Publié dans Société

Amboditsiry - Un suspect éliminé pendant  son intrusion chez un particulier

Publié le dimanche, 18 août 2019

Un présumé bandit d’une trentaine d’années a été éliminé, non par les Forces de l’ordre mais par des riverains. Cela s’est produit lors de son intrusion dans l’enceinte du domicile d’un particulier vers minuit samedi dans le quartier d’Amboditsiry.  Selon un premier constat, des blessures occasionnées par un objet tranchant et qui ont été observées dans le dos de la victime, lui étaient donc fatales. L’intrus, lorsque le propriétaire a décelé sa présence dans sa cour, aurait vigoureusement réagi. Rapidement, les deux parties en étaient venues en main jusqu’à l’issue du combat, qui était finalement fatal au suspect.

 

En attendant une version officielle des Forces de l’ordre, qui n’étaient pas encore en mesure de confirmer, ni de donner des explications sur cette affaire, l’information reste encore confuse. Cependant, notre recoupement a permis de lever un coin de voile sur les circonstances  dramatiques ayant débouché sur l’exécution supposée du suspect par le propriétaire. « Après qu’il fut repéré par les locataires depuis leur maison, le suspect se serait caché dans la latrine se trouvant dans la cour, espérant tromper ainsi de vue les premiers. Mais ces derniers étaient déterminés à le retrouver et l’ont débusqué dans le Wc. Tout de suite, le ou les locataires ont voulu le lyncher mais l’intrus, dans un instinct de survie, a riposté. Un combat au corps à corps s’en était suivi au cours duquel le propriétaire a eu le dessus en portant ces coups fatals au suspect », a avancé l’information.

L’individu en question serait venu seul dans ce domicile. Il aurait cherché à y commettre un quelconque forfait mais il n’a donc pas eu le moyen de parvenir jusqu’au bout à son objectif ayant été rapidement repéré. Au cours de la même nuit, les agents du bureau municipal d’hygiène ou BMH a récupéré le corps après un constat de décès et l’ont transporté jusqu’à la morgue.  Informée, la Police a démarré une enquête et était également venue faire une constatation.

Franck R.

Fil infos

  • Coronavirus - Le Président met l’accent sur l’objectif « zéro décès »
  • La presse en deuil - Décès de Salomon Ravelontsalama
  • Lutte contre la Covid-19 - Quid du sens de la responsabilité citoyenne ?
  • Nouvelle organisation pour le « Vatsy Tsinjo » - Du porte-à-porte pour renouveler la liste des bénéficiaires
  • Ministère de l'Economie et des Finances - Sept nominations dont un directeur du budget
  • Lutte contre la Covid-19 - Dix concentrateurs d’oxygène remis à Fianarantsoa par le Chef de l’Etat
  • Double explosion à Beyrouth - Une ressortissante malagasy parmi les victimes
  • « Sosialim – bahoaka » sur fond de contestation - Les Forces de l’ordre soupçonnent des troubles intentionnels
  • Conjoncture - Andry Rajoelina va au-devant d’une population mécontente
  • Dénigrement du régime Rajoelina - Amnésie internationale s’en mêle !

La Une

Editorial

  • Crise démentielle !
    Décidément, la crise sanitaire ne suffit pas. Il nous en faut encore d’autres. La crise de jalousie et la maladie de nostalgie rongent les esprits égarés des meneurs du Rodoben’nympanohitra ho amin’nydemokrasiaeto Madagasikara (RMDM), une plateforme regroupant les déchus du pouvoir et les déçus de leurs propres prestations lors des derniers scrutins. L’arrivée de Rajoelina Andry Nirina, par la voie royale des urnes, dérangent les ratés de la politique du pays. Le nouvel homme fort du pays fait naître auprès de ses adversaires une profonde jalousie. Le jeune Président, la quarantaine, gêne. Les adversaires déclarés, des quinquagénaires, des sexagénaires et même un certain septuagénaire n’admettent point leurs défaites. Ils ne veulent rien savoir ! La bande à Tsarahamy ne tolère, à jamais, la victoire éclatante du jeune Rajoelina. Le soutien populaire qu’il bénéficie rend malade. La crise de jalousie, tellement profonde et virulente, déclenche une autre crise beaucoup plus inquiétante,…

A bout portant

AutoDiff