Publié dans Société

Météo - Hausse généralisée des températures

Publié le lundi, 03 octobre 2022



L’été pointe le bout de son nez. Le froid commence à quitter les hautes terres centrales de Madagascar cette semaine bien que des nuages soient encore présents dans les Régions de SAVA et d’Analanjirofo. Un ciel assez chargé est prévu sur la Région de Melaky avec une possibilité d’averses en fin de soirée.
Une hausse généralisée des températures sera observée durant les 3 prochains jours avec une température moyenne minimale de 14° C. Une rechute comme la semaine dernière n’est plus dans les prévisions du service météorologique de Madagascar et les températures ne vont plus descendre malgré la présence d’un puissant anticyclone dans le sud de Madagascar.
Ainsi, le Vakinakaratra a atteint une température minimale de 8° C contre 4° C auparavant et connait déjà un maximum de 30° C. A Analamanga, cette montée du thermomètre sera aussi ressentie avec des températures allant de 14 à 24° C. Dans l’ensemble, à part le nord-est qui subit un passage de masse nuageuse pendant trois jours, les temps sera sec cette semaine. Des brouillards matinaux domineront le temps le matin, mais le soleil sera quand même au rendez-vous sur le reste du pays.
Place à l’intersaison
Malgré une légère baisse des températures sur les hautes terres jeudi, cette baisse ne sera pas ressentie au niveau global et ne perdurera que pendant la matinée pour atteindre finalement les 25° C dans la journée.
Selon Météo Madagascar, « Techniquement on est dans l’intersaison. L’hiver est en passe de quitter la Grande île, mais des coups de froid intermittents seront encore observés le matin sur la partie centrale. La chaleur deviendra assez étouffante sur la partie sud, centre ouest et nord-ouest. Les valeurs maximales prévues pour les températures pourront atteindre localement jusqu’à 39° C ».
Les vêtements chauds « out »
Le retour du soleil est aussi ressenti dans le port vestimentaire des Tananariviennes. Ainsi, les manteaux, collants, cache-nez et bonnets commencent à disparaître de la circulation pour faire place aux robes d’été et autres accessoires de ces dames. Le casse-tête du matin sur la tenue à enfiler devrait aussi passer et faire gagner du temps pour elles. Chez les marchands de friperies, les étalages ont déjà fait place aux T-shirts, mini-shorts et sandales en tout genre depuis deux semaines. Exit les bottes et les grosses doudounes.
Il est à rappeler qu’il y a deux grandes saisons à Madagascar : la saison sèche (incluant l’hiver austral), d’avril à octobre, et la saison des pluies, de novembre à mars. La Météo prévoit aussi une longue période de sécheresse cette année et la pluviométrie sera plus basse que la normale. Bien que le premier cyclone « Ashley » de la saison soit déjà passé, on ne prévoit que très peu de cyclones qui vont toucher la Grande île. Et la pluie apportée par ces cyclones ne débutera qu’en janvier 2023 au plus tôt. Cependant, la rareté des cyclones ne veut pas dire qu’il n’y aura pas de danger. Ainsi, après une première moitié d’été sec, l’autre moitié risque d’être fortement pluvieuse et des inondations sont à craindre.
Nikki Razafy

Fil infos

  • Affaire Ketakandriana Rafitoson/GEL - Immixtion étrangère au parfum de litchi 
  • Série d’inaugurations - Le Président de la République gâte Manakara
  • Anisha - Séjour compromis en France 
  • Antoko Hiaraka Isika - Les citoyens sensibilisés à s’inscrire sur la liste électorale à Manjakandriana 
  • Les actus en bref
  • Partenariat public-privé - Pharmalagasy intéresse les Egyptiens
  • Dénonciation calomnieuse et dénigrement - Plainte contre la responsable de Transparency Madagascar
  • Pêche et aquaculture artisanales - Importance reconnue
  • JIRAMA - Les ingérences du ministère dénoncées par l’intersyndicale
  • Lancement de la campagne de litchi - Première soirée sur les chapeaux de roues

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Brillante étoile !
    Anisha a remporté la manche. Ce samedi 26 novembre lors de la finale de la Xème saison de la « Star Academy 22 », la Malagasy Anisha a dominé et survolé la partie. D’une voix exceptionnelle, d’une prouesse extraordinaire, elle a envoûté le public. Artistes de renom d’ici ou d’ailleurs reconnaissent d’une seule voix qu’Anisha dispose en elle un immense talent. L’ensemble de la diaspora malagasy établie en France se donne le cœur et la main pour la soutenir jusqu’à la fin. Louis, Enola et Léa, les autres finalistes ce samedi soir, n’ont pu rien faire.

A bout portant

AutoDiff