et sécheresse en seront prioritaires dans la distribution de ces matériels, afin de leur apporter une aide rapide en cas de futurs chocs climatiques.

" Les cyclones de cette année sont passés, mais leur impact se fait encore sentir dans de larges pans du Sud-Est. Ces produits aideront ceux qui souffrent des catastrophes précédentes, ainsi que d'autres à venir », a déclaré John Dunlop, directeur général de l’USAID Madagascar. En coordination avec le Bureau national de gestion des risques et des catastrophes, les partenaires de l'USAID, Care, la Fédération internationale de la Croix-Rouge, l'Agence adventiste de développement et de secours ainsi que l'UNICEF se chargeront de la livraison de ces matériels aux résidents touchés et géreront les articles stockés pour les besoins futurs. Cette aide vient compléter celle déjà en cours pour la reconstruction d'abris, l'aide alimentaire, la réhabilitation de puits et la distribution de semences.

Faut-il rappeler que les Etats- Unis restent le plus grand donateur bilatéral d'aide humanitaire à Madagascar. Les projets actuellement financés dans le Sud de l’île permettent de nourrir plus de 894 000 personnes ainsi que de traiter et de prévenir la malnutrition chez

414 000 femmes et enfants. Aussi, 54 000 personnes bénéficient des projets d’amélioration de l'accès à l'eau tandis que plus de 565 000 agriculteurs sont soutenus dans leur activité de relance agricole. Depuis 2020, l'USAID a fait don de 104 millions de dollars d'aide alimentaire aux ménages touchés par la sécheresse et les cyclones. A cela s’ajoutent les millions de vaccins et d'autres aides pour prévenir la propagation et combattre la Covid-19...

Recueillis par Patricia R.

 

Fil infos

  • Christian Ntsay - "La priorité de l'Etat est la population"
  • Ville de Moramanga - Parfum d’abus de fonction et de corruption
  • Vanille - Les fossoyeurs de la filière démasqués !
  • Pacte national pour l’alimentation et l’agriculture - Le Président Rajoelina convainc et obtient 534 millions de dollars des partenaires
  • Conjoncture politique - L’Opposition concocte un plan machiavélique
  • Sommet sur l’alimentation en Afrique - Le Président Rajoelina défend la cause des agriculteurs
  • Exportation de crabes - Redevances quadruplées en une année
  • Maroc - Le Parlement décide de reconsidérer ses relations avec le Parlement européen
  • Embardée d’un taxi-brousse sur la RN5 - Un bébé décède sur le coup
  • Présidentielle - Le vote de la diaspora malagasy se dessine

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Du déjà entendu !
    Redite. Ibidem. Récidive. La communauté internationale revient à la charge avec quelques nuances près. Une subtile note qui sonne après tout en litanie ou refrain du déjà entendu et qui, passez-nous les termes, frise à certains égards l’arnaque !SEM Arnaud Guillois, l’ambassadeur de France, en résidence à Antananarivo, au cours d’une conférence de presse tenue ce lundi 23 janvier à la Résidence de France, devait s’étaler au moins sur deux sujets essentiels relatifs aux défis et enjeux de l’année en cours. En fait, sur les deux thèmes majeurs évoqués à savoir l’élection (présidentielle) et les îles Eparses, Arnaud Guillois annonçait la couleur concernant la position officielle affichée par le Quai d’Orsay.De l’élection, notamment présidentielle, qui se tiendra normalement au cours du dernier trimestre de l’année 2023, l’ambassadeur Arnaud Guillois a bien voulu émettre son avis qui devait, soulignons-le encore une fois, légitimement refléter la position officielle de la France dont…

A bout portant

AutoDiff