Publié dans Société

Vaccination contre la poliomyélite à Madagascar - « Unissons nos forces pour offrir un avenir radieux à la génération future », appelle Mialy Rajoelina

Publié le mardi, 14 mai 2024

« ’Ndao hampanao vaksiny miaro amin’ny polio na lefakozatra ny zaza latsaky ny 15 taona » est le slogan choisi par le ministère de la Santé Publique pour le lancement officiel des Activités de vaccination supplémentaires contre la poliomyélite de cette année. Le premier tour se déroule du 14 au 17 mai 2024 dans toutes les Régions de Madagascar. Cet évènement, organisé à Ampanihy, se tient sous le haut patronage de la Première dame et marraine de la vaccination, Mialy Rajoelina.

Engagée personnellement dans ce programme, la Première dame a énuméré les avantages de la vaccination et encouragé la population à accueillir les agents de santé et communautaires pour vacciner leurs enfants. Elle a insisté sur l'importance de renforcer l’immunité individuelle et de garantir l’immunité collective contre les maladies évitables par la vaccination, en particulier la poliomyélite.

« En tant que marraine de la vaccination à Madagascar, j'appelle les parents, enseignants et éducateurs à prendre conscience de notre devoir et de notre responsabilité envers l'avenir de la prochaine génération », a déclaré Mialy Rajoelina durant son discours lors de la cérémonie officielle de lancement.

La Première dame a également souligné le rôle crucial de chaque individu dans cette lutte, affirmant que la protection de la jeunesse malgache est une responsabilité collective. Elle a partagé son propre engagement envers la santé de ses enfants, inspirant les parents à prendre des décisions éclairées pour le bien-être de leurs progénitures.

Bénéfique

Comme lors des campagnes précédentes, la vaccination aura lieu dans les centres de santé de base publics et privés. Par ailleurs, des équipes mobiles feront du porte-à-porte dans tous les Fokontany et écoles pour vacciner les enfants. La population est invitée à accueillir les agents de santé et à leur présenter les enfants de moins de 15 ans pour qu'ils reçoivent une dose de vaccin contre la poliomyélite par voie orale. Cette vaccination, visant à renforcer l’immunité individuelle et collective, est recommandée pour tous les enfants de cette tranche d’âge, même s’ils ont déjà été vaccinés auparavant.

« J’encourage donc tous les parents à profiter de la proximité des agents de santé. Incitez vos voisins et amis à comprendre que la venue des agents de santé est bénéfique pour nos enfants », a-t-elle exhorté, appelant à une mobilisation communautaire contre la poliomyélite. Durant son discours, la Première dame a invité les autorités étatiques à tous les niveaux, les responsables religieux et communautaires, les agents de santé et l’ensemble de la population à s’unir pour promouvoir la vaccination et sauver des vies.

« Unissons nos forces pour offrir un avenir radieux à la génération future. Soutenons-nous mutuellement pour atteindre cet objectif », a-t-elle conclu. Après la cérémonie officielle, Mialy Rajoelina s’est rendue à l'EPP d’Ampanihy Centre pour vacciner les enfants de moins de 15 ans, avant de visiter certains foyers locaux pour continuer la vaccination.

Notons que le choix du District d’Ampanihy n’est pas fortuit. En effet, c’est l’un des Districts sanitaires avec un nombre élevé d’enfants non vaccinés (zéro dose) et sous-vaccinés. Il s’agit aussi de l’un des premiers Districts sanitaires où des cas de poliomyélite ont été détectés auparavant.

 

Recueillis par L.A. 

Fil infos

  • Appui au développement local - Rajoelina boucle sa tournée dans le Sud
  • Actu-brèves
  • Actu-brèves
  • Districts de Vohibato, Ikongo et Ivohibe - Vers un avenir lumineux et développé
  • Soins de proximité - De nouveaux bénéficiaires à Fianarantsoa
  • Développement - Le Président veut enclencher la vitesse supérieure 
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves
  • Réhabilitation de la RN7 - Le Président annonce des travaux imminents
  • Regards croisés sur la corruption à l'aéroport d’Ivato - Douanes et Sécurité publique s'expriment

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Probes et résolus !
    La bataille fait rage. A sept jours de la date butoir, la campagne entre dans sa dernière ligne droite. Campagne ou propagande ! Qu’à cela ne tienne, ce qui importe pour le peuple, même s’il ne s’exprime pas ouvertement, consiste à avoir affaire à un Parlement où siègeront des élus intègres et déterminés.Il reste une semaine aux états-majors politiques, à tous les candidats, pour convaincre les indécis à se joindre à leur cause. Une semaine pour faire valoir aux électeurs une visibilité du programme du parti ou de l’individu qu’ils entendent défendre durant leur mandat. En réalité, un député n’a pas un programme individuel pour une Circonscription donnée. Il ne peut pas prendre la place d’un maire, d’un chef de District, d’un gouverneur ou du Gouvernement. Il n’est pas là non plus pour contrôler ni superviser les actions d’un maire, d’un représentant du pouvoir central ou d’un gouverneur ou d’un…

A bout portant

AutoDiff