Publié dans Société

Amboditsiry - Un suspect éliminé pendant  son intrusion chez un particulier

Publié le dimanche, 18 août 2019

Un présumé bandit d’une trentaine d’années a été éliminé, non par les Forces de l’ordre mais par des riverains. Cela s’est produit lors de son intrusion dans l’enceinte du domicile d’un particulier vers minuit samedi dans le quartier d’Amboditsiry.  Selon un premier constat, des blessures occasionnées par un objet tranchant et qui ont été observées dans le dos de la victime, lui étaient donc fatales. L’intrus, lorsque le propriétaire a décelé sa présence dans sa cour, aurait vigoureusement réagi. Rapidement, les deux parties en étaient venues en main jusqu’à l’issue du combat, qui était finalement fatal au suspect.

 

En attendant une version officielle des Forces de l’ordre, qui n’étaient pas encore en mesure de confirmer, ni de donner des explications sur cette affaire, l’information reste encore confuse. Cependant, notre recoupement a permis de lever un coin de voile sur les circonstances  dramatiques ayant débouché sur l’exécution supposée du suspect par le propriétaire. « Après qu’il fut repéré par les locataires depuis leur maison, le suspect se serait caché dans la latrine se trouvant dans la cour, espérant tromper ainsi de vue les premiers. Mais ces derniers étaient déterminés à le retrouver et l’ont débusqué dans le Wc. Tout de suite, le ou les locataires ont voulu le lyncher mais l’intrus, dans un instinct de survie, a riposté. Un combat au corps à corps s’en était suivi au cours duquel le propriétaire a eu le dessus en portant ces coups fatals au suspect », a avancé l’information.

L’individu en question serait venu seul dans ce domicile. Il aurait cherché à y commettre un quelconque forfait mais il n’a donc pas eu le moyen de parvenir jusqu’au bout à son objectif ayant été rapidement repéré. Au cours de la même nuit, les agents du bureau municipal d’hygiène ou BMH a récupéré le corps après un constat de décès et l’ont transporté jusqu’à la morgue.  Informée, la Police a démarré une enquête et était également venue faire une constatation.

Franck R.

Fil infos

  • Débordement du barrage d’Antelomita - Evacuation immédiate des riverains de l’Ikopa
  • Dégâts des intempéries sur la Route nationale - Les stocks de carburant suffisants pour la Capitale
  • Rajoelina dans les bas-quartiers - Le courant passe toujours !
  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales
  • Montée des eaux à Antananarivo - Le BNGRC pris de court ?
  • Président Rajoelina aux côtés des sinistrés - « Nous devons rester unis dans les moments difficiles »
  • Sinistrés des intempéries à Antananarivo - Le Président Rajoelina appelle à la solidarité de tous 
  • Drame maritime de Soanierana-Ivongo - L'armateur demeure introuvable !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Transparence oblige !
    L'autre fois, il a été question que nous jugions impérieux de livrer à travers la colonne ci-présente un sujet responsable : l'obligation à l'austérité. Un concept qui fâche mais c'est un passage obligé vers la bonne gouvernance. Autrement, la culture de la tempérance, de la sobriété et de la modération doit être inculquée à tous les niveaux du pouvoir. Il fut un temps où l'on avait inculqué aux élèves de l'Ecole officielle, l'ancêtre de l'Ecole primaire publique (EPP), en cours d'instruction civique, la notion de « tempérance », de « sobriété » et de « modération ».

A bout portant

AutoDiff